SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Impact des 4 jours et demi sur les conditions de travail
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu du groupe de travail CHS CT :

Impact de la semaine de 4 jours et demi
sur nos conditions de travail

présidé par le Directeur Académique

1.     ResponsabilitĂ© des directeurs :

La semaine de 4 jours et demi n’a pas en tant que telle d’impact particulier. Les activités péri-éducatives au même titre que les temps d’accueil périscolaire sont de la responsabilité des mairies.

Nous avons posĂ© la question des stages de remise Ă  niveau : ils sont de la responsabilitĂ© conjointe mairie et enseignant volontaire pour assurer ce temps scolaire : pas du directeur.

Un document faisant le point sur ces questions est envisagé.

 

2.     RĂ©partitions des groupes :

Un temps particulièrement difficile à gérer sera la fin de journée. En effet, des groupes d’élèves devront quitter la classe pour se rendre à différentes activités. Le DASEN invite les collègues à se tourner vers leurs IEN. IEN qui devront surveiller la mise en place de cette répartition par les mairies. Ils demanderont aux maires d’être attentifs à cette question afin que la liaison entre temps scolaire et périscolaire se passe du mieux possible.

 

3.     Locaux et Ă©quipements sportifs

Ce problème est de la responsabilité des mairies… Espérons que cela n’engendrera pas trop de tensions après la rentrée…

 Pour les Ă©quipements sportifs le DASEN renvoie sur des conventions entre EPLE, commune, conseil gĂ©nĂ©ral. A 16 h en hiver, qui sera dehors ?

 

4.     Construction des PEDT

Les 24 heures forfaitisées (issues des 108 h) doivent fournir le temps nécessaire aux concertations. Les réunions avec les mairies peuvent en faire partie.

 

5.     comitĂ© de suivi des rythmes

Un nouveau comité de suivi devrait se réunir dès la rentrée

 

6.     Formation

Le mercredi après-midi ne pourra pas être sanctuarisé.

M. Gien prĂ©cise toutefois que sur les 18 h, un seul mercredi après midi dans l’annĂ©e sera mobilisĂ© + 2 X 1 h 30 en « soirĂ©e Â» et 3 h in situ. Soit 9 h d’animation pĂ©dagogique.

9 h seront dĂ©volues Ă  la formation Ă  distance : les enseignants choisiront un module (ex : comment apprendre Ă  lire) ; ils devront se connecter sur « pairformance Â»  http://national.pairformance.education.fr/ ; et choisiront parmi des modules locaux (mutualisĂ©s acadĂ©miquement) ou nationaux. L’équipement informatique personnel reste Ă  charge des collègues, le DASEN s’est dit sensible Ă  la question d’un bon Ă©quipement de toutes les Ă©coles.

Une conférence MGEN sur la difficulté au travail est en projet, elle réunirait tous les enseignants du département.

 

7.     Remplacement

Comment sera comptabilisĂ© le temps ? Un logiciel devrait ĂŞtre disponible Ă  la rentrĂ©e. Les Ă©ventuels dĂ©passements d’horaires seront annualisĂ©s et rĂ©cupĂ©rĂ©s par les collègues, il n’est pas question d’heures supplĂ©mentaires. Un outil sera mis en place, l’ajout d’une colonne sur la fiche « Ă©tat ISSR Â» permettrait de dĂ©compter les heures effectuĂ©es.

 

8.     Temps partiels

80 %  et 4 jours et demi : n’est-ce pas l’occasion rĂŞvĂ©e de voir leur mise en place ?

La réponse du DASEN s’oriente vers un NON, toutes les demandes étant rejetées les unes après les autres…

Les quotitĂ©s seront fixĂ©es pour le dĂ©but d’annĂ©e : au plus près de la demande des collègues. Mais les quotitĂ©s ne seront pas exactement identiques selon les jours de dĂ©charges : 75 ; 72 ; 78 % … (mais pas 80 …). Les jours dĂ©chargĂ©s seront fixes, les mercredis « tournants Â» se feront selon un calendrier fixĂ© avant le dĂ©but de l’annĂ©e.

9.     SurcoĂ»t des 4 jours et demi

Se rendre une fois de plus sur son lieu de travail, faire garder son enfant le mercredi matin, cela a un coĂ»t ! Le DASEN renvoie sur les nĂ©gociations salariales nationales. C’est vrai, mais en local aussi des Ă©lĂ©ments peuvent ĂŞtre amĂ©liorĂ©s : les tarifs de crèches Ă  Nevers par exemple…

 

Bruno Guého
Délégué SE UNSA Nièvre

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir