SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
COMPTE RENDU CTSD 30/01/2014
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

1er degré

Le SE UNSA a lu sa dĂ©claration prĂ©alable, Ă  lire en pièce jointe, prĂ©cisant notre mĂ©contentement sur le report de la carte scolaire du premier degrĂ© imposant un manque de concertation pour traiter des sujets fondamentaux sur notre mĂ©tier : dispositifs plus de maĂ®tres que de classes, scolarisation des plus jeunes, animateurs informatique, moyens de remplacement, dĂ©charges supplĂ©mentaires pour des directeurs, moyens de formation, moyens dĂ©diĂ©s au RASED... Le SE UNSA a manifestĂ© sa dĂ©sapprobation de ne voir aucun nouveau poste affectĂ© Ă  cette rentrĂ©e ne prenant pas en compte l’erreur du retrait de 5 postes.

Le CTSD pour le premier degrĂ© aura lieu le 31 mars et le CDEN le 1er avril. 2 jours sans aucun dĂ©lai de concertation entre. C’est dramatique ! ! ! !

En attendant, le DASEN a refusé de nous donner toute information utile sur sa politique dans le cadre de la carte scolaire.

Le SE UNSA s’est Ă©tonnĂ© de l’absence de reprĂ©sentant du corps des inspections pour l’administration. De ce fait les rĂ©ponses concernant nos questions prĂ©cises de terrain ont Ă©tĂ© plus qu’évasives ! ! ! !

 

2nd degré

Nous avons déploré le transfert de la gestion des lycées au rectorat ce qui nous empècher d’avoir des réponse sur les fusions de formation au LP Jean Rostand ou la dimunition importante de DHG au lycée Alain Colas, lycée qui va bénéficier des moyens spécifiques pour ouvrir une classe préparatoire arts et design…

Le Directeur Académique a présenté ce matin en CTSD la prévision des effectifs et des divisions pour les collèges de la Nièvre ainsi que la répartition de la DHG établie par ses services. Il a décrit une DHG stable correspondant à des effectifs stables. A noter cependant que la Nièvre perdrait une division et deux postes et demi alors qu’il y aurait 25 élèves de plus sur le département.

En effet, cinq collèges perdent une division : le collège de Clamecy, celui de Corbigny, de Decize, de Donzy et de La Machine alors que quatre en gagnent une. Ce sont les collèges de Cercy-la Tour, de GuĂ©rigny , d’A.Billaut Ă  Nevers et de St Amand en Puisaye. Le Dasen a fait remarquer que le collège de Corbigny a Ă©tĂ© prĂ©servĂ© d’une double fermeture de classe du fait qu’il fait partie des Ă©tablissements Ă  faible effectif ; cependant , de l’avis de l’UNSA, une double fermeture pour vingt Ă©lèves de moins aurait Ă©tĂ© exagĂ©rĂ©.

Pour ce qui est du collège d’Imphy dont les collègues nous ont fait part de leur inquiĂ©tude pour la rentrĂ©e 2013-2014, le Dasen a fait savoir qu’il Ă©tait prĂŞt Ă  Ă©tudier toutes les demandes des Ă©tablissements qui seraient en difficultĂ© par rapport Ă  leurs effectifs. Il a fait remarquer que des effectifs  stables Ă©taient prĂ©vus Ă  Imphy et que la DHG Ă©tait en consĂ©quence, de mĂŞme que le nombre de classes. Par contre, il a Ă©tĂ© attentif Ă  nos remarques concernant l’arrivĂ©e rĂ©currente et en hausse dans l’établissement d’élèves non francophones dont les familles sont logĂ©es dans un foyer d’accueil de la commune. Il a prĂ©cisĂ© que l’aide du CASNAV devrait ĂŞtre sollicitĂ©e, et a Ă©voquĂ© la nĂ©cessitĂ© de faire faire des bilans par le CIO pour dĂ©finir les besoins de ces Ă©lèves ne parlant  que peu ou pas du tout  le français.

Quant  Ă  la suppression des groupes en SVT et en technologie qui s’est posĂ©e pour un certain nombre d’établissements, le Dasen a rĂ©pondu qu’aucune heure n’avait Ă©tĂ© supprimĂ©e et  que tous  les Ă©tablissements ont Ă©tĂ© dotĂ©s de la mĂŞme manière. Devant notre insistance, il a affirmĂ© que, de toutes façons, il ne distribuait pas les heures par matière mais globalement et que tous les collèges ont reçu de quoi assurer les  heures rĂ©glementaires de 6ème, ce qui reste Ă  vĂ©rifier. Lorsque nous avons fait Ă©tat de l’injustice de traitement des Ă©lèves si toutes les classes du dĂ©partement n’ont pas ces dĂ©doublements, il a ajoutĂ© qu’il ne voyait pas l’intĂ©rĂŞt de dĂ©doubler des classes Ă  effectifs faibles.  23 ,24 Ă©lèves  et plus sont-ils des effectifs faibles ? Il nous semble que  ce nombre ne permet pas de faire manipuler les Ă©lèves de 6ème.

Pour ce qui est des heures de « labo Â» pour les professeurs de sciences, elles auraient toutes Ă©tĂ© attribuĂ©es, Ă  vĂ©rifier Ă©galement.

questions diverses

Le SE UNSA Ă©tait porteur de nombreuses questions de nos adhĂ©rents et sympathisants : 16 en tout.

Voici les plus importantes :

  • Quand nous sera communiquĂ© le document de transparence pour le premier degrĂ© ?

Avant le 15 février

  • Lors des mesures de carte scolaire le flĂ©chage des postes est-il toujours pertinent ?

Le bénéfice du fléchage du poste serait perdu en cas de mesure de carte scolaire dans une école.

  • Pendant combien de temps une collègue en disponibilitĂ© pour congĂ© parental reste-elle titulaire de son poste ?

6 mois dans la Nièvre

  • Temps partiel : envisagez-vous des modifications dans les conditions d’attribution des temps partiels ? Avec quel calendrier ?

Pas de modifications envisagées.

  • Le dispositif RASED doit, suite au GT RASED national et dĂ©partemental, retrouver les moyens de travailler correctement. Les 3 spĂ©cificitĂ©s E, G et psychologue sont rĂ©affirmĂ©es. Afin de pourvoir Ă  ce manque c'est au moins 15 dĂ©parts en formation qui doivent ĂŞtre annoncĂ©s. Combien de ces dĂ©parts seront effectifs Ă  cette rentrĂ©e?

Estimation des dĂ©parts en formation pour les RASED : actuellement 1 seul en psychologue scolaire. Le SE UNSA a relevĂ© le cĂ´tĂ© nĂ©faste de ce chiffre qui va Ă  l’encontre des conclusions nationales sur les RASED.

  • Enseignants plus de maĂ®tres que de classes : pourquoi n'est-il pas possible que ceux-ci puissent contribuer Ă  des dĂ©doublements de classe ? Des dĂ©cloisonnements ?

Des dĂ©cloisonnements existent dans certaines Ă©coles suivant les projets. Pourquoi pas partout ???

  • Des enseignants en classe n'ont pas perçu l'ISAE car ils avaient un jour de congĂ© sans solde, par exemple. Quand obtiendront-ils leur prime lĂ©gitime ?

Des collègues, pour des raisons inadmissibles, n’ont pas perçu d’ISAE et ne devraient recevoir l’indemnitĂ© qu’en une fois en juin. Joli message de considĂ©ration pour eux. Plus d’info ici : http://www.se-unsa.org/spip.php?article6495

N’hésitez pas à contacter la section.

  • Conseil Ă©cole-collège : d'après le BO 32 du 05/09/2013, ce conseil est composĂ© de public dĂ©signĂ© par les chefs d'Ă©tablissement et IEN : selon quels critères ? Sur quel temps iront les collègues concernĂ©s ?

Ce sont les IEN qui dĂ©cident des critères. A priori ce seront les enseignants de CM 1 CM 2, sur les  108 h. Le SE UNSA estime que cela doit se faire sur le temps de travail devant Ă©lèves.

  • Pour une Ă©cole qui a dĂ©jĂ  un règlement intĂ©rieur validĂ©, quel est le degrĂ© d'obligation du règlement dĂ©partemental des Ă©coles ?

Le règlement départemental prime sur celui de l’école.

  • ConnaĂ®t-on les horaires de toutes les Ă©coles pour la rentrĂ©e 2014 ? Qu’en est-il des Ă©coles qui sont dĂ©jĂ  Ă  4 jours-et-demi mais qui souhaiteraient apporter des modifications pour la rentrĂ©e 2014 ?

Toujours pas pour 6 Ă©coles !

Les Ă©coles qui souhaitent modifier leurs horaires peuvent encore le faire avant le CDEN de juin.

Comité d’appui des rythmes le 16/04/2014 à 10 h.

  • Le calendrier des vacances scolaires n’est officiel que depuis le 24 janvier ; certains conjoints de collègues ont dĂ©jĂ  du poser leurs congĂ©s dès le 1er janvier. Sera-t-il fait preuve de souplesse pour les collègues qui avaient dĂ©jĂ  pris des dispositions ?

Non, le jour de prérentrée s’impose à tous.

  • Les heures de RISTT doivent ĂŞtre dĂ©duites des 108 heures. Des IEN auraient refusĂ© la possibilitĂ© de les dĂ©duire des animations pĂ©dagogiques. Ne pourrions-nous pas, comme nous l'avons dĂ©jĂ  demandĂ©, avoir les mĂŞmes consignes sur tout le dĂ©partement ?

Le Dasen revoie une nouvelle fois sur les IEN. Le SE UNSA demande à ce que ces temps puissent être décomptés sur les animations et conférences pédagogiques. Nous refusons que cela soit décompté des heures fantôme de formation à distance. Les 108 heures étant déjà bien remplies.

  • Pourquoi les horaires de SVT et de Technologie de 6ème sont-ils passĂ©s de 2 heures Ă  1heure 30 par semaine ?

Voir ci-dessus

Vos représentants UNSA éducation: Marie-Geneviève Zuchowski, Nathalie Royer, Bruno Gueho et Eric Guyot.


 
 
 
 
Cliquez pour agrandir