SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Conseil de formation : mardi 5 novembre
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Mardi 5 novembre s'est tenu le conseil de formation.

Après avoir fait le bilan de l'année scolaire 2018-2019, l'administration nous a présenté le plan de formation de l'année scolaire en cours.

Le SE-Unsa 58 attache une importance particulière à la formation, à condition que celle-ci réponde aux besoins réels de chacun.

Retrouvez ci-dessous les diffĂ©rentes questions posĂ©es par le SE-Unsa 58 :

Animations pĂ©dagogiques :

Pourquoi ne pas sonder les collègues sur les thèmes qu'ils souhaiteraient voir aborder en animations pĂ©dagogiques ?

L'administration répond que cela peut-être envisageable. Une forte demande est faite sur les domaines de la musique et des arts plastiques, mais il faut également répondre aux demandes du ministère à savoir former sur les fondamentaux à hauteur de 50% des temps de formation.

Les enseignants, en dĂ©but de carrière, ne sont pas stabilisĂ©s sur une classe ou un cycle. On leur propose donc de suivre des temps d'animations pĂ©dagogiques en fonction du cycle sur lequel ils sont au cours de l'annĂ©e scolaire. Cela peut crĂ©er un saupoudrage de formation surtout lorsque certaines durent sur 2 ou 3 ans. Pourquoi ne pas laisser le choix Ă  chacun de poursuivre ou non une formation ?

L'administration comprend le problème et envisage d'y réfléchir. Cependant, ils considèrent que souvent les collègues sont en demande de formation répondant à leurs besoins immédiats.

Le SE-Unsa 58 avait demandĂ© il y a plus de 4 ans, qu'une formation spĂ©cifique soit mise en place pour les TR. La circonscription Clamecy Val de Loire l'a fait. Pourquoi ne pas avoir poursuivi et Ă©tendu Ă  l'ensemble des circonscription ?

La DSDEN souhaitait voir comment cela se passait sur une circonscription. Un bilan devait être fait cette année, mais l'IEN qui avait mis cela en place a quitté le département. La réflexion sur ce sujet se poursuit.

Toujours concernant les TR, pourquoi ne pas leur laisser le choix des formations qu'ils souhaitent suivre au lieu de les « caser Â» en fonction du nombre de places disponibles ?

L'administration répond que sur certaines circonscriptions cela se fait déjà.

Nous demandons Ă  ce moment lĂ , que cela soit Ă©tendu Ă  l'ensemble des circonscriptions.

Ecole inclusive :

Des temps de formations sont prĂ©vus sur ce thème pour les directeurs d'Ă©cole. Or, il s'avère qu'il y a une forte demande sur ce thème de la part de l'ensemble des collègues. Pourquoi ne pas proposer ce thème Ă  tous les collègues qui sont ou seront confrontĂ©s Ă  l'Ă©cole inclusive Ă  un moment ou un autre ?

L'administration a entendu nos arguments. Une réflexion va s'engager pour savoir comment former tous les enseignants sur ce thème. En attendant, c'est aux directeurs de relayer les informations.

Nous avons fait remarquer que les directeurs ne sont pas toujours en capacité de relayer 6 heures de formations sur les temps de réunions (CM ou CMC) en raison d'autres sujets à aborder.

L'administration fait également savoir que les écoles ou les collègues peuvent toujours se tourner auprès des conseillers pédagogiques de circonscription s'ils veulent faire un temps de formation d'école ou s'ils souhaitent obtenir réponse à des interrogations.

Nous avons également fait connaître notre intention de répondre aux demandes des collègues en organisant un stage syndical sur ce sujet.

Magistère :

Qu'en est-il de cette formation ?

L'an dernier Magistère n'était déjà plus obligatoire. De nouveau cette année, cela se fait sur le volontariat.

CAPPEI :

Après la certification, il est censĂ© y avoir une formation complĂ©mentaire de 100 heures. Sont-elles mises en place ?

Ces heures ne sont pas obligatoires. Il peut-être proposé des modules. Mais se pose actuellement le problème du financement.

Comment les candidats rĂ©cupèrent-ils leur diplĂ´me et leurs feuilles d'Ă©valuations avec les observations du jury ?

Les collègues doivent contacter le service des examens du concours au Rectorat.

MaĂ®tres formateurs :

Faites-vous appel aux maĂ®tres formateurs qui ne sont pas en Ă©cole d'application ? Il serait intĂ©ressant de profiter de la richesse du territoire et des diffĂ©rentes configurations d'Ă©coles.

L'administration nous répond qu'il y a très peu de maîtres formateurs qui se trouvent en dehors des écoles d'application et que ces écoles apportent déjà une richesse.

Nous avons fait remarquer que ces écoles ne se trouvent pas en milieu rural et qu'elles ne proposent pas souvent de classe multi-niveaux. Il serait judicieux de présenter les écoles rurales aux PEFS sachant que très souvent, ce sont les premiers postes auxquels ils se trouvent confrontés à l'issue de leur formation à l'INSPE. Peut-être faudrait-il l'envisager notamment sur les stages de fin d'année.

L'administration va se renseigner auprès de la directrice de l'INSPE pour voir ce qu'il est possible de faire ou non.

CĂ©line Vrin et CĂ©cile Lanoue pour le SE-Unsa 58

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir