SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
Direction : la colère monte
Article publié le mercredi 5 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Face à la nouvelle dégradation de l’assistance administrative, le SE-Unsa saisit le ministère. Les mauvaises conditions d’exercice des directeurs continuent de se généraliser. Cela doit inquiéter le ministre tant du point de vue du bon fonctionnement des écoles que du malaise voire de la souffrance au travail qui menace ces personnels.

Dès sa prise de fonctions, le SE-Unsa avait alerté le ministre sur les prévisions de nouvelles réductions des emplois d’aide administrative. Les sections locales du SE-Unsa, annonçaient une diminution généralisée allant de 33% dans l’académie de Tours jusqu’à 50% dans l’académie de Bordeaux par exemple. N’observant que la globalité de l’enveloppe des emplois aidés, la Rue de Grenelle se voulait rassurante.

Désormais, la réalité ne peut plus être ignorée. Faiblesse de l’enveloppe, redéploiement vers d’autres missions (accompagnement handicap, vie scolaire dans les collèges et lycées…), le résultat est là. L’aide administrative est en voie de disparition.

Le SE-Unsa demande au ministère d’ouvrir le dossier très rapidement. Un état des lieux transparent doit être réalisé. Des solutions d’urgence doivent être recherchées.

Des perspectives pérennes doivent aussi être construites. La reconnaissance du besoin de secrétariat date de 2006 avec la signature du protocole d’accord* décroché par le SE-Unsa. La traduction d’alors par des emplois aidés a atteint ses limites. Il est temps de passer à des emplois stables.

Les difficultés quotidiennes empêchent les directeurs de se consacrer à l’essentiel, la vie de l’école au service de la réussite de tous les élèves. Ils sont exaspérés.

Le ministre doit les entendre s’il veut compter sur eux pour réussir la grande rénovation de l’Ecole.

En pièce jointe, vous trouverez une lettre de protestation à faire parvenir au DASEN, aux parents d'élèves et à la mairie.

*protocole d’accords signé par le SE-Unsa et Gilles de Robien instituant aussi la décharge de direction à partir de 4 classes et la revalorisation de l’indemnité spécifique des directeurs d’école


   lettre_protestation   
(29.5 ko)
 
 
 
 
ALC