SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Prime exceptionnelle : pour qui ? combien ?
Article publié le samedi 20 juin 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Covid et prime exceptionnelle

 

Le confinement et, par conséquent, la fermeture des écoles à partir du 16 mars, ont posé le problème de la prise en charge des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire. Un élan de solidarité énorme de la part des personnels de l’Education Nationale a permis aux soignants et représentants des forces de l’ordre d’assurer au mieux leurs missions. En effet, des pôles d’accueil se sont créés dans des écoles et collèges, et des enseignants volontaires ont pris en charge des enfants tout en assurant le soir la continuité pédagogique pour leurs élèves et le suivi de leurs propres enfants. Un engagement massif, spontané, et désintéressé, reconnu par le Ministère de l’Education Nationale. C’est ainsi que le principe d’une prime exceptionnelle englobant les personnels volontaires est paru via le décret n°2020-570 du 14 mai 2020.

 

Qui sont les personnels concernés ?

 

Tous les personnels titulaires et contractuels (quel que soit leur statut ou leur catégorie) sont éligibles s’ils ont participé à l’accueil des enfants dits « prioritaires » et donc qui étaient présents en école ou en établissement, à compter du lundi 16 mars et jusqu’à la réouverture de l’établissement.

 

Quel est le montant de la prime ?

 

Un barème national basé sur le nombre de demi-journées de présence sur établissement a été communiqué aux rectorats pour cadrer les critères de mobilisation :

 

•          si prĂ©sence infĂ©rieure Ă  4 jours : aucune prime

•          si prĂ©sence comprise entre 4 et 9,5 jours : 330€

•          si prĂ©sence comprise entre 10 et 15,5 jours : 660€

•          si prĂ©sence Ă  partir de 16 jours : 1000€

La prime sera versée avec le salaire d’août.

 

On peut toutefois regretter qu’aucune prime ne soit prévue pour une présence inférieure à 4 jours… Les collègues concernés auraient bien mérité une gratification eux aussi…

 

Betty GUILLAUME

 

L'avis du SE-Unsa :

 

Pour le SE-Unsa, il est indispensable de reconnaître financièrement l’engagement des personnels investis dans l’accueil des enfants de soignants et ce dès le premier jour.

 

Cependant, l’ensemble des personnels s’est investi pendant la crise sanitaire et pendant le confinement, afin de permettre la continuité du service public d’éducation.

 
 
 
 
ALC