SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Assimilation des instituteurs retraitĂ©s : 30 ans d’attente c’est trop !
Article publié le lundi 6 septembre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Cela fait plus de 30 ans que le corps des professeurs des Écoles (PE) a Ă©tĂ© crĂ©Ă©. Les institutrices et instituteurs Ă  la retraite devaient bĂ©nĂ©ficier Ă  terme de la revalorisation de leur pension par l’assimilation, c’est-Ă -dire le reclassement dans le « nouveau Â» corps. Ă€ ce jour ils sont toujours dans l’attente. Le SE-Unsa ne les oublie pas et intervient auprès du prĂ©sident de la RĂ©publique.
 
En 1990 le corps des PE fut crĂ©Ă© pour rĂ©pondre Ă  notre revendication de revalorisation des instituteurs et de rapprochement entre les corps des premier et second degrĂ©s : mĂŞme grille de rĂ©munĂ©ration, mĂŞme dĂ©roulement de carrière, mĂŞme niveau de recrutement et mĂŞme lieu de formation.
Cette conquête syndicale extraordinaire fut arrachée par le SE-Unsa (Sni-PEGC à l’époque) et l’ensemble des collègues qui se mobilisèrent à ses côtés.
 
La création du nouveau corps s’accompagnait d’un dispositif d’intégration pour les actifs qui devait permettre à tous les instits de devenir PE avant 2007. Une fois le corps éteint chez les actifs les retraités devaient bénéficier à leur tour de la revalorisation en étant assimilés dans le nouveau corps. Malheureusement tous les collègues actifs n’ont pas fait le choix de l’intégration, empêchant de fait l’extinction du corps et donc l’assimilation des retraités.
 
Le SE-Unsa n’oublie pas les retraités concernés. Après avoir relancé les ministres de l’Éducation nationale et de la Fonction publique en 2019, le SE-Unsa interpelle cette année directement le chef de l’État fort des milliers de signatures recueillies par notre pétition.
 

Lire le courrier au Président de la République
(cliquer pour agrandir au format pdf)

 
 
 
 
 
ALC