SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Scolarisation des moins de 3 ans : la circulaire est parue
Article publié le dimanche 20 janvier 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Premier acte concret de la refondation de l’Ecole : la relance de la scolarisation des enfants de moins de trois ans prend la forme d’une circulaire parue au BO du 15 janvier 2013.

3 000 postes seront consacrĂ©s sur le quinquennat Ă  ce dispositif qui est prĂ©sentĂ© comme un moyen de rĂ©duire les inĂ©galitĂ©s sociales et territoriales de rĂ©ussite.

Le SE-Unsa, qui a été consulté sur la rédaction du texte, a fait valoir l’importance d’une démarche qualitative pour la scolarisation des tout-petits dont les besoins spécifiques doivent être respectés (horaires, locaux, équipements, encadrement, activités proposées, …). L’implantation des postes dépendra de la qualité du projet pédagogique et éducatif et de l’implication des collectivités locales ainsi que de tous les services concernés par la petite enfance.

Plusieurs demandes du SE-Unsa ont Ă©tĂ© entendues par le ministère. Les dĂ©partements et territoires d'outre-mer n'Ă©taient pas mentionnĂ©s explicitement. Maintenant, ils figurent en bonne place. Le projet pĂ©dagogique relève sans ambiguitĂ© de l’équipe enseignante : il est bien sĂ»r prĂ©sentĂ© et expliquĂ© aux parents dont l’implication doit ĂŞtre recherchĂ©e. La circulaire prĂ©conise la souplesse, la concertation et la collaboration sur le plan local. Les postes seront identifiĂ©s au mouvement pour que les enseignants intĂ©ressĂ©s postulent en toute connaissance du projet, mais nous avons dit notre opposition Ă  des postes Ă  profil. Les enseignants concernĂ©s bĂ©nĂ©ficieront d’une formation spĂ©cifique et les Ă©coles d’un accompagnement par les Ă©quipes de circonscription.

Une annexe Ă  la circulaire liste tous les principes qui devront prĂ©sider Ă  la mise en Ĺ“uvre du dispositif. Cette annexe indique que les moins de trois ans seront comptabilisĂ©s dans les prĂ©visions d’effectifs de l’école mais ne reprend pas notre exigence d’un effectif rĂ©duit Ă  15 Ă©lèves et d’une obligation d’ATSEM Ă  plein temps. Le combat syndical devra donc se poursuivre au niveau local pour obtenir  ces deux conditions importantes pour assurer la qualitĂ© de la scolarisation des tout-petits.

 
 
 
 
ALC