SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Monsieur le Premier Ministre, nous vous demandons d’augmenter les rémunérations des agent·es publics·ques
Article publié le mardi 7 décembre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’UNSA demande au premier ministre Jean Castex de prendre une décision politique importante : augmenter la valeur du point d’indice, base de la rémunération de tous les agent·es publics·ques.

Alors que l’inflation s’élève à 2,8% sur un an, le dégel du point d’indice est plus que nécessaire. Pour l’UNSA, il est nécessaire de transformer dans les faits les expressions du gouvernement qui ne cesse de réaffirmer son attachement au service public et sa reconnaissance envers ses fonctionnaires.

Compte tenu de l’inflation, de l’augmentation des prix à la consommation et du gel du point d’indice depuis 2017, les rémunérations et le pouvoir d’achat sont érodés, les carrières des fonctionnaires se tassent.

Il est urgent que le gouvernement prenne la mesure d’une évolution préoccupante des rémunérations, notamment traduite par un défaut d’attractivité des métiers de la fonction publique. I

l est aujourd’hui indispensable de trouver des solutions pour endiguer l’érosion des rémunérations des agent·es publics·ques. L’une des possibilités est de décider d’augmenter la valeur du point d’indice dont le gel continue d’être incompréhensible, de surcroît dans un contexte inflationniste.

Pour l’UNSA, le traitement indiciaire demeure l’élément central de la rémunération. Le dégel de la valeur du point d’indice bénéficierait à l’ensemble des agent·es sans exclusion. Dans le contexte actuel, ce dégel est indispensable

. Retrouvez le courrier sur le site de l’UNSA Fonction publique : https://www.unsa-fp.org/article/LUNSA-demande-au-Premier-Ministre-le-degel-du-point-dindice

 
 
 
 
 
ALC