SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
IUFM nouveaux recrutés rentrée 2010
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministre Chatel a écrit au SE-UNSA au sujet de l’organisation de la formation continue des professeurs des écoles stagiaires en 2010
 
Luc Chatel a adressé un courrier au SE-UNSA lui indiquant qu’il avait pris en compte nos préoccupations concernant la situation de la formation des professeurs des écoles stagiaires. Ce courrier appelle quelques remarques. Tout d’abord, ce courrier n’a aucun caractère réglementaire. Il ne peut s’imposer aux recteurs qui pour l’instant feront ce qu’ils voudront. Pour le SE-UNSA, seule aura du sens, une inscription dans des textes réglementaires sur lesquels s’appuyer.
 
Ce texte aborde la situation du premier degré. Pour le SE-UNSA, il convient de traiter les problèmes conjointement avec le second degré même si les situations concrètes d’organisation peuvent être différentes.
 
Si on suit les propositions faites, l’accompagnement occupera 8 semaines. Il en restera donc 4 sur le tiers temps prévu pour la formation. Autant dire que celle-ci sera réduite à la portion congrue. C’est totalement inacceptable. Compagnonnage n’est pas formation. Quel sera le rôle des formateurs EMF, conseillers pédagogiques ?
 
De plus comment vont être affectés les stagiaires ? Seront-ils sur un poste de titulaire et remplacés pendant la période jusqu’à la Toussaint, Ou seront-ils sur des postes de TR, en situation d’accompagnement jusqu’à Toussaint puis remplaçants le reste de l’année. Pendant qu’ils sont en compagnonnage, qui les remplace ? des étudiants, des TR ?
 
Comme vous le voyez, ce courrier, sous des airs positifs, pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Le SE-UNSA participera bien entendu au groupe de travail organisé. Il y posera tous les problèmes soulevés et attend des réponses d’une autre teneur que les déclarations d’intention.
 
Vous trouverez en pièce jointe un tableau analysant le contenu du courrier ministériel.

   lettre ministre + analyse   
(13.8 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir