SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Comité Technique Académique du 25 juin 2012
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La réunion démarre à 14 h 00 et se clôt à 18 h.

Ordre du jour :

  • Les  1000 postes :
    • 20 pour l’acadĂ©mie
      • CĂ´te d’Or                  3
      • Nièvre                       5
      • SaĂ´ne et Loire           4
      • Yonne                       8

Les critères d’ouverture au sein de l’acadĂ©mie sont les mĂŞmes que nationalement :

  • Évolution des effectifs
  • DifficultĂ© scolaire
  • RuralitĂ©
  • Problème de remplacement

Ce sont des critères cumulatifs : Ă  ce titre, la situation de l’Yonne a Ă©tĂ© particulièrement prise en considĂ©ration et dans une moindre mesure la Nièvre.

3 ouvertures de postes en Côte d’Or au regard de la centaine de fermetures cette année paraît cependant bien dérisoire.

La nature des postes sera à préciser lors des CTSD, ce sont les DASEN de chaque département qui effectueront les arbitrages. L’UNSA éducation a demandé un geste en direction des RASED très impactés par les cartes scolaires récentes.

Ces créations seront attribuées à des listes complémentaires. Le recteur a précisé que le niveau du concours ne permettra de pré-recruter que des collègues ayant obtenu une moyenne de plus de 11.5 au concours.

 

  • Agence comptable du collège de Marcigny est transfĂ©rĂ©e au LycĂ©e Wittmer Ă  Charolles.

 

  • Installation d’un CHS CT spĂ©cial pour le rectorat et l’IA 21 : vote favorable des dĂ©lĂ©guĂ©s. Mais les personnels des autres IA seront rattachĂ©s aux CHS CT dĂ©partementaux, aucune crĂ©ation envisagĂ©e dans les gros EPLE. Par ailleurs, l’articulation en CHS CT acadĂ©mique et CHS CT dĂ©partementaux a Ă©tĂ© prĂ©cisĂ©e : pas de tutelle de l’acadĂ©mique sur le dĂ©partemental mais une coordination et une crĂ©ation d’outils. Pas de nouvelles sur le temps de dĂ©charge pour les secrĂ©taires de CHS CT : interlocuteur privilĂ©giĂ© pour l’administration ; la formation des membres des CHS CT doit se poursuivre en septembre.

 

  • Indicateurs LOLF : document extrĂŞmement dense. L’UNSA Ă©ducation regrette qu’un groupe de travail, pourtant annoncĂ©, n’ait pas pu se tenir pour dĂ©crypter le document. (pièce jointe)

 

Questions diverses :

  • Contrats aidĂ©s : les EVS devraient pouvoir obtenir la reconduction de leur contrat dans la limite de 2 ans (ou 5 si elles avaient plus de 50 ans au jour de la signature du contrat, ou sont en situation de handicap). 330 reconductions sont programmĂ©es au niveau acadĂ©mique.

 

  • LycĂ©e du CASTEL Ă  Dijon : pas de rĂ©vision des capacitĂ©s d’accueil des BTS, le taux de remplissage serait insuffisant.

 

  • Collège d’Échenon : La principale remplacĂ©e jusqu’aux vacances. Pour la rentrĂ©e, la dĂ©cision appartient au ministre, le ministère est informĂ© de la situation.

 

  • Suppression de postes de CPE  LycĂ©es Lamartine et Cassin Ă  Mâcon : ces fermetures ont Ă©tĂ© validĂ©es par les instances acadĂ©miques, les postes Ă©taient maintenus uniquement dans l’attente d’une solution pour les collègues concernĂ©s.

 

  • Carte acadĂ©mique des langues : elle va ĂŞtre revue, pour dĂ©velopper le dispositif ABIBAC, BACHIBAC … Le lycĂ©e Charles De Gaulle Ă  Dijon est saturĂ©, d’autres Ă©tablissements prendront le relai.

 

  • Enseignement optionnel Droit et Grands enjeux du monde contemporain (DGEMC) et Enseignement optionnel Informatique Sciences NumĂ©riques (ISN) : options ouvertes Ă  la rentrĂ©e en terminale dans quelques Ă©tablissements. Ces options tendent Ă  se dĂ©velopper ; un partenariat a Ă©tĂ© mis en place avec l’UniversitĂ© qui assure quelques cours et forme les enseignants. Problème : ces options risquent de vider les autres options prĂ©parĂ©es depuis la première. A terme, ces options seraient aussi proposĂ©es dès la première.

 

  • Transformation du poste de chef de travaux du LycĂ©e LĂ©on Blum du Creusot en assistant de chef de travaux : la procĂ©dure suivie par les services doit ĂŞtre Ă©claircie et les instances paritaires consultĂ©es.

 

  • Prime IFIC, part modulable de la prime ECLAIR : ces primes laissĂ©es Ă  l’apprĂ©ciation des chefs d’établissement et d’un montant non nĂ©gligeables (jusqu’à 2 400 € pour l’IFIC) doivent voir leurs modalitĂ©s d’attribution prĂ©cisĂ©es en CA. Les dĂ©lĂ©guĂ©s des personnels contestent d’ailleurs leur mise en Ĺ“uvre.

 

  • Heures statutaires : chaire, laboratoire… doivent ĂŞtre attribuĂ©es, nous demandons aux collègues d’y veiller.

 

  • Stagiaires :
  • second degrĂ© : l’allègement supplĂ©mentaire de 3 heures devrait ĂŞtre compensĂ© dans les Ă©tablissements par des BMP, les postes partagĂ©s seront Ă©vitĂ©s pour les collègues stagiaires. Les pĂ©riodes de stage seront programmĂ©es le mardi ou le jeudi de façon filĂ©e sur l’annĂ©e : pas de formation les mercredis ! La semaine d’accueil est maintenue.
  •  premier degrĂ© : les 20 crĂ©ations de poste pour la rentrĂ©e ne serviront pas Ă  compenser une augmentation du volume de formation des nouveaux stagiaires.

 

 

B Guého

UNSA éducation Nièvre


   indicateurs LOLF   
(367.9 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir