SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
CDEN 15 OCTOBRE 2013
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Instance coprésidée par madame La Préfète Michèle KIRRY et madame la vice-présidente du Conseil Général de la Nièvre.

Cette commission a renouvelĂ© ses membres. Elle est constituĂ©e des reprĂ©sentants des personnels de L’Etat dĂ©signĂ©s par les organisations syndicales : l’UNSA (seule dĂ©lĂ©gation paritaire : autant d’hommes que de femmes), FSU, CFDT et disparition de reprĂ©sentant de la CGT, des reprĂ©sentants des parents d’élèves (seule la FCPE siège) et des reprĂ©sentants des Ă©lus des collectivitĂ©s locales (aucun du Conseil RĂ©gional et très peu pour le Conseil GĂ©nĂ©ral et les communes).

La délégation l’UNSA éducation, dans sa déclaration préalable en pièce jointe, a développé de nombreux sujets dont la direction d’école, la carte scolaire dans le premier et second degrés, la scolarisation des plus jeunes, le dispositif plus de maîtres que de classes, les RASED, la charte de la laïcité, la formation initiale, les rythmes scolaires, la consultation sur les programmes, l’ESPE, l’EREA, les TZR, les AVS, les EVS, les retraites, . . .

Il y aura un groupe de travail sur le règlement départemental des écoles mi-novembre.

MESURES D’AJUSTEMENT DE RENTREE 1er DEGRE :

Le DASEN rĂ©alise un point sur le premier degrĂ©. La tendance dĂ©mographique est Ă  la baisse (17174 en 2011, 16677 en 2012 et 16666 en 2013). Le constat Ă  cette rentrĂ©e est donc d’une perte de 11 Ă©lèves contre 300 prĂ©vus. Et face Ă  cette petite diminution, la Nièvre a dĂ» rendre 5 postes. Le DASEN semble Ă©tonnĂ© et devra rĂ©viser « ses considĂ©rations dĂ©mographiques Â».

Le dernier poste restant Ă  ĂŞtre affectĂ© lors de cette rentrĂ©e :

  • 1 poste en primaire Ă  Dornecy.

Deux postes temporaires :

  • 1 poste provisoire Ă  la maternelle de Saint Pierre le Moutier,
  • 1 poste provisoire Ă  la maternelle de de Jules Ferry Ă  Nevers.

L’UNSA éducation a souligné que la Nièvre a été le seul département de Bourgogne à rendre des postes mais pourtant pas le seul à perdre des élèves. Nous veillerons pour la carte scolaire prochaine que cet écart important dans les prévisions soit pris en compte par La Rectrice lors des arbitrages pour l’année à venir.

 L’UNSA a demandĂ© des prĂ©cisions sur les crĂ©ations d’ Â« animateur TICE Â». Le DASEN a souhaitĂ© que le dĂ©partement se dote d’une Ă©quipe TICE complĂ©mentaire d’un demi-ETP par circonscription. Ils interviendrons Ă  la demande des Ă©coles pour les aider Ă  bâtir des projets. Il est prĂ©vu, avec l’aide du CDDP, de crĂ©er un « salon du numĂ©rique Â» et une semaine dĂ©partementale du numĂ©rique. Colette Mongiat prĂ©cise que le numĂ©rique est au service des apprentissages et il y a un vĂ©ritable travail de fond en lien entre enseignants et collectivitĂ©s.

La dĂ©lĂ©gation UNSA s’est abstenue lors de ce vote car ces mesures de carte scolaire sont trop insuffisantes pour rĂ©gler les problèmes que vous nous avez fait remonter. Les cas sont nombreux oĂą une ouverture de classe aurait Ă©tĂ© lĂ©gitime : RPI des Amognes, Chaulgnes, Saint Benin d’Azy, Garchizy, . . .

BILAN DE RENTREE 2nd DEGRE :

Le DASEN commente les constats :

Pour les collèges : 8441 Ă©lèves Ă  la rentrĂ©e 2012 et 8371 cette annĂ©e

Pour les lycĂ©es d’enseignement gĂ©nĂ©ral et technologique: Une hausse des effectifs : 3106 en 2011 et 3178 en 2013.

Pour les lycĂ©es professionnels : hausse des Ă©lèves : de 1776 en 2012 et 1846 en 2013.

Pour le Post Bac : stable Ă  503 Ă©lèves.

Un salon du supérieur sera organisé dans le département le 16 janvier 2014.

La DHG des collèges et lycĂ©es a augmentĂ© cette annĂ©e. Le DASEN fait remarquer que suite aux structures rurales, il y a un effet de seuil important ! Les conditions d’encadrement sont plus que convenables pour le DASEN. L’UNSA a dĂ©jĂ  fait la remarque que ces heures crĂ©Ă©es n’ont pas concrĂ©tisĂ©e des crĂ©ations de poste mais plutĂ´t des augmentations de BMP ! Par ailleurs le nombre d’heures supplĂ©mentaires reste encore très important + de 14 % dans certains Ă©tablissements.

POINT SUR LES RYTHMES SCOLAIRES :

Le DASEN fĂ©licite tous les partenaires dans leurs actions qui ont permis une forte scolarisation en 4 jours et demi.

Point de vigilance :

  • La fatigue des Ă©lèves : problème du coucher des Ă©lèves mais aussi la fatigue classique en cette pĂ©riode de l’annĂ©e et les effets bĂ©nĂ©fiques.
  • La nature des activitĂ©s pĂ©riscolaires et leurs enchaĂ®nements : le positionnement de l’enfant dans les mĂŞmes lieux avec d’autres adultes, le choix des activitĂ©s, transition trop rapide, la notion de continuitĂ© dans la durĂ©e, la communication aux parents de la nature et qualification des intervenants, positionnement dans la journĂ©e, quid des leçons,

Claude Chavance, représentant les associations complémentaires à l’école (FOL, PEP, FRANCAS, Centres Sociaux, Associations sportives et culturelles, . . .), propose à nouveau les services de ces organisations pour la mise en place de ces rythmes et l’écriture du Projet Educatif territorial.

Les écoles qui rentreront en 2014 sont sollicitées afin de donner leurs futurs horaires d’ici le 15 novembre et cela doit être arrêté pour le 17 décembre 2013 lors d’un CDEN exceptionnel.

L’UNSA interroge sur le manque de transparence pour ce qui se passe dans le privĂ© : pas de regard dans les instances dĂ©partementales sur les effectifs du privĂ©, de la mise en place des rythmes… Les Ă©coles privĂ©es devront elles aussi passer en 4 jours et demi Ă  la rentrĂ©e. Par ailleurs, l’écart dans les prĂ©visions d’effectifs dans le premier degrĂ© serait dĂ» pour partie Ă  une arrivĂ©e d’élèves venant du privĂ©.

CALENDRIER SCOLAIRE 2012-2013 :

Le DASEN précise que le jeudi à rattraper des vacances de la Toussaint sera le mercredi 13 novembre 2013 et pour les écoles à 4 jours et demi le mercredi 11 juin aprè-midi. Ces deux mercredis auront comme horaire un jeudi !

Le DASEN porte à notre information le courrier de la rectrice sur le pont de l’Ascension. C’est dans les instances académiques que le SE UNSA portera cette revendication.

QUESTIONS DIVERSES :

L’UNSA a relevé la complexité pour les collègues remplaçants de saisir leurs remplacements sur le logiciel départemental. Après notre intervention, nous sommes informés que ce mode de remontée est abandonné.


   dĂ©claration prĂ©alable   
(105.5 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir