SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Compte Rendu du groupe de travail REP du 4/11/2014
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

en pièce jointe la lettre de Christian Chevalier, SG du SE UNSA à Madame la Ministre. Elle porte en haut lieu une de nos principales interrogations : la situation des écoles en grande difficulté dont le collège de secteur sort du dispositif...

Cette rĂ©union a Ă©tĂ© prĂ©cĂ©dĂ©e d’un rassemblement intersyndical (UNSA, CGT, FSU) devant la DSDEN qui a rassemblĂ© plus de 70 personnes (d’après la police !). Nous Ă©tions bien plus que 30 (d'après le Journal du Centre)… De nombreux militants UNSA Ă©taient prĂ©sents, ainsi  que des Ă©lus et des parents.

  • 3 dĂ©lĂ©gations ont Ă©tĂ© reçues en amont de la rĂ©union pour Ă©voquer leur situation particulière : Lormes, Fourchambault et Imphy
  • Le SE UNSA Ă©tait le seul syndicat Ă  avoir dĂ©posĂ© un prĂ©avis de grève. Celle-ci a, certes, Ă©tĂ© peu suivie (une vingtaine de grĂ©vistes) mais a permis Ă  de nombreux collègues de Lormes d’être prĂ©sents.

Rappel :

  •  La Nièvre doit rendre 5 secteurs  REP : Lormes, Fourchambault, Imphy, Moulins Engilbert et Montsauche les Settons (aucune Ă©cole en dehors de ces secteurs n’est touchĂ©e par une mesure de retrait)
  • Un nouveau secteur est crĂ©Ă© autour du collège Claude Tillier Ă  Cosne sur Loire
  • La Nièvre « rend Â» donc 4 secteurs sur les 6 que doit rendre l’ensemble de l’acadĂ©mie de Dijon

Plus d’info ici : http://bourgogne.unsa-education.info/2014/10/14/groupe-travail-reseaux-deducation-prioritaire-13102014/

La rĂ©union ne devait porter que sur la crĂ©ation du REP de Cosne :

  • 2 Ă©coles seront classĂ©es REP : Ă©cole Franc Nohain et Ă©cole Pierre et Marie Curie
  • Le DASEN souhaite une meilleure coordination des acteurs publics du REP dans le cadre d’un contrat de ville autour du quartier St Laurent. Il Ă©met le mĂŞme souhait pour tous les REP nivernais, la rentrĂ©e doit ĂŞtre l’occasion d’une relance du dispositif dans tous les REP du dĂ©partement
  • Point Ă  amĂ©liorer accueil des moins de 3 ans, maitrise de la langue

Il ne nous a pas été possible de ne pas évoquer la situation des secteurs sortant du dispositif

  • Les dĂ©cisions manquent de prĂ©cision: faire sortir le collège et toutes les Ă©coles qui en dĂ©pendent n’est pas très Ă©quitable pour certaines Ă©coles sur lesquelles se concentre la difficultĂ© : Imphy, Fourchambault.

o   Le Dasen rappelle le principe : c’est un rĂ©seau Ă  la tĂŞte duquel se trouve nĂ©cessairement un collège ; c’est le ministère qui en a dĂ©cidĂ© ainsi.

  • La difficultĂ© scolaire perdure…

o   Le Dasen rappelle que les moyens attribuer pour la difficultĂ© scolaire perdureront REP ou pas REP. Il y a dĂ©jĂ  des postes « plus de maĂ®tre que de classe Â» en dehors des REP et mĂŞme des coordinateurs de bassin (Dornes, St Pierre). A une condition toutefois : des effectifs qui se maintiennent.

o   Le mĂŞme principe sera appliquĂ© pour le calcul de la DHG des collèges

A l’UNSA nous avons demandĂ© :

  • Qu’en plus du maintien de l’indemnitĂ© pendant trois ans pour les enseignants restant sur les postes qui ne seront plus REP, soit maintenu Ă©galement le point de bonification pour l’accès Ă  la hors classe des enseignants du premier degrĂ©.

o   Pas de dĂ©saccord de principe mais les services attendent des Ă©claircissements sur ce point

  • Qu’un courrier Ă  destination des parents d’élève des Ă©tablissements sortant du dispositif soit rĂ©digĂ© par la DSDEN afin de rassurer sur la prise en charge de la difficultĂ© scolaire et expliquer les enjeux des dĂ©cisions.

o   Le DASEN donne un accord de principe

  • L’arrĂŞt de l’indemnitaire risque de fragiliser la stabilitĂ© des Ă©quipes dans des Ă©coles pas forcĂ©ment « faciles Â».

o   Le DASEN rĂ©flĂ©chit Ă  d’autres modalitĂ©s pouvant favoriser cette stabilitĂ©.

Demander Ă©galement la raison pour laquelle la crĂ©ation REP se fait Ă  Cosne et non Ă  Cercy ou La Machine pourtant mieux placĂ©e dans le classement du rectorat : il y aurait des effets de seuil, la petite taille de ces Ă©tablissements les favorisant. On peut remarquer que tous les Ă©tablissements de petite taille n’occupent pas tous les premières places de ce classement …

Enfin nous avons fait remarquer que la prise en charge de la difficulté scolaire y compris en dehors des secteurs REP ne sera possible que si la carte scolaire dans le département n'est pas trop cataclymisque.

Vos dĂ©lĂ©guĂ©s UNSA : Jacquy Christelbach, Bruno GuĂ©ho


   C Chevalier REP   
(109.7 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir