SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de travail (CHSCT)
Article publié le samedi 20 juin 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le CHSCT ministériel se réunit très régulièrement afin de veiller aux conditions sanitaires de la reprise. Sur le protocole, il n’évoluerait (sous forme d’allègements ou de renforcements) que si de nouvelles prescriptions sanitaires venaient à être édictées. Enfin, il n’évoluera pas du jour au lendemain.

En tout état de cause, le discours du premier ministre le 28 mai n’annonce pas d’évolutions du protocole.

 

L’évolution du régime des ASA post 2 juin est toujours en discussion au niveau interministériel, rien n’est décidé pour l’heure.

 

Le CHSCTMEN alerte le ministère sur le manque de sécurisation de l’outil institutionnel « ma classe virtuelle » fourni pas le CNED et exige le déploiement d’un outil de classe virtuelle protégeant des risques d’agressions ou de piratages.

 

Le CHSCTMEN demande que la protection fonctionnelle soit accordée systématiquement aux agents victimes d’agressions ou de piratages.

 

Au niveau académique et départemental, le CHSCTA et le CHSCTD s’attachent à la mise en musique des conditions de la reprise : la distribution des matériels de protection est ainsi scrupuleusement surveillée. Ils veillent aussi à ce que les conditions psychologiques de la reprise s’améliorent pour les collègues.

 

Voici le dernier avis déposé :

 

« Les membres du CHSCT académique constatent que beaucoup trop d’agents méconnaissent leurs droits en santé, sécurité, conditions de travail (vulnérabilité, droit au distanciel, droit à la garde d'enfants, etc…) et les modalités d’alerte lorsque le plan de reprise de l’école ou de l’EPLE ne respecte pas le protocole sanitaire. 

La communication par voie descendante est parfois déformée, interprétée voire ignorée. Ceci met en danger la santé et la sécurité des agents.

Afin d’améliorer l’information de tous les agents, les membres du CHSCT académique demandent qu’une communication concernant les droits et les modalités d’alerte soit faite directement à tous les agents de l’académie.

La communication passe aussi par les canaux officiels et doit être facilement accessible à l’ensemble des personnels.

Les membres du CHSCT-A demandent que les protocoles sanitaires 1er et 2nd degré ainsi que les guides relatifs à la réouverture des établissements figurent de manière instantanément identifiable en page d’accueil des sites institutionnels que sont celui du Rectorat et des DSDEN.

Ils demandent également qu’ils soient diffusés aux personnels via les ENT ou la messagerie, en même temps que les plans locaux de reprise dans le cadre de la communication pour la reprise progressive. »

 

Ces instances trop méconnues des personnels effectuent un vrai travail en profondeur autour de la santé et de la sécurité des personnels de l’Education Nationale. Les situations à risques doivent être portées à leur connaissance.

 

Vincent VIEU

 
 
 
 
ALC