SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
CHS CT départemental du 6/02/2015
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce CSH CT était le premier depuis les élections professionnelles, l’UNSA éducation y est maintenant majoritaire, ce qui a permis l’élection de Jacquy Christelbach comme secrétaire et de Bruno Guého comme secrétaire adjoint.

Nous allons poursuivre le travail entamé, et saluons l’engagement du précédent secrétaire.

La nouvelle équipe a droit à une formation, malheureusement ce ne sera pas possible avant la rentrée 2015…

Quelques remarques utiles Ă  tous intervenues au cours des dĂ©bats:

o   Assistant de prĂ©vention : M. Charnet, inspecteur santĂ© et sĂ©curitĂ© de l’acadĂ©mie de Dijon, regrette leur nombre trop peu important dans le dĂ©partement ce qui les rend trop peu disponibles aux demandes des collègues. Plus de moyens en termes de dĂ©charges notamment devraient ĂŞtre dĂ©volus Ă  ces missions.
o   ContrĂ´les : le directeur d’une Ă©cole est dĂ©chargĂ© de sa responsabilitĂ© si un accident est dĂ» Ă  un Ă©lĂ©ment extĂ©rieur (par exemple une installation Ă©lectrique dĂ©faillante) et qu’il peut prouver (courrier…) qu’il en avait demandĂ© Ă  la mairie le contrĂ´le de celui-ci.

Ce CSH CT plutĂ´t « technique Â» a tout de mĂŞme permis de faire le point sur diffĂ©rentes situations :

Plan de restructuration des Ă©coles de NEVERS : le projet de la mairie gĂ©nère du stress chez les collègues. Il pose aussi la question en termes d’utilisation des locaux et donc de sĂ©curitĂ© : deux axes qui rendent complètement pertinent l’intĂ©rĂŞt du CSH CT pour cette question.
o   M. Charnet Ă©voque la possibilitĂ© pour le CHS CT, en prenant appui sur l’article 54 de la circulaire  1982 453, d’auditionner le maire. C’est une piste Ă  creuser…
o   Il est demandĂ© aux services d’accompagner au mieux les changements. L’UNSA demande des règles claires Ă©tablies en amont des dĂ©cisions afin de lever les incertitudes et de ne pas crĂ©er de sentiment d’injustice au moment oĂą des changements interviendront.

Il s’agit lĂ  d’un point essentiel en termes d’une rĂ©elle prise en compte de la dimension humaine, souvent oubliĂ©e…  Devant les modifications structurelles annoncĂ©es, il est naturel de s’interroger sur les perspectives professionnelles Ă  prĂ©voir pour la rentrĂ©e prochaine, et de s’organiser quant aux perspectives privĂ©es qui seraient (potentiellement) liĂ©es Ă  des dĂ©mĂ©nagements. Cela s’appelle l’adaptation.
Toutefois, devant le peu d’informations voire l’absence d’information sur le sujet, il apparait nécessaire de concevoir une COMMUNICATION qui présente clairement les enjeux et les conséquences possibles aux équipes enseignantes de Nevers. Cette communication réclamée à l’administration - notre ministère de tutelle - est à minima ce que l’on peut souhaiter pour d’une part limiter les rumeurs… et d’autre part mettre en œuvre la valorisation de protocoles respectueux à l’égard des collègues enseignants.

Ecole Guynemer Nevers : les locaux sont utilisĂ©s par l’école et le centre social, ce qui pose souci au niveau de la dĂ©finition de l’exploitant unique (qui est une personne physique). Si c’est le directeur, il devient responsable, mĂŞme hors temps scolaire. Les locaux ne pouvant pas ĂŞtre considĂ©rĂ©s comme sĂ©parables, un conventionnement est complexe. La rĂ©glementation doit ĂŞtre revue mais, en attendant, il faut trouver des solutions… Un factotum affectĂ© Ă  l’école serait une bonne solution en termes de temps de prĂ©sence dans les locaux.

Une visite du CHS CT est prévue pour le 23/03, après le passage de la commission sécurité municipale.

Maternelle Jules Ferry Nevers : visite du CHS CT le 30/03 pour faire le bilan avec les collègues de l’action de formation proposĂ©e autour de la thĂ©matique de troubles musculo-squelettiques.

Maternelle Alluy : sĂ©curisation du portail pour les enfants, Monsieur Charnet, inspecteur santĂ© sĂ©curitĂ©, propose la pose d’un rabat mĂ©tallique en haut de porte, de façon Ă  Ă©viter l’ouverture du portail pour les enfants. Mais permettre au directeur avec la clĂ© (qui existe ! ) de fermer le portail le matin serait une meilleure solution. La situation de l’école s’est bien amĂ©liorĂ©e mais les relations Ă©lus enseignant en revanche…

Collège de PrĂ©mery : le stationnement des cars poserait  problème.

LycĂ©e Raoul Follereau : un assistant d’éducation a Ă©tĂ© agressĂ© dans l’établissement par un Ă©lĂ©ment extĂ©rieur. Une plainte a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e, mais la sĂ©curisation de l’établissement immense aux multiples entrĂ©es est un gros souci.

LycĂ©e BĂ©rĂ©govoy Nevers : Le CHS CT fera une visite le 24/03. Les personnels s’interrogent sur leur place dans le projet de reconstruction. Suite Ă  une motion du CA, des dĂ©lĂ©guĂ©s de la rĂ©gion vont se dĂ©placer. Le projet est très  attendu, l’incendie va fĂŞter son 3ième anniversaire en mai…

CitĂ©e scolaire de COSNE : Le CHS CT va effectuer une visite en mai autour de la thĂ©matique des troubles psychos sociaux.

Sont citĂ©es Ă©galement deux situations : citĂ© scolaire de Decize (problĂ©matique amiante) et collège de Varennes-Vauzelles (oĂą la problĂ©matique de la SEGPA reste entière).

Vos dĂ©lĂ©guĂ©s UNSA : Marie-Geneviève Zuchowski, Catherine Bocquin, Jacquy Christelbach et Bruno GuĂ©ho

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir