SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Ă©coles d’application : bilan de la rĂ©union intersyndicale
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 Compte-rendu de la RENCONTRE avec les enseignants des 3 écoles d’application de Nevers du vendredi 15 avril 2011

l’ABSENCE DE COMMUNICATION SUFFISANTE semble être la cause de nombreux questionnements des enseignants
de B.Pascal et G.Guynemer
 
Nombreux enseignants et directeurs présents avec un représentant syndical du SE UNSA et du SNUipp.
 
  • Le mouvement diffusé par l’inspection ce jour est analysé. Il y a bien 2 postes de maîtres formateurs transférés à G.Guynemer maternelle provenant de B.Pascal, 1 d’élémentaire et l’autre de maternelle.
Le problème n’est pas le transfert en lui-même mais le pourquoi !
 
  • De plus, en maternelle B.Pascal, manque un poste. En effet, restent 3 postes + celui de directeur déchargé totalement (2 j secrétaire de COMEX + 1 j formateur + 1j décharge directeur). Manque la décharge du directeur !
Ce poste (habituellement inscrit dès le premier mouvement) serait-il réservé pour un collègue stagiaire ou un profil TRS ?
 
  • Depuis le mouvement précédent, les missions des décharges à statut de « maître formateur » ont disparu. Les 2 missions « volatilisées » suffisaient pour le transfert sur G.Guynemer maternelle ! ! !
 
Qu’en est-il de l’avenir des écoles d’application nivernaises ?
Les enseignants concernés souhaitent être informés par l’inspection académique. La réunion de lundi à l’inspection n’a pas répondu aux inquiétudes légitimes.
 
QUID des futures missions des IMF ?
Proposition leur est faite de participer à la construction des animations pédagogiques sur la base du volontariat ! Le suivi des T1 et T2 ne pourrait-il pas être réalisé par les IMF ? De plus, certains IMF ont vu certaines primes supprimées ou « reprises » sur leur bulletin de salaire sans aucune information préalable.
 

Le SE propose à tous les enseignants de ces trois écoles d’application de se concerter encore davantage pour discuter de leurs futures missions. Cela permettra de proposer à l’inspection académique une évolution incontournable du métier d’IMF et de le définir ensemble. Une rencontre semble aussi très intéressante avec tous les conseillers pédagogiques du département concernés aussi par une évolution.

SE UNSA Nièvre

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir