SECTION SE-Unsa du NORD - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03 20 62 22 80 - Fax. 03 20 62 22 79 - 59@se-unsa.org

 
L’Ă©cole publique (touchĂ©e) au coeur !
Article publié le dimanche 25 septembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

On ne pourra retirer Ă  ce gouvernement une certaine constance Ă  se faire taper sur les doigts.

Après les évaluations PISA, c'est l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) et le HCE qui adressent des mises en garde au système éducatif français.

L'OCDE pointe la baisse du taux de scolarisation des 15-19 ans entre 1995 et 2009 passant de 89 % Ă  84 %.

L'organisation constate que les dépenses d'éducation en France sont moindres que dans les autres pays de l'OCDE. Les salaires des enseignants français sont inférieurs en moyenne par rapport à ceux de leurs collègues de la zone OCDE.

Le 15 septembre, c'est le HCE qui a jugé les évaluations du primaire peu fiables et partielles.

Le système préconisé par le HCE doit être plus complet, plus régulier et en lien avec les évaluations

internationales et mené de façon indépendante.

Il est manifeste que l'éducation n'est pas la priorité de ce gouvernement. La part du PIB consacrée à l'éducation a baissé depuis 2000.

Les résultats sont visibles, la baisse du recrutement est avérée et ce n'est pas une campagne de publicité sexiste et béate qui va changer le cours des choses.

Au SE-Unsa, nous n'avons jamais Ă©tĂ© les chantres du « tout Ă©tait mieux avant Â». Mais nous sommes bien obligĂ©s de constater que notre système Ă©ducatif est Ă  la dĂ©rive, que l'Ă©lève n'est pas au cĹ“ur du système Ă©ducatif et que l'on demande toujours plus aux enseignants sans que leur travail soit reconnu Ă  leur juste valeur.

Le SE-Unsa demande au ministre de suspendre les évaluations CE1-CM2 qui n'ont aucun intérêt pour les élèves et les collègues.

Le SE-Unsa interpelle « le PrĂ©sident du pouvoir d'achat Â» qui s'Ă©tait engagĂ© Ă  revaloriser notre profession en 2007 dans sa lettre aux Ă©ducateurs.

L'Ă©cole publique laĂŻque mĂ©rite mieux : tous Ă  Lille mardi 27 septembre pour la dĂ©fendre.

 
 
 
 
ALC