SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
CDEN du 9 octobre 2014
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

En bleu réponse des services

Dans notre dĂ©claration prĂ©alable (jointe) nous avons Ă©voquĂ© plusieurs points :

·         Nous avons regrettĂ© l’absence d’un CTSD prĂ©alable qui aurait permis de traiter la question de l’avenir des temps partiel sur autorisation dans le premier degrĂ©.

·         Quel avenir pour les RRS de la Nièvre ?

o   Pas de rĂ©ponse, une première rĂ©union de travail doit se tenir lundi au rectorat, nous serons prĂ©sents.

·         Pour les sixièmes SEGPA ?

o   Pas d’inquiĂ©tude particulière Ă  avoir cependant les effectifs des SEGPA sont en baisse. Nous savons pourtant que la demande insistante de ne plus faire redoubler en CM 2 va poser problème sur les orientations possibles ou alors il faut sauter l’impĂ©ratif d’avoir un an de retard pour pouvoir ĂŞtre orientĂ© en SEGPA.

·         Nous avons interpellĂ© le DASEN sur les licenciements des fonctionnaires stagiaires en nombre l’an dernier comme nous l’avions fait savoir au Recteur. Nous avons Ă©tĂ© entendus, UTILES ! le Recteur est revenu sur une dĂ©cision.
Nous l’avons aussi interrogé sur la personnalisation des parcours à l’ESPE.

o   Le DASEN prĂ©cise cependant qu’un accompagnement au plus près de toutes les situations est mis en place par  des visites aussi frĂ©quentes que possible. Concernant le licenciement : « on prĂ©fèrerait Ă©viter Â», la titularisation n’est pas acte lĂ©ger car il engage sur de nombreuses annĂ©es. Les services seront très attentifs Ă  la situation de la collègue « repĂŞchĂ©e Â».

·         Socle commun : nous avons fait part de notre opposition Ă  cette nouvelle rĂ©daction en 5 points alors que la prĂ©cĂ©dente version, très aboutie, pouvait faire simplement l’objet d’un toilettage.

o   la demi-journĂ©e de travail sur le socle commun a Ă©tĂ© une consultation importante : on ne peut que se fĂ©liciter du travail rĂ©alisĂ© en consultation. Les synthèses vont remonter (on va donc nous demander quelque chose…).  Pas de rĂ©ponse sur le contenu du socle, les Ă©claircissements devraient lever les rĂ©ticences.

 

1.  Les mesures d’ajustement

-      1 ETP Ă  Toury sur Jour      + 1 ETP Ă  Moulins Engilbert

L’UNSA demande pourquoi il n’y a pas eu transfert du poste d’enseignant vers Chantenay alors que les élèves, eux, ont été transférés. Une ATSEM avec tous les diplômes ne retrouve pas de travail dans le département. Madame la Préfète va se pencher très sérieusement sur la question et un effort sera fait. Pas de réponse pour Chantenay où nous avons signalé pourtant des effectifs importants…

Modifications des horaires des Ă©coles. A Nevers, dĂ©calage des TAP initiĂ© par la prĂ©cĂ©dente mandature reconduit par la nouvelle municipalitĂ©. Les ajustements notamment de transport, auront lieu au fur et Ă  mesure en fonction des problèmes rencontrĂ©s dans les communes. Le problème du transport dans les Amognes le mercredi midi est Ă©voquĂ© ; rendez-vous au comitĂ© d’appui des rythmes pour la suite.

Les 2500 réponses du questionnaire FCPE seront également examinées.

2.  Bilan de rentrĂ©e dans le 1er  et second degrĂ©

Beaucoup de très petites stuctures, 33% des Ă©coles ont une classe, 18% ont deux classes : très difficile Ă  gĂ©rer selon DASEN . DonnĂ©es dĂ©mographiques : - 300 (-600 annoncĂ©s sur un cumul de deux ans) : prĂ©visions très nĂ©gatives.

L’UNSA fait remarquer que le nombre élevé d’écoles de petite taille est inhérent à la structure rurale du département et n’est pas en soit quelque chose contre lequel on doit aller.

Concernant le collège : baisse des effectifs mais dans des proportions moindres.

Concernant les lycĂ©es : plus d’élèves en seconde GT (+100) avec baisse de 100 vers les LP, Ă©volution positive des effectifs post bac. Il faut continuer Ă  valoriser nos BTS.

Baisse second degré environ 100 élèves

Taux d’encadrement dans le 1er degrĂ© : en augmentation 5,98 (au lieu de 5,87) Nous sommes très au dessus des taux nationaux et acadĂ©miques . moyenne classe pour le dĂ©partement : 21.5 Ă©lèves par classe (22.14 pour l’acad et 23.73 pour la moyenne nationale)

Evolution de la DHG des collèges : 10800 Ă  10500 heures. Celle des lycĂ©es a augmentĂ© un peu (ouverture de formation Ă  Marzy, Ă  Nevers). Le nombre d Ă©lèves /classe en collège en baisse : 22.72 contre 22.94 H/E stable 1.35.   Le H/E des LG en augmentation lĂ©gère, H/E des LP augmente.

Nombre moyen par division en collège est en baisse mais des variations fortes (CH Chinon, Cosne, Nevers Adam Billaut (+ 49), la charité (+22)

Aujourd’hui aucun collège n’a un nombre par division supérieur à 25.

Baisse des effectifs Ă  l’entrĂ©e en LP ? Pas de consignes donnĂ©es aux chefs d’établissements. Il faut dĂ©velopper des stratĂ©gies et encourager les inscriptions en LP et les Post bac.

Madame la prĂ©fète nous dit que tout est question de point de vue : nous reporter Ă  la moyenne nationale. Il y a autant de choix politiques que de domaines.

L’UNSA s’interroge sur les remplacements dans certaines matières : par exemple au collège A Billaut pas de professeur de technologie mais un remplacement assurĂ© par Ă©tudiant de l’ISAT. RĂ©ponse du DASEN : Ă  la rentrĂ©e, il y a eu une meilleure gestion des remplacements, mais il faut continuer Ă  ĂŞtre très vigilants.

3.  Les rĂ©sultats aux examens 

Socle commun : moins de validation des paliers 1 et 2 

Redoublement : Sur le second degrĂ© : très lĂ©gère remontĂ©e des redoublements en 6ème, idem 4ème . 
Les chiffres dans le premier degrĂ© ne sont pas satisfaisants : en hausse notamment au niveau CP CE1 et CM1.

Sur les parcours des Ă©lèves 3ème vers la 2nde : la Nièvre tend Ă  rejoindre les chiffres acadĂ©miques alors qu’elle Ă©tait jusqu’à prĂ©sent bien en dessous (69,7 pour la Nièvre).
29.1 vont vers la voie professionnelle.

Taux de non passage en fin de seconde GT : un travail important a Ă©tĂ© fait. La Nièvre est aujourd’hui parvenue Ă  corriger cette donnĂ©e pour passer au dessous du taux acadĂ©mique : 4,6 %.

DNB : on passe de 79.9 en 2012 Ă  environ 85 (-0.4) (baisse acadĂ©mique mais la Nièvre est le seul dĂ©partement Ă  se maintenir). StabilitĂ© due aux taux de validation du palier 3.

DNB SĂ©rie pro : on reste en dessous du niveau acadĂ©mique de 4 points.

RĂ©sultats bac pro : 85.6 (au-dessus de l’acadĂ©mie et au-dessus du national / 83.8 et 81.8)

Bac technologique : 93.4 (idem 91 et 91.4 pour acadĂ©mie  et national)
Nièvre : niveau d’excellence Sti2d   sĂ©rie STL : baisse Ă  91.3 (100% en 2013).
SMS ST2S : 91.7 soit une très forte progression.
STG : STMG : 92.6.

Bac gĂ©nĂ©ral : c'est la première fois que nous sommes plus Ă©levĂ©s que le national et l'acadĂ©mique : 92.1
SĂ©rie L : 87.3 (90 et 90.3 en national et acadĂ©mique).
SĂ©rie ES : 91 soit supĂ©rieur au national et = Ă  l’acadĂ©mique.
SĂ©rie S : 94.4 on passe au-dessus du niveau national et acadĂ©mique.

CapacitĂ©s d’accueil en seconde professionnelle : taux de pression parfois faible.

Ouvertures

  • UPE2A au LP Pierre BĂ©rĂ©govoy (pour enfants allophones de plus de 16 ans)
  • Hygiène PropretĂ© StĂ©rilisation Ă  J Rostand
  • BMA ferronnerie Ă  Varzy
  • Section arts appliquĂ©s Ă  Alain Colas

Evènements

  • 17 dĂ©cembre : journĂ©e sur le numĂ©rique
  • Semaine de l’orientation 19 au 23 janvier
  • Salon de l’enseignement supĂ©rieur 22 janvier
  • JournĂ©e sur les rythmes scolaires en mars-avril 2015

Collèges sans note en sixième

  • Luzy, Pouilly sur Loire, Saint Pierre
    Il n'y aurait eu aucune pression pour faire adhérer les équipes au dispositif.

LycĂ©e mettant en place le travail par compĂ©tences 

  • Pierre Gilles de Gennes

La FCPE regrette les difficultés des élèves de seconde à trouver des stages. Madame la Préfète nous dit qu’il y a matière à travailler avec les chambres consulaires.

Concernant le redoublement, l’UNSA indique que le taux de redoublement est un indicateur de la difficultĂ© scolaire rentrant dans les critères d’attribution de RRS aux dĂ©partements. Est-ce bien judicieux ? Les redoublements ne sont pas souhaitables dans l’intĂ©rĂŞt des Ă©lèves mais nous n’aurons pas de rĂ©ponse sur le fait que ce critère soit retenu comme rĂ©vĂ©lateur de la difficultĂ© scolaire…

4. Calendrier 2014 / 2015

Nous avons posĂ© la question du vendredi de l’ascension : c’est non…

5. Questions diverses

Absence d’envoi des feuilles de paie entre juin et octobre : les services vont faire remonter Ă  nouveau la question

Evolution des effectifs dans l’enseignement privĂ© : 936 Ă©lèves Ă  la rentrĂ©e 2014 dans le 1er degrĂ© (952 en 2012) et 1167 dans le second degrĂ©. Stables et en diminution rĂ©gulière. Mme Mongiat (CG58) fait remarquer que la politique « commerciale Â» des Ă©tablissements est de plus en plus « agressive Â» : certains Ă©tablissements proposent des classes "poney" ou sportives attractives…

Fonds d’amorçage : nous devrions ĂŞtre destinataire rapidement d’un Ă©tat des lieux mentionnant les communes qui toucheront les 40 € supplĂ©mentaires s’ajoutant aux 50 € par Ă©lève pris en charge dans le cadre des TAP qu’elles touchent toutes.

Règlement dĂ©partemental des Ă©coles : suite Ă  un changement au niveau national il est Ă  refaire (pour partie seulement et pour la rentrĂ©e 2015).

Groupe de suivi dĂ©partemental des personnels AESH : c’est non, Ă  l’UNSA nous estimons que c’est une nĂ©cessitĂ© car traiter de la situation de ces personnels prĂ©caires Ă  Dijon ne nous paraĂ®t pas pertinent.

Projet prĂ©venir l’illettrisme : 6 collèges et Ă©coles des secteurs concernĂ©s y sont associĂ©s. Pour les formations les collègues sont remplacĂ©s (ce n’est pas toujours le cas dans le second degrĂ©). Dans le premier degrĂ© : les temps de rĂ©unions sont Ă  dĂ©duire des temps d’animation pĂ©dagogique.


Nathalie ROYER, Bruno GUEHO
vos délégués UNSA éducation


   DĂ©cla UNSA   
(80.3 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir