SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
CDEN du 16 février
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-rendu CDEN 16 / 02 / 2009-

Une centaine d’élus, de parents et de collègues sont venus affronter le froid ce matin devant la Préfecture pour défendre leur école.
M. Le Prefet a reçu une délagation de 5 personnes pour intervenir sur un thèmatique précise : les écoles rurales, le collectif de parents de nevers, les maternelles, les RASED et les élus.
 Autant le dire tout de suite, malgré des protestations dynamiques et nos différentes interventions, nous sommes ressortis de cette réunion sans avoir aucun élément nouveau quant aux choix de l’Inspecteur d’Académie sur les fermetures envisagées. Une seule certitude, le calendrier, la décision devrait être rapide, on peut espérer avant la fin de la semaine.
 Début de la séance 10h30
Le CDEN a commencé par la lecture de la déclaration intersyndicale commune (pièce jointe). Déclaration à laquelle s’étaient associées les associations complémentaires de l’école PEP, Francas, OCCE, Usep et FOL. Puis les débats ont démarré par le listage de toutes les décisions de carte scolaire pour la rentrée à venir.
 Peu d’ouvertures envisagées, la question de Blaise Pascal à Nevers n’est pas à l’ordre du jour. Toujours 17 postes à rendre au titre de la démographie, 5 poste RASED « sédentarisés » (mais il est plus clair de dire supprimés), 2 postes de mis à disposition (BDC IUFM, poste d’appui Champlemy Fourchambault) (soit – 24 sans compter les 5 personnels mis à disposition auprès des associations nivernaises complémentaires de l’école dont l’avenir est plus qu’incertain)
 er degré :
 Viennent ensuite les écoles où des retraits sont envisagés. Longue litanie, qui permet tout de même de vérifier que les modifications d’effectifs ont bien été prises en compte par l’administration
- Pougues les Eaux maternelle passe de 84 à 88
- Jean Macé primaire de 173 à 180
- Toury sur Jour de 30 à 32
- Cercy la Tour maternelle de 56 à 61
- Rouy primaire de 72 à 76
- St Léger des Vignes élémentaire de 121 à 124
- Flety Tazilly de 42 à 45
 
Un long débat s’engage alors au cours duquel le SE-UNSA rappelle :
 - que la non prise en compte des 2 ans dans les effectifs est injustifiée dès lors qu’ils sont réellement présents dans les classes.
- que l’organisation pédagogique des écoles se trouve gravement compromise par une fermeture comme à :
o La Barre Manutention Nevers
o Flety
o Ville Langy
- que des communes ont beaucoup investi dans leurs écoles, comme à Chaulgnes.
Elément bien entendu aussi mis en avant par les élus maires comme conseillers généraux.
 
Il est précisé
- que ce ne sont « que » 2 postes de CASNAV qui sont susceptibles de fermer. L’Inspecteur d’Académie estime que 7 postes dans la Nièvre qui n’est pas une terre d’immigration c’est beaucoup.
- La transformation d’un demi-poste à l’institut de Mesves sur Loire pour le SESSAD des Bertranges  et non Val de Loire comme annoncé.
- Le déménagement des CLIS 4 de Jules Ferry vers Jean Macé ne se fera qu’avec l’accord de tous les acteurs. Les enseignants se sont réunis pour faire une proposition.
- à Fourchambault il est toujours demandé aux écoles du Vieux Moulin et Chevillettes d’équilibrer leurs effectifs
- 5 postes RASED surnuméraires (ils seront restreints dans leurs déplacements)
o Château Chinon
o Chatillon en Bazois (village d’enfant)
o Coulanges Malraux (intégration IME) 
o Garchizy (intégration IME) 
o Nevers Mouësse (intégration IME) 
 Intervention UNSA éducation :
Les retraits de postes RASED ne concerne que des postes G, ce qui déséquilibre gravement les équipes.
Réponse : Ces postes étaient vacants.
Un collègue fait remarquer que ces vacances sont dues à un grave déficit au niveau de l’offre de formation proposée aux collègues.
 
 
d degré :

 Les moyens pour la rentrée 2009 ont été rapidement abordés. L’Inspecteur d’Académie souligne le fait qu’aucune supression de poste n’est au programme pour le scollèges de la Nière. Et pour cause les effectifs augmentent...

 

Par contre, cette augmentation du nombre des collègiens ne s’accompagne pas d’ouverture de postes mais d’une recrudescence du nombre des HSA dans les dotations horaires globales. Nous passons de 6,5% en 2008 à 7,64% pour la rentrée prochaine. C’est ainsi 7 postes qui sont économisés !!!

 Concernant les 5000 postes de médiateurs de la réussite scolaire, la Nièvre est dotée de 16 emplois. Deux personnes par établissement :

- Pour les lycées : Alain Colas (Nevers)-Bérégovoi (Fourchambault) et Pierre-Gille de Gène (Cosne-sur-Loire)

- Pour les collèges : Les loges (Nevers)-Adam Billaut (Nevers)- René Cassin (Cosne-sur-Loire) Cercy la Tour et La Charité sur Loire.

Ce sont les chefs d’établissement qui recrutent ces personnels à partir d’une fiche poste qui leur est fournie.

 

Le règlement des écoles maternelles et élémentaires de la Nièvre est rapidement évaqué par l’avalanche de remarques qui sont faites et les débats qu’elles sucitent.

Intervention de M. Langlois pour le Conseil Général :
Il faut tenir compte du caractère rural du département. Les associations complémentaires de l’école ont particulièrement leur rôle dans la Nièvre en proposant aux élèves des activités qui rompent l’isolement.
 Les coordonateurs de bassin sont maintenus pour cette année mais l’I.A. leur demandera de justifier de leur travail par des rapports chiffrés.
 Il est signalé que la fermeture programmée dans le RPI Alluy Biche Brinay Tintury entrainerait de graves soucis de transport pour la cantine notamment.
 
Interpellé déjà dans la déclaration préalable sur l’avenir des personnels administratifs, Monsieur le Préfet se décharge sur le CAEN. Il n’aurait aucune information sur le sujet de même que sur le devenir de l’IUFM question également évoquée par l’UNSA éducation.
La séance est levée à 14h.
 
En conclusion, les représentants du personnel ont pu faire valoir les remarques sur chaque école mais n’ont eu en retour aucune indication sur la position de l’administration sur telle ou telle fermeture d’école....
 

   DĂ©claration prĂ©alable   
(37 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir