SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
COMPTE-RENDU CDEN 22 MARS 2010
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Peu de nouvelles annonces par rapport au dernier CTPD. Pour rappel le compte-rendu est disponible en cliquant sur le lien suivant : http://sections.se-unsa.org/58/spip.php?article446

 
La séance débute par les déclarations préalables :
    • une première intersyndicale où nous étions associés. (lire en pièce jointe)
    • une, ensuite, de la part de la PEEP, association de parents d’élèves ;
    • une dernière de la part de Mme MONGIAT, vice-présidente du Conseil Général.

       

      1) Adoption du procès-verbal du CDEN du 23 Octobre 2009.

 
2) Indemnités représentatives de logement (IRL) : concernent uniquement les instituteurs.
- Pour les instituteurs célibataires, veufs, divorcés, séparés, sans enfant à charge, l’IRL s’élèvera à 2223,20 € par an.
- Pour les instituteurs mariés, concubins, avec ou sans enfant(s) à charge, célibataires, veufs , divorcés ou séparés, avec enfant(s), l’IRL s’élèvera à 2779,00 € par an.
 
3) Carte scolaire 1er degré : une nouvelle présentation des tableaux de prévisions est faite.
 
Les représentants du personnel ont de nouveau attiré l’attention de Monsieur l’Inspecteur d’Académie sur les différents cas exposés, qu’il s’agisse d’ouvertures ou de fermetures. (voir les arguments développés lors du CTP)
Certaines précisions ont aussi été apportées par les représentants du Conseil Général concernant :
    • l’opposition des municipalités sur les fermetures ;
    • les investissements de certaines municipalités pour maintenir ou ouvrir de nouvelles classes ;
    • les difficultés liées au transport scolaire (exemples : Marigny l’Eglise ; RPI de Dommartin, Dun, Saint Pereuse)
    • la répétition de fermetures dans certaines communes d’une année sur l’autre (exemples : Jules Ferry maternelle à Nevers ou Urzy élémentaire ou Pougues)...
 
Aucune décision n’est arrêtée.
 
Monsieur l’Inspecteur d’Académie rendra ses décisions : Lundi 29 Mars. Les élus et le préfet seront les premiers informés, suivis des organisations syndicales.
 
Remarques :
 
- Concernant les IME, et comme nous l’avions demandé, Monsieur l’Inspecteur d’Académie nous a annoncés le maintien, pour un an, des indemnités de direction pour tous les directeurs. Ainsi, les directeurs comme les coordinateurs percevront encore la même indemnité, sauf avis contraire du ministère.
 
    • Evaluations CM2 et socle commun de compétences : Dans le cadre de la liaison CM2-6ème, utilisation d’un outil « nivernais » : le palier 2bis du socle commun. Les élèves qui, en fin de CM2, n’auraient pas complètement validé le palier 2 du socle commun, pourraient, en repassant les évaluations CM2, le valider en sixième à l’issue de PPRE.
 
    • Fusion directions : toutes les fusions ne se feront qu’avec l’accord des équipes.

      Exception : Mouesse-Brossolette à Nevers, où à titre "expérimental" (on est pas des cobayes !), le même directeur assurera les 2 directions. Vos élus SE-UNSA ont fait du résultat de la consultation intersyndicale menée dans le quartier : tous les adjoints ont rejeté ce dispositif "expérimental". Un argumentaire a également été développé : 2 écoles (une en RRS pas l’autre), 4 sites, 17 classes, 2 Clis, un directeur moins présent dans les écoles. La décision est pour l’instant maintenue.

      Monsieur l’Inspecteur d’Académie nous a garantis qu’à l’issue de cette expérimentation, si les équipes ne souhaitaient pas poursuivre ; alors la fusion ne se poursuivrait pas.

 
4) Carte scolaire 2nd degré : aucun nouvel élément d’information.
Les représentants du personnel se sont tout de même de nouveau étonnés du remplacement d’un poste de lettres classiques à Cercy La Tour par 22h30 BMP.
 
5) Questions diverses :
 
  • Adoption d’un amendement au règlement départemental des écoles.
  • Nouveau DDEN : Martine GAUDIN.

 

  • Statut IMF : ils resteront en lien avec l’IUFM et devrait continuer de toucher la prime universitaire.

 

  • Rentrée échelonnée des 2 ans. Monsieur l’Inspecteur d’Académie ne veut pas en entendre parler. Elle restera limitée à la demie-journée. Argument utilisé : l’école maternelle est une école comme les autres ; les élèves doivent donc être des élèves comme les autres. Ce qui, pour Monsieur l’Inspecteur d’Académie, implique une rentrée pour tous le même jour.

 
Rédaction : Céline COGNET – Bruno GUEHO – Eric GUYOT

   declaration prealable   
(28.5 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir