SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
108 heures le point complet
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

ci-dessous un point complet de 8 pages

Les textes
Tous les textes réglementant le dispositif sont maintenant parus :

v Décret n° 2008-463 du 15 mai 2008, modifiant le décret n° 90-788 du 6 septembre 1990 relatif à l’organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires
v Circulaire d’application : n° 2008-082 du 5 juin 2008, concernant l’organisation du temps d’enseignement scolaire et de l’aide personnalisée dans le premier degré (http://www.education.gouv.fr/bo/2008/25/MENE0800496C.htm)
v Décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008 relatif aux obligations de service des personnels enseignants du premier degré (http://www.education.gouv.fr/cid22102/menh0812394d.html )
v Circulaire n° 2008-105 du 6 août 2008 relative aux obligations de service des personnels enseignants du premier degré (http://www.education.gouv.fr/cid22100/menh0800652c.html)
 
 

et les Directeurs ?

Beaucoup de questionnements, de la part des directeurs, pour établir leurs propres obligations de service.
 
Voilà le mode d’emploi préconisé pour comptabiliser les heures d’aide directe à effectuer :
 
1. Défalquer des 60h la décharge de service selon sa catégorie
1 à 3 classes : 60-10 =50 h
4 à 8 classes maternelles ou 4 à 9 classes éélmentaires : 60-20 = 40 h
9 à 12 classes maternelles ou 10 à 13 classes élémentaires : 60-36 = 24 h
13 classes maternelles ou plus de 13 classes élémentaires : 0h d’actions directes par contre ils devront animer les temps d’organisation (concertations)
 
2. Défalquer ensuite le temps d’organisation, dû à tous les membres de l’équipe, pour organiser les 60h
Ce temps est différent selon les circonscriptions ou les départements
 
Exemple : si le temps d’organisation est fixé à 10h (volume minimal réclamé par le SE-UNSA)
—> 1 à 3 classes : 50-10 = 40h d’actions directes
—> 4 à 8 classes maternelles ou 4 à 9 classes éélmentaires : 40-10 = 30h d’actions directes
—> 9 à 12 classes maternelles ou 10 à 13 classes élémentaires : 24-10 = 14h d’actions directes
—> 13 classes maternelles ou plus de 13 classes élémentaires : 10h de temps d’organisation
 
Il se peut que, ça où là, ce mode de calcul diverge selon que vous vous soyez entendus avec l’IA sur une quotité d’organisation avec du collectif et de l’individuel, selon que vous ayez opté pour une répartition de la quotité action directe-temps d’organisation ...
 

Et les PE2 ?

Beaucoup de sections nous demandent quel sort sera réservé aux PE2, notamment par rapport à l’aide personnalisée.
Ce cas de figure n’est pas prévu dans la circulaire sur le service des enseignants. Pour le SE-UNSA, les PE2 n’ont pas vocation à prendre en charge l’aide personnalisée. Ils peuvent toutefois intervenir dans le dispositif fixé par l’école dans laquelle ils sont affectés en stage filé, mais uniquement sur la base du volontariat. Pourquoi ?
à difficile pour un stagiaire de gérer cette question alors qu’il n’a jamais eu de classe
à le dispositif arrêté par l’équipe (jour, heure …) n’est pas forcément en phase avec le jour du stage filé
à les PE2 ne sont pas assujettis aux mêmes obligations de service qu’un adjoint classique. C’est d’ailleurs pour cette raison que, jusqu’à maintenant, ils participaient à la 27ème heure au cas par cas et sur la base du volontariat.
Pensez à vous en assurer auprès des IA.
 
L’action du SE-UNSA 
 
Tout reste à faire dorénavant dans les écoles. Ce numéro spécial a pour but d’informer précisément sur cette nouvelle réglementation complexe afin de mieux se défendre.
Nous allons devoir faire front contre de nombreuses attaques :
- les administrations locales vont tenter de vouloir régir sur un seul modèle le dispositif 108H ce qui leur facilite le contrôle, mais ce qui contrevient à la circulaire. Nous devons impérativement faire respecter le droit des collègues de s’organiser en conseil des maîtres. La validation de l’IEN, l’essai d’harmonisation pour des raisons de transport scolaire, c’est normal, c’est son rôle, mais valider ou harmoniser ne veut pas dire uniformiser à tous crins, encore moins de la part des IA ou des recteurs.
En cas de difficultés rencontrées, intervenez localement. N’hésitez pas à nous contacter, nous étudierons ensemble les contre feux à allumer et si besoin, face aux têtus ou bornés qui se manifesteront, nous interviendrons auprès du cabinet du ministre.
- les syndicats qui sont prolixes en paroles, en affichage combattif, mais qui n’ont surtout rien fait donc rien obtenu, vont sans aucun doute renouveler leurs attaques contre le SE-UNSA.
Ciblons le responsable du « bazar » c’est le ministre ! 

   dossier 8 pages   
(1 Mo)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir