SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Vaccination grippe AH1N1
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous n’avons pour l’instant pas de position sur le bienfondé ou non de cette vaccination. Nous vous livrons ici les dernières informations officielles dont nous disposons concernant sa mise en œuvre.

Vous trouverez ci-joint la circulaire ministérielle transmise en début de semaine aux préfets et aux recteurs concernant la campagne de vaccination que nous avons découvert par voie de presse suite à l’interview du ministre Luc Chatel dimanche sur France 2
Le ministre a précisé lors de son interview que la décision de vaccination revenait aux parents et donc qu’il n’y avait aucune obligation

Selon le ministre et ce qui est écrit dans la circulaire, tous les parents vont recevoir un bon de vaccination pour leur enfant par l’intermédiaire de leur caisse d’assurance maladie, ainsi qu’un questionnaire de santé pour signaler les « problèmes d’incompatibilité ou autre ».
 Écoles primaires : Il n’ya pas de vaccination dans les écoles .
Les parents qui souhaitent faire vacciner leur enfant doivent se présenter avec lui dans le centre de vaccination de leur lieu de résidence qui leur est indiqué avec le bon de vaccination reçu au domicile au nom de chaque enfant. Ils doivent également renseigner la fiche médicale individuelle et le formulaire de consentement et présentent le carnet de santé qui a été transmise avec ce bon.
Etablissements du second degré :  la vaccination sera organisée dans les établissements pendant le temps scolaire, sous la responsabilité du préfet en concertation avec les rectorats.
Une fiche médicale individuelle et un formulaire de consentement seront remis aux élèves par les chefs d’établissements, à remplir par les parents pour les élèves mineurs et sera transmise ensuite au médecin de l’équipe mobile de vaccination (EMV).
Les rectorats informeront les chefs d’établissement du planning des séances de vaccination et recensent le personnel de santé pouvant participant aux EMV.
Les chefs d’établissement coordonnent la préparation, le déroulement et le suivi administratifs des séances de vaccination. 

Contribution des personnels au dispositif.

La participation des infirmiers et des médecins de l’Éducation nationale est basée sur le volontariat, ils sont recensés par les services académiques
La circulaire précise que « les personnels non-enseignants du second degré peuvent apporter un appui technique (recueil des fiches médicales, retrait des déchets ménagers, enregistrement des vaccinations réalisées…) pour l’organisation de la vaccination dans le cadre ou en complément de leurs activités habituelles ».
Comme indiqué dans la fiche 7 de la circulaire interministérielle du 21 août 2009, ci jointe, il s’agit de personnels administratifs et de direction et ils font alors l’objet d’une réquisition préalable par le préfet (garantie de responsabilité, couverture juridique.
Il ne peut donc s’agir d’enseignants.

Vous trouverez aussi ci-dessous la liste des personnes prioritaires pour la vaccination (portail du gouvernement et site du ministère de l’éducation) et en pièce jointe une fiche du haut conseil de la santé publique sur la vaccination des femems enceintes et des jeunes enfants

Une FAQ questions réponses est accessible sur le site du ministère en première page -Zoom grippe A :
N’hésitez pas à faire part des difficultés qui vous remonteraient sur ce sujet sur :
 
Personnels de santé de réanimation néonatale et pédiatrique
Personnels médical, paramédical et aide-soignant des établissements de santé ainsi que médecins et infirmiers du secteur ambulatoire exposés à des patients grippés ou en contact avec des patients porteurs de facteurs de risque
Femmes enceintes (à partir du 2nd trimestre)
Entourage des nourrissons de moins de 6 mois (famille et personnes assurant la garde de ces nourrissons)
Professionnels chargés de l’accueil de la petite enfance (jusqu’à 3 ans)
Nourrissons âgés de 6-23 mois révolus avec des facteurs de risque (atteints de pathologies chroniques sévères)
Sujets âgés de 2 à 64 ans avec facteurs de risque
Autres professionnels de santé, professionnels de secours et transporteurs sanitaires
Nourrissons de 6-23 mois révolus sans facteur de risque
Personnels d’accueil des pharmacies
Personnels des établissements médico-sociaux
Plus de 65 ans avec facteurs de risque
2-18 ans sans facteur de risque
Plus de 18 ans sans facteur de risque

   textes officiels   
(1.6 Mo)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir