SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Action EVS
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La situation des EVS est pour nous prioritaire par rapport à la fin des contrats en nombre pour juin 2009 (3 ans). La reconduction du dispositif n’est pas remise en cause, mais la situation des EVS en fin de contrat, les conditions de renouvellement ou de remplacement des EVS inquiètent les collègues sur le terrain.

Dans le cadre de la Journée nationale d’action du mercredi 27 mai pour la défense et la pérennisation des emplois EVS /AVS. Le SE-UNSA et le SNUIPP appelaient à un grand rassemblement d’EVS / AVS et d’enseignants, à 16h00, devant la Direction du Travail.
Nous n’étions malheureusement qu’une vingtaine. Une délégation composée d’EVS a été reçu par M. Sermantin Directeur Adjoint de l’antenne nivernaise du ministère du travail (DDTEFP). Isabelle Lardon y représentait le SE-UNSA.
M. Sermantin a fait preuve de grandes qualités d’écoute et a cherché à donner les réponses qu’il pouvait donner. De nombreux point sont abordés :
Le tutorat mis en place par l’Education nationale n’est pas à la hauteur des espérances des personnels concernés. Et les formations annoncées n’ont pas eu lieu.

La complexité des contrats EVS AVS mettant en cause de nombreux intervenants : éducation nationale,pôle emploi ,conseil général ... rend difficile le dialogue, il n’est pas toujours aisé d’identifier le bon interlocuteur.
M. Sermantin n’a pas de réponse mais fera remonter les remarques.
Bien logiquement est abordée la question de l’avenir des personnels. Pas de pérennisation des emplois possible, pour une prolongation au delà du maximum de 3 ans, il faut une décision ministérielle. Autre soucis, le conseil général, très sollicité pour financer le dispositif, se retire des contrats d’avenir.
M.Sermantin rappelle alors que ces contrats aidés ont une fin programmée à laquelle il faut se préparer pour chercher de vrais emplois. Le nom de la société Armatis est cité, un bilan de simulation sera proposé aux personnes concernées.


Nos amies EVS sont ressorties un peu dépitées. On les comprend. Leur lutte rejoint la notre pour exiger un vrai statut, un vrai métier pour les emplois de vie scolaire. Elles étaient encore très motivées et veulent dénoncer devant la justice
(prud’hommes)
le non respect de la convention régionale Bourgogne, notamment en termes de formation.
Notons au passage que l’attente devant les locaux de la rue Gaspard, nous a permis d’apprendre que la fermeture de l’antenne DDASS Nièvre était programmée pour fin 2009.


   Circulaire ministèrielle   
(33.6 ko)
   pĂ©tition   
(86.8 ko)
   courrier ministre   
(30.5 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir