SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Protocole sanitaire : encore des modifications...
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

ALLEGEMENT DU PROTOCOLE SANITAIRE...

Nous avons toutes et tous été destinataires dans nos boîtes mails professionnelles de ce message de notre ministère :

"Le Haut conseil pour la santĂ© publique (HCSP) a en effet recommandĂ© d’adapter cette dĂ©finition en s’appuyant sur le fait que Â« les enfants sont peu actifs dans la transmission du SARS-CoV-2 Â». De plus, le HCSP souligne que les masques grand public de catĂ©gorie 1 rĂ©pondant aux spĂ©cifications de l’Afnor (tels que ceux que le Ministère de l’éducation nationale fournit Ă  ses agents) garantissent un niveau de filtration Ă©quivalent Ă  celui des masques Ă  usage mĂ©dical.

En consĂ©quence :

- Les Ă©lèves d’école maternelle ou Ă©lĂ©mentaire qui ont un camarade de classe positif Ă  la Covid-19 ne sont plus « contacts Ă  risque ». Ils peuvent continuer Ă  aller normalement Ă  l’école.

- Parce qu’il porte un masque qui constitue une mesure de protection efficace, un professeur en Ă©cole maternelle ou Ă©lĂ©mentaire n’est plus considĂ©rĂ© comme un « contact Ă  risque Â» s’il a cĂ´toyĂ© un Ă©lève non masquĂ© positif Ă  la Covid-19."

 

Qui devons-nous croire, lorsqu’on martèle sur les mĂ©dia la dangerositĂ© de laisser les enfants cĂ´toyer leurs grands-parents ?

 

Depuis ces déclarations, les témoignages que nous recevons reflètent la grande inquiétude suite à ce retournement de veste.

Des directeurs, des adjoints nous disent être proprement scandalisés, c’est l’incompréhension qui domine. Le flou subsiste sur des situations confuses, stressantes, où parfois certaines ARS et DSDEN semblent ne pas aller dans le même sens. Des directrices et directeurs nous disent se sentir démuni.e.s sur la gestion des situations COVID. Il faut gérer les familles, et garder leur confiance, et ce n’est pas chose aisée avec des informations et injonctions contradictoires.

A cela s’ajoute la cacophonie sur la fiabilité des masques grand-public. L’Unsa a obtenu en CHSCT ministériel qu’une expertise sur la qualité de ces masques soit faite. Mais heureusement les élèves n’ayant pas de masque ne pourront contaminer leur enseignant, d'après le minstère !!

 

Nous avons besoin de vos remontées d’information qui nous permettent de prendre la mesure des situations. Nous sommes également délégués aux CHSCT départemental et académique, des instances où nous pouvons légitimement interpeller la DASEN et la rectrice sur la crise sanitaire. Sans vos témoignages, nous ne pouvons pas grand chose. Merci à toutes et tous pour vos informations.

 

Jeudi 24 septembre, un CHSCT départemental sera réuni. Nous avons déjà de nombreuses questions et la liste s’agrandit de jour en jour.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir