SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
CTP 23 02 2007
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CTP du 23 février 2007
Carte scolaire rentrée 2007
M. l’Inspecteur d’Académie préside ce Comité technique paritaire départemental.
La délégation UNSA Education est composée de Jean-Claude LARTIGOT et Bruno MESSERLI.
En déclaration liminaire (à lire en fin de message), le SE-UNSA a reposé le problème des stagiaires IUFM affectés sur des décharges de direction et clairement exprimé que cela ne devait pas se reproduire à la rentrée 2007. Nous avons remis à l’IA la centaine de signatures de la pétition en appui à cette exigence syndicale. Aucun commentaire de l’IA….
Les organisations syndicales ont ensuite ouvert le débat par la lecture de la motion que le Préfet avait refusé de soumettre aux membres du CDEN… L’IA n’a pas d’éléments nouveaux à apporter en terme de moyens attribués à la Nièvre.
Carte scolaire 1er degré
L’IA n’apporte pratiquement pas de modification par rapport au CDEN ; si ce n’est le « gel » de 6 postes au lieu de 5 au titre du remplacement.
Rappel pour mémoire :
Propositions d’ouverture par l’IA :
- création en accueil et scolarisation des élèves handicapés
2 1/2 postes SESSAD (scolarisation à domicile) l’un à COSNE Cottereaux l’autre à URZY Willemin ; 1 poste d’enseignant référent implanté à NEVERS écoles Albert Camus ; 1 poste maître E à LA MACHINE (qui compense la suppression du poste de psychologue NEVERS ASH)
Cela représente 8 postes en ouverture. S’ajoutent les 6 postes pour le remplacement et les 8 postes à rendre, l’IA doit donc trouver 22 postes.
Les propositions de fermeture de l’IA :
A-fermetures en maternelle (hors RPI)
NEVERS Rotonde, NEVERS Blaise Pascal application (poste adjoint application), SAINT PARIZE LE CHATEL, COULANGES Malraux, CHÂTEAU CHINON, MARZY,
Ne seraient pas touchés : NEVERS GUYNEMER, LA MACHINE, NEVERS C Tillier, CORBIGNY, CLAMECY J Renard, LA CHARITE Clairs Bassins, POUILLY, DECIZE
B- fermetures en élémentaire (hors RPI)
OUROUX EN MORVAN, SAINT ANDRE EN MORVAN, VARZY, COSNE F Nohain, NEVERS B Pascal application (poste d’adjoint ordinaire), LA CHARITE Clairs Bassins-Remparts, NEVERS J Macé, URZY.
Ne seraient pas touchés : LA FERMETE, CHATILLON EN BAZOIS, NEVERS A CAMUS A et B, CHARRIN, VARENNES VAUZELLES Saint Just, PREMERY, ST AMAND EN PUISAYE, SAINT LEGER DES VIGNES, NEVERS Ferry, DECIZE Saint Just, DORNES, ENTRAIN SUR NOHAIN, ST HONORE LES BAINS, GUERIGNY, LA MACHINE A Camus, COULANGUES A Malraux
C- fermetures en maternelle (en RPI)
Retrait du 1/2 poste accordé en 2006 après la rentrée de septembre.
pas de fermeture proposée à ALLIGNY-MOUX
D- fermetures en élémentaire (en RPI)
CHAMPLEMY ; DUN-ST PEREUSE-TAMNAY EN BAZOIS ; BAZOLLES-LA COLLANCELLE-CRUX ; FLEURY-LUTHENAY.
Ne seraient pas touchés : GIMOUILLE-SAINCAIZE ; RPI DES AMOGNES ; CORANCY–PLANCHEZ ; BRINON-CHEVANNES CHANGY ; COURCELLES-CUNCY-ST PIERRE ; EPIRY-MONTREUILLON-SARDY ; ALLIGNY COSNE-ST VERAIN ; COSSAYE-TOURY LURCY ; BILLY SUR OISY-OISY
E- fermeture CLIS
F- autres retraits
1/2 poste surnuméraire ZEP à NEVERS A Camus B élémentaire ; 1/2 poste surnuméraire RPI à ST PIERRE LE MOUTIER élémentaire ; 1/2 poste de coordination ZEP à ST HONORE ; 1 poste de psychologue du réseau NEVERS A Camus, rattaché à NEVERS ASH.
L’UNSA Education est intervenue de façon complémentaire par rapport au groupe de travail et CDEN notamment sur LA CHARITE (CLIS, enfants du voyage, montée des effectifs), NEVERS Blaise Pascal élémentaire (milieu social, structures d’accueil saturées sur le Banlay) Sur COSNE, l’IA a dit avoir bien reçu les demandes d’ouverture à Paul Bert et Paul Doumer mais réfute les propos concernant VILLECHAUD. Nous avons regretté que les documents de préparation de la carte scolaire n’aient pas clarifié tout cela.
Au final, ces fermetures représenteraient 22 postes sur les 22 nécessaires. Il ne subsiste donc plus guère d’incertitude tant en ouvertures qu’en fermetures. Toutefois l’IA n’exclut pas de piocher sur les 6 postes prévus pour le remplacement pour répondre à des situations particulières.
A ce moment de la réunion, le vote a eu lieu. A l’unanimité les propositions de l’IA ont été rejetées par les délégués du personnel et approuvées à l’unanimité par les représentants de l’Administration.
Il reste maintenant à l’IA à arrêter les mesures définitives. Il lui reste aussi à recevoir les délégations des sites qui n’acceptent pas ces mesures et plus globalement à entendre les revendications locales...
Calendrier 2007-2008 pour les écoles en 4 jours.
Le CTP retient la proposition 2, révisée (retarde la rentrée des enseignants du vendredi 24 au lundi 27 août, journée récupérée très probablement le mercredi 9 avril).
Rédaction B. MESSERLI et JC LARTIGOT
 : (2,5 postes)
à COSNE F Nohain (1poste)
 : (4 postes)
 : (1/2 poste)
 : (8 postes)
à : (6 postes)
 : (3 postes)
* création de 6 postes de remplaçant qui ne seront affectés, au plus tôt, qu’à la CAPD d’août 2007.
- création en maternelle à  : (coût 1 poste)
CHAULGNES (1/2 poste accordé en 2006 + 1/2 en création) sous réserve de la mise aux normes des locaux ; NEUVY SUR LOIRE 1/2 poste en création ; SAINT ELOI le 1/2 poste accordé en 2006 est maintenu.
- création en élémentaire à :
SAINT ELOI ; CHANTENAY SAINT IMBERT ; CHAULGNES (si locaux aux normes) ; RPI LIVRY-SAINT PIERRE LE MOUTIER.
Demandes qui ne seraient pas satisfaites : TRACY SUR LOIRE (pas de locaux) ; RPI LURCY-NOLAY-SAINT BENIN LES BOIS ; FOURCHAMBAULT Vieux Moulin, CERCY LA TOUR, RPI GERMIGNY-TRONSANGES (qui rend même le 1/2 poste accordé en 2006)
(4 postes)
 
 
Déclaration liminaire UNSA Education
En préalable à cette réunion du CTP qui traite de la rentrée 2007, nous voulons aborder ici un des aspects du problème de la direction d’école percuté par la mise en place des stages filés.
Mais auparavant, nous voulons dénoncer, une fois de plus, que des délégués du personnel puissent être convoqués à une réunion sans être remplacés !
Dans la Nièvre, les stages filés des stagiaires IUFM, PE2, ont été implantés, pour la plupart dans les écoles de 4 classes et plus, sur les décharges de direction.
Alors que les directeurs réclament, depuis des décennies la baisse de leur charge de travail et à défaut du temps pour faire face, c’est bien l’inverse qui s’est produit cette année !
Les directeurs accueillant un stagiaire ont vu leur temps de décharge diminuer :
- lors de la semaine de rentrée ils ont remplacé le PE2 = 1 journée de décharge en moins
- ils n’ont plus bénéficié d’aucun samedi matin, au lieu de 6 auparavant dans l’année = 3 jours de décharge en moins.
- ils pratiquent l’accompagnement pédagogique, non pas dans la contrainte administrative mais par souci à la fois du stagiaire et des élèves. Ils ont chiffré cela à une heure par semaine, sur les 6 premières semaines, soit 6 heures et autant pour le reste de l’année scolaire, cela fait 12 heures = 2 jours de travail supplémentaire.
Nous vous avions demandé Monsieur l’Inspecteur d’Académie qu’il soit accordé 6 jours de décharge pour les directeurs qui accueillent un stagiaire, afin de compenser la perte des journées de décharge et le travail supplémentaire induit. Vous leur avez refusé cela !
Leurs conditions d’exercice de la fonction de direction ont été dégradées car on ne peut occulter la conscience professionnelle, l’engagement éducatif des personnels tout comme la solidarité au sein des équipes enseignantes pour épauler les stagiaires à commencer par le titulaire de la classe.
Pour le SE-UNSA, cette situation ne peut se reproduire en septembre. Sauf à être volontaire, les directeurs d’école n’accueilleront pas de stagiaire sur leur temps de décharge de direction. Nous associons aussi les directrices et directeurs non déchargés travaillant à temps partiel.
Cette exigence syndicale s’appuie sur la centaine de signatures recueillie et que nous vous remettons solennellement aujourd’hui.
 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir