SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Comité d’appui à la réforme des rythmes scolaires
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Réunion en amont du CDEN du 17 / 12 qui arrêtera les horaires des écoles pour la rentrée 2014.

Nous avons fait remarquer le changement d’intitulĂ© « appui Â» au lieu de « suivi Â», il est vrai que cette rĂ©forme a bien besoin d’être appuyĂ©e Ă  l’heure oĂą l’on entend surtout ses dĂ©tracteurs. Mais le malaise est bien rĂ©el, si de nombreux collègues de cycle 3 se satisfont de leur nouveau mode de fonctionnement, il n’en est pas de mĂŞme de nos collègues de maternelle…

Point de situation :

71 communes doivent passer aux nouveaux rythmes en 2014, 57 ont déjà validé leurs horaires, 13 sont en cours de procédure et 1 n’a encore fait aucun retour.

Le DASEN prĂ©cise que l’articulation scolaire / pĂ©riscolaire serait en nette amĂ©lioration. La fatigue ressentie chez les Ă©lèves serait pour une grande part subjective, mais une rĂ©flexion doit ĂŞtre menĂ©e pour Ă©viter l’empilement d’activitĂ©s dans la journĂ©e (il ne l’a pas dit mais vive les rĂ©crĂ©s !).

Transports : Madame Mongiat a rappelĂ© les 14 millions € que doit dĂ©penser le CG. Il existe des points Ă  amĂ©liorer notamment autour de Bazolle et St Saulge.

Locaux :

  • Les locaux sont en tension non seulement entre temps scolaire et pĂ©riscolaire mais aussi vis-Ă -vis des autres utilisateurs des locaux comme les associations.

  • Il est possible d’utiliser les locaux des collèges si une convention existe. Pas de soucis constatĂ© pour le moment Ă  ce niveau par le Conseil GĂ©nĂ©ral.

  • Le SE UNSA a rappelĂ© que les temps d’APC font partie du temps scolaire et que les enseignants sur ces temps sont prioritaires pour l’utilisation de leurs classes (L212 15 code de l'Ă©ducation ). Ce point est reconnu difficile Ă  gĂ©rer, il fera l’objet d’une analyse spĂ©cifique lors du prochain comitĂ© d’appui.

  • Il est demandĂ© que dans le cadre de la rĂ©flexion sur le mĂ©tier d’enseignant que le temps mis pour ranger sa classe avant de la mettre Ă  disposition pour une autre activitĂ© soit dĂ©comptĂ© de notre temps de travail. Le DASEN Ă©voque la possibilitĂ© de le dĂ©duire des 24 heures forfaitisĂ©es… Pourquoi pas ? On arrive rapidement Ă  6 heures…

Communes :

Le fond d’amorçage est reconduit, les taux d’encadrement des TAP ne sont pas encore arrêtés.

Lien scolaire / pĂ©riscolaire :

Le SE UNSA a fait part de la réticence des collègues sur ce point. L’objet principal de la réforme est la réforme des rythmes de l’école, les TAP n’en sont qu’un corolaire. Trop vouloir impliquer les équipes dans des PEDT ambitieux, dans des projets liant scolaire et périscolaire, risque de catalyser les mécontentements sans faire évoluer les pratiques. Au SE UNSA nous sommes favorables à la création de ces liens vers notamment les associations partenaires de l’école mais ces liens ne se décrètent pas il faut se donner un peu de temps pour les faire émerger petit à petit. Le rôle de chacun doit être clairement défini.

Le DASEN répond qu’il n’est pas question ici de brusquer les choses mais simplement de mettre en avant les pratiques innovantes. L’ensemble des IEN présents ont fait un inventaire des écoles où ce lien existait déjà.

Maternelle :

Mme l’IEN maternelle rappelle que la sieste prime : de 1 h 30 Ă  2 h maxi, si un enfant ne dort pas au bout de 20 minutes il doit pouvoir quitter la sieste.

Temps calme et temps de repos doivent être aménagés.

L’identification des lieux dans l’école doit être repensée en direction des élèves de même que l’identification des adultes à qui ils ont à faire. Les temps TAP n’ont pas à être trop ambitieux, on nous parle de promenade…

Question SE UNSA : les horaires des maternelles et Ă©lĂ©mentaire peuvent-ils ĂŞtre diffĂ©rents au sein d’une mĂŞme Ă©cole ?

Oui, si cela est justifié pédagogiquement.

Question SE UNSA : les TAP sont-ils obligatoirement organisĂ©s ? Pour certains publics particuliers : TPS PS, si l’intervenant qualifiĂ© n’existe pas est-ce bien nĂ©cessaire ?

Les TAP ne sont pas obligatoires pour les élèves mais les communes doivent avoir prévu quelque chose.

Remarques : Des solutions sont expĂ©rimentĂ©es ou envisagĂ©es :

  • sieste Ă©chelonnĂ©e

  • pause mĂ©ridienne allongĂ©e : la collègue rĂ©cupĂ©rant ses Ă©lèves après la sieste oĂą ils seraient plus disponibles … (sieste gĂ©rĂ©e par du personnel mairie)

Ces solutions ne sont pas généralisables, elles tiennent compte des réalités locales mais peuvent se heurter aux rigidités du décret.

Présentation des Formations FOL Francas en direction des animateurs.

Vos délégués SE UNSA Sarah Penot, Bruno Guého

Nevers le 19/11/2013

 

 

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir