SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
États généraux sur la sécurité à l’École
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministre de l’Éducation nationale organise des états généraux sur la sécurité à l’École.
 
La question avait, sous Xavier Darcos, fait l’objet d’annonces provocatrices (portiques de détection) qui avaient entraîné de sévères commentaires de la fédération et de ses syndicats. Si tout dérapage n’est pas exclu compte tenu de la vision purement sécuritaire et punitive souvent exposée par les autorités gouvernementales (sanction des familles par la suppression des allocations familiales), le ministre semble vouloir — au-delà des incontournables effets d’annonce ou annonces d’effet — vouloir travailler sur le fond et dans la durée. En témoigne la place qu’il donne à un conseil scientifique dont la personnalité la plus connue, Éric Debarbieux, est un expert reconnu à l’indépendance de pensée affirmée.
 
Pour ce qui concerne la fédération, nous avons fait remarquer que l’appellation sécurité était trop restrictive.
 
En tout état de cause, l’UNSA Éducation a été mandatée pour travailler sur le fond du dossier et dans la durée, y compris en lien avec les fédérations ou syndicats qui, dans l’UNSA, regroupent des personnels appartenant à des structures partenaires de l’Éducation nationale.
Sur ce dossier — qui requiert à la fois qu’on évite le piège sécuritaire tout autant que l’angélisme —, il n’y a pas de solution toute faite ni d’analyse qui vaille partout et en tous temps.
 
Vous trouverez ci-joint un dossier compacté au format .zip qui comprend :
 la lettre du ministre à la fédération ;
 la contribution de la fédération
 les contributions spécifiques du SNPDEN et des trois syndicats de personnels sociaux et de santé (SNASEN, SNIES, SNMSU). Les autres syndicats de la fédération ont considéré qu’à ce stade la contribution fédérale ne nécessitait pas d’être complétée.

   dossier violence   
(810.1 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir