SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Audience DSDEN de la Nièvre 21/09/2015
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Vos dĂ©lĂ©guĂ©s UNSA : Nathalie Royer, Corinne Augendre, Eric Guyot et Bruno GuĂ©ho

L’administration était représentée par Madame la Secrétaire Générale et Monsieur l'IEN adjoint.

RentrĂ©e dans le dĂ©partement :

Premier degré

Pas d’incident majeur, un seul ajustement de rentrĂ©e : crĂ©ation d’un ½ postes pour le RPI de Germigny / Tronsanges poste couplĂ© avec la SEGPA de Varennes-Vauzelles.

Le pointage des effectifs est en cours, nous devrions avoir des chiffres lors du CDEN du 02/11/2015.

Second degré

Les effectifs sont orientés légèrement à la hausse par rapport aux prévisions.

Nous avons évoqué la rentrée au lycée professionnel Jean Rostand à Nevers.

Les professeurs de technologie manquent en collège. Les recrutements sont difficiles même lorsqu’il s’agit de contractuels.

Carte scolaire

Moratoire carte scolaire

OĂą en est notre demande de moratoire carte scolaire ?

D’après la SG, impossible de bloquer le nombre de postes, seul un maintien du taux d’encadrement (P/E en école et H/E en EPLE) peut être envisagé. Ce taux d’encadrement de 6 en primaire, pour le moment, est déjà très favorable au regard des autres départements.

Nous savons par ailleurs qu’un accord est sur le point d’être finalisĂ©. Allons-nous connaĂ®tre enfin une carte scolaire pluriannuelle ?...

ULIS Ă©cole (CLIS)

Une ouverture de CLIS Ă  Fourchambault est-elle envisagĂ©e ? Non.

D’après l'IEN ASH, une ouverture implique une fermeture, le département fonctionnant à moyens constants. Par ailleurs, il n’est pas question de créer une ULIS école enfants du voyage. Les expériences de ce type n’ont pas marché, ce serait aussi discriminatoire.

M. Gien en profite pour rappeler les efforts déjà consentis dans la Nièvre pour accompagner la difficulté scolaire 16 ULIS sur les 59 que compte l’académie sont dans notre département.

Ecoles de Nevers

La DSDEN nous informe qu’un point sera fait avec la mairie fin octobre dĂ©but novembre ; dans tous les cas, avant la rĂ©union avec les directeurs afin d’éviter le mĂŞme scĂ©nario que l’an dernier.

Nous signalons plusieurs dysfonctionnements : souci de mĂ©nage, de fermeture des Ă©coles… avec comme difficultĂ© majeure celle de trouver le bon interlocuteur au niveau de la mairie.
La DSDEN rencontrant le même problème va demander des éclaircissements sur ce point aux services municipaux.

L’effort en équipement des écoles Aubrac et Lund est salué, maintenant d’autres écoles ont aussi des besoins et vont devoir attendre de nouveaux budgets…

Direction d’école

Un GT direction d’école va être programmé (pas encore de date).

Le règlement départemental des écoles va devoir à nouveau faire l’objet d’un débat nous a précisé la SG.

DĂ©charges directeurs 3 classes et moins : pas de souci Ă  priori, n’hĂ©sitez pas Ă  nous faire remonter si vous rencontrez des problèmes.

Mouvement

Le principe d’une deuxième saisie des vœux est envisagé. C’est une avancée demandée par le SE UNSA depuis plusieurs années. Mais la SG précise que c’est sous réserve qu’un dispositif technique adéquat puisse être mis en place.

MDPH

La MDPH devient Maison de l’Autonomie.

Au delĂ  du changement de nom, ce sont les missions qui Ă©voluent. Outre le handicap, la maison de l’autonomie aura aussi Ă  traiter de la dĂ©pendance. Le SE UNSA demande Ă  l’Education nationale  de prendre toute sa place dans les discussions qui vont accompagner cette mutation afin que cette structure qui fonctionne, continue Ă  rĂ©pondre aux besoins de nos Ă©lèves.

Nous sommes informés de l’organisation par la DSDEN d’une conférence à Nevers sur l’enfant handicapé le 10/11 avec Sandrine LAIR de la DGESCO.

Stagiaires

Nous demandons aux services que nos collègues stagiaires puissent choisir entre Indemnité Forfaitaire de Formation (1000€ / an) et indemnité de stage. L'administration nous répond que dans la Nièvre seule l'IFF sera proposée au PES.

AESH / AVS

Nous déplorons que ces personnels n’aient connu que très tardivement leurs affectations, que sur leur PV d’affectation ce soit la DSDEN et non leur réel lieu d’exercice qui figure, que tous soient sur des temps partiel avec des rémunérations bien légères… Nous demandons la constitution d’un groupe de travail départemental sur le sujet afin de faire le point sur ces questions au plus près du terrain.

La SG nous répond que les besoins ne sont connus par les services eux-mêmes que très tardivement. On est passé dans la Nièvre de 270 prise en charge en 2014 à 450 en 2015. Il n’a pas été possible de faire plus vite au niveau des affectations qui doivent transiter par Dijon. Le PV d’affectation ne précise certes pas l’école d’exercice mais l’avenant lui le fera, ils devraient rapidement arriver dans les écoles. Concernant les temps partiel, ce n’est pas propre à la Nièvre, aucun AESH n’est à temps plein dans l’académie... Pour le groupe de travail Nièvre, ce ne serait pas possible car les AESH sont de gestion rectorale, nous continuerons à le demander Dijon c’est bien loin…

Recrutement des AVS administratifs : la SG regrette que PĂ´le Emploi ait prĂ©cisĂ© les Ă©coles concernĂ©es, les directeurs ont Ă©tĂ© assaillis de demande d’embauche. La prochaine fois, elles seront regroupĂ©es par la DSDEN.

Emploi du temps : quelqu’un sur un contrat CUI de 20 heures Ă  moins de 650 € par mois peut lĂ©gitiment avoir envie de complĂ©ter ses revenus par une activitĂ© complĂ©mentaire. Que faire en cas de souci d’emploi du temps ?
La SG nous rĂ©pond : en tant qu’employeur principal l’Education nationale, l’école peut imposer ses horaires.

SEGPA

Nous interpellons les services sur le fait que monsieur le Recteur a rassuré nos délégués UNSA sur le maintien des sixièmes SEGPA pour la rentrée 2016 et le fait que, dans la Nièvre, on fait passer le message aux enseignants de CM2 de ne plus remplir de dossiers SEGPA …

Monsieur l’IEN ASH précise que les textes devraient changer. A priori, il ne devrait plus y avoir de redoublement obligatoire, plus de réelle orientation 6ième SEGPA mais une pré-orientation, l’orientation aurait alors lieu en fin de 6ième.
Les collègues de CM2 devraient bien pouvoir « orienter Â» des Ă©lèves vers la SEGPA.

En sixième ces Ă©lèves seraient Ă  la fois inscrits en SEGPA et dans une classe ordinaire. Le rĂ´le des enseignants de 6ième SEGPA devrait changer. Ils pourraient accompagner les Ă©lèves dans les classes, prendre leurs Ă©lèves et d’autres dans des groupes de besoins, avoir un rĂ´le proche de celui des enseignants ULIS. A l’issue, il serait dĂ©cidĂ© soit une SEGPA en 5ième soit la poursuite de l’intĂ©gration en classe « ordinaire Â».

Nous avons demandé que les collègues soient informés le plus rapidement possible, une orientation vers la SEGPA ne va pas toujours de soit et doit se préparer très tôt dans l’année.

Actions départementales menées par la DSDEN

Plus de Cahiers de Loire (trop centré sur les écoles en bordure du fleuve)

Jardins en herbe : tout public scolaire de la maternelle au lycĂ©e.
Faire un jardin dans un bac (fourni par la DSDEN) autour d’un projet, d’une idée. Les réalisations seront regroupées et exposées. Un concours sera organisé.

Donner la parole aux invisibles (Pierre Rosenvallon du collège de France) :
Second degré
Faire parler les élèves autour de leur vie à l’école, de leur quotidien. Leurs témoignages pourront faire l’objet d’une publication. L’expérience est prévue sur 3 ans et pourra être ouverte au primaire dans un second temps. Le public SEGPA est pour le moment envisagé.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir