SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Carte scolaire 2019 : toutes les mesures d’ouverture et de fermeture
Article publié le samedi 2 février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le CTSD relatif à la carte scolaire s'est tenu ce jeudi 31 janvier. Une nouvelle fois, le Directeur Académique a indiqué que la carte scolaire devait garantir une meilleure équité dans notre département. Les choix qui ont été faits sont les suivants :

- suppression du reste des postes consacrés au "Plus de Maîtres que de Classes",

- dédoublement de tous les CP et CE1 en Education Prioritaire et des GS en Sambre-Avesnois en REP+,

- priorité d'accueil des moins de 3 ans en Education prioritaire.

Vous trouverez ci-dessous toutes les mesures prises concernant les ouvertures et fermetures de classe (dans l'attente de la validation par le CDEN de vendredi 8 février).

N'hésitez pas à contacter vos délégués du personnel pour toute demande particulière (ULIS, EMF, Fusion, etc...).

Par ailleurs, voici la déclaration de l'Unsa Education lors de ce CTSD :

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Mesdames, Messieurs les membres du CTSD.

 

Très attendu par l’ensemble des personnels, ce comité technique spécifique départemental traite des moyens mais aussi, pour la première fois, des règles du mouvement départemental. C’est le signe fort que les règles du mouvement doivent contribuer au bon fonctionnement du service public d’éducation, et ne pas être focalisées sur la situation des agents eux-mêmes.

A l’Unsa Education, nous pensons que l’un ne va pas sans l’autre. Nous sommes en effet persuadĂ©s qu’un enseignant qui obtient un poste qui lui convient par le jeu du mouvement est un enseignant qui sera d’autant plus Ă  mĂŞme d’assurer ses missions, dans l’intĂ©rĂŞt du service public d’éducation. Il n’y a pas si longtemps, l’Unsa Education dĂ©fendait l’idĂ©e d’une mobilitĂ© choisie et non plus subie. Cette annĂ©e, le Ministère a souhaitĂ© que l’ensemble des enseignants sans affectation soient dans l’obligation de formuler des vĹ“ux larges, ceci afin d’augmenter le nombre d’enseignants nommĂ©s Ă  titre dĂ©finitif. Dans le mĂŞme temps, le Ministère ne cesse de clamer son attachement Ă  un pilotage de proximitĂ©. Comment peut-on ĂŞtre attachĂ© Ă  cette proximitĂ© et en mĂŞme temps prendre des dispositions qui auront forcĂ©ment un impact fort et contraint dans les territoires qui ont chacun leurs spĂ©cificitĂ©s. La proximitĂ© n’est dĂ©jĂ  pas chose aisĂ©e dans notre dĂ©partement, qui compte rappelons-le quelques 14 000 enseignants du 1er degrĂ© et qui est distant, de Dunkerque Ă  Anor, de quelques 200 kilomètres… A l’Unsa Education, nous doutons fortement que les mesures prises d’en haut soient au service du pilotage de proximité…

MalgrĂ© tout, une fois les dĂ©cisions prises au niveau ministĂ©riel, il faut bien faire avec. Vous nous avez prĂ©sentĂ©, Monsieur le Directeur AcadĂ©mique, un projet de note de service « Mouvement dĂ©partemental Â» qui ne peut pas nous convenir. Il semblerait, Ă  la lecture de la note de service transmise hier, que certains Ă©lĂ©ments aient Ă©voluĂ©s, notamment via l’insertion d’une nouvelle zone large comprenant le nord du dĂ©partement. L’Unsa Education prend acte des changements apportĂ©s et salue le travail effectuĂ© en bon intelligence lors du groupe de travail. Il n’aurait pas Ă©tĂ© acceptable que les collègues ayant perdu leur nomination sur un poste Ă  titre dĂ©finitif du fait de l’administration soient dans l’obligation de formuler des vĹ“ux sur une zone Ă©loignĂ©e du poste d’origine, et, de surcroĂ®t, d’y ĂŞtre nommĂ©s Ă  titre dĂ©finitif en cas d’obtention d’un poste. Pour autant, ces zones restent très larges…

De même, la question de l’éloignement dans le cadre du rapprochement de conjoints a été longuement discutée. Vous souhaitez passer de 40 kilomètres à 60 kilomètres, puisque pour vous, 60 kilomètres correspondent à une heure de trajet en moyenne. Nous ne pensons pas que cette augmentation de 50% soit la bienvenue. D’une part, elle n’a fait l’objet d’aucune évaluation présentée devant les représentants des personnels. D’autre part, le faible nombre de points de cette disposition légale ne permettait pas toujours d’obtenir un poste au mouvement informatisé, compte tenu des secteurs demandés. En réalité, c’est surtout lors de la phase d’ajustement que cette bonification avait son importance. Encore une fois, pour l’Unsa Education, pouvoir concilier vie professionnelle et vie personnelle est une donnée importante à prendre en compte.

Le second point Ă  l’ordre du jour est celui de la carte scolaire. Les 44 ETP attribuĂ©s au dĂ©partement doivent contribuer Ă  garantir une meilleure Ă©quitĂ©. A cette fin, la mesure du CE1 dĂ©doublĂ© en REP devra ĂŞtre effective au 1er septembre de l’annĂ©e scolaire prochaine. Pour ce faire, la dotation ne permettant pas de couvrir l’ensemble des besoins, le Ministère s’est basĂ© sur la rĂ©cupĂ©ration du reste des postes consacrĂ©s au « Plus de maĂ®tres que de classes Â» et sur l’évolution dĂ©mographique puisque nous perdons une nouvelle fois des Ă©lèves dans notre dĂ©partement. Il s’agit d’un choix politique et nous pensons que pour ĂŞtre ambitieux, il faut s’en donner les moyens. L’Unsa Education rappelle que 70% des Ă©lèves en difficultĂ© scolaire ne sont pas scolarisĂ©s en Ă©ducation prioritaire et que par consĂ©quent la prise en compte de tous les territoires est rĂ©elle une nĂ©cessitĂ©.

Par ailleurs, nous souhaitons attirer votre attention sur la charge de travail des enseignants rĂ©fĂ©rents de notre dĂ©partement. Leur nombre de dossiers Ă  traiter est consĂ©quent et nous n’oublions pas que derrière chaque dossier, il y a un Ă©lève… L’inclusion des Ă©lèves en situation de handicap dans les 1er et 2nd degrĂ©s est l’affaire de tous. Aussi, il serait temps de mettre un terme Ă  un financement des postes d’enseignant rĂ©fĂ©rent sur le budget opĂ©rationnel du 1er degrĂ© pour la très grande majorité…  Mais peut-ĂŞtre que les nombreuses suppressions de postes dans le 2nd degrĂ© ne permettent pas, Ă  l’heure actuelle, d’envisager de crĂ©er des postes d’enseignant rĂ©fĂ©rent sur le budget du 2nd degré…

 

Pour terminer, et parce qu’il est toujours plus agréable de terminer sur une note positive, nous tenons à remercier les services de la Direction Académique pour la grande qualité des documents fournis et nous saluons le travail qu’ils ont mené dans les opérations de carte tant la taille du département est importante et qu’il est plus que nécessaire d’avoir, pour nos 1600 écoles, un regard de proximité…

 

 


   Fermetures2019   
(41.5 ko)
   Ouvertures2019   
(42.5 ko)
 
 
 
 
ALC