SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Journée nationale d’action du samedi 19 mars 2011
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Journée nationale d’action du samedi 19 mars 2011

Parents, enseignants, partenaires de l’école
Inscrivez-vous 58@se-unsa.org, objet : 19 mars, 
transport gratuit pour les adhérents
Budget éducation nationale
La mobilisation continue
Le samedi 19 mars,
Manifestation à Dijon à 15 h
Départ Place de la Libération
Dans la Nièvre :
18 postes à rendre dans les écoles 
- 40 postes dans le second degré l’équivalent d’un lycée !
Après la forte mobilisation du 22 janvier lors du rallye pour l’école, et d’autres qui ont suivi.
Faisons réussir celle du 19 mars
 
Transport : Contactez vos sections syndicales ou associatives
Train : coût 30 € au départ de Nevers
Rendez-vous à 11 h 00, gare de Nevers ; Imphy 11h 45 Decize 11 h 59 Cercy-la-Tour 12 h 09 Luzy 12 h 28 Etang sur Arroux 12 h 42, retour 20 h 30
 
Bus : coût 20 €
Départ : 11 h 30 bourse du travail à Nevers, passage à Saint Benin d’Azy, Rouy, Châtillon en Bazoi, Tamnay, Château Chinon, d’autres arrêts sont possibles pour récupérer des militants en bord de route, retour : 20 h
Communiqué du collectif "L’école est notre avenir"
lundi 7 février 2011
 
L’éducation n’est plus une ambition pour ce gouvernement. Il aura supprimé 50 000 postes dans le service public d’éducation en cinq années mettant en difficulté écoles et établissements, dégradant de façon systématique les conditions d’accueil, de formation et de qualification des élèves, détériorant les conditions de travail de l’ensemble des personnels. La Révision générale des politiques publiques (RGPP) aura déstabilisé les personnels et affaibli les capacités de nombreux services comme celui de la Jeunesse et des Sports. Les universités sont confrontées à des difficultés budgétaires et des promesses non tenues.
Le service public d’éducation, cible de la chasse budgétaire, est tiré vers le bas.
À la rentrée 2011, ce seront 16 000 postes supplémentaires qui seront supprimés malgré l’augmentation des effectifs d’élèves. Les conséquences auront des effets immédiats sur la taille des classes dans les écoles, les collèges et les lycées, la scolarisation des enfants de deux et trois ans, les élèves en difficulté, le fonctionnement des services et l’offre d’enseignement… Le gouvernement fait le choix de la régression. Il a fait aussi ce choix en supprimant la formation initiale des enseignants entraînant ainsi démissions et effondrement du recrutement. Dans le même temps, la majorité parlementaire a décidé de favoriser l’enseignement privé au détriment du service public.
Le gouvernement ne prépare pas l’avenir. Ses choix dessinent une Ecole où les inégalités seront renforcées, une École plus dure pour les moins favorisés, une Ecole où la concurrence entre établissements, par l’abandon de la sectorisation, sera la règle. Les enquêtes internationales, comme PISA, confirment que les inégalités se creusent. Le gouvernement ne répond qu’avec des effets d’annonce.
La mobilisation citoyenne doit permettre d’inverser ces choix. Les organisations, rassemblées dans le Collectif "L’École est notre avenir", appellent tous ceux et toutes celles qui soutiennent le service public d’éducation et son engagement permanent pour la réussite des jeunes, sans distinction de fortune et d’origine, à une journée nationale d’action déclinée dans chaque académie le samedi 19 mars.

En Bourgogne
Organisation de la manifestation à Dijon
Rassemblement et Défilé avec Animations
- Départ Place de la Libération à 15H … Animation avant le départ : Lecture de la lettre Appel du collectif- Explosion pétard Cheminots
( Demander aux manifestants de venir avec sifflets + Distribuer des ballons noirs à gonfler = symboles des postes supprimés)
- Rue Bossuet
- Pause au Rectorat : Explosion pétard Cheminots+ encollage d’affiches préparées par les manifestants (messages personnels) Partir avec le véhicule de tête + matériel d’encollage (bassines de colle, pinceaux)+ Prévoir 2 personnes de chaque orga qui restent sur place
- Rue Condorcet
- Place St Benigne
- Rue Mariotte
- Rue Docteur Chaussier
- Place Darcy : Lecture de la lettre aux députés et sénateurs + Pétards
- Place de la Libération : Explosion Cheminots +Explosion des ballons
Le collectif Nièvre se réunira prochainement afin d’envisager quelles modalités de transport pourront être mises en œuvre pour les militants nivernais désirant se joindre à ce rassemblement.
Les organisations à l’initiative de cet appel :
AFL - Cé - CEMEA - CRAP-Cahiers pédagogiques - EEDF - FAEN - FCPE - FEP-CFDT - FERC-CGT - FGPEP - FIDL - FOEVEN - Les FRANCAS - FSU - GFEN - ICEM-pédagogie Freinet - JPA - La Ligue de l’Enseignement - Fédération Léo Lagrange - OCCE - SGEN-CFDT - SUD Education - UNEF - UNL - UNSA Education
Les organisations qui soutiennent cet appel :
AEAT - AFPEN - AGEEM - AMUF - ANATEEP - APBG - APSES - APKHKSES - ATTAC France - CFDT - CGT - CMR - CNAJEP - CNAL - CSF - FFMJC - FNAME - Bureau national FNAREN - FNDDEN - FNFR - LDH - MRAP - PRISME - Solidaires - UDPPC - UFAL - UNSA

   tract bourgogne   
(79 ko)
   tract fĂ©dĂ©ral   
(278.5 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir