SECTION SE-Unsa de la NIEVRE - 15 RUE ALBERT MORLON - 58000 NEVERS
Tél. 03 86 61 57 64 - Fax. 03 86 57 29 03 - Por. 06 63 86 06 12 - 58@se-unsa.org

 
Groupe de travail règles du mouvement du 08 février 2018
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-rendu Groupe de travail Règles du mouvement départemental de la Nièvre

Jeudi 08 février 2018

 

Aujourd'hui a eu lieu le groupe de travail « Règles du mouvement Â».

L'an dernier, la circulaire avait fait l'objet de nombreux remaniements en raison d'une harmonisation académique.

Peu de changements en prévision , sauf à la marge.

Voici un état des lieux des différentes questions afin que ces règles soient les plus transparentes possibles.

Nos questions en rouge, nos précisions en bleu et les réponses de l'administration en noir et en italique.

 

Règles gĂ©nĂ©rales du mouvement :


Les postes et les vĹ“ux :

- Nous demandons une augmentation du nombre de vĹ“ux saisis : 50 au lieu de 30.

Cela permettrait probablement de nommer plus de personnels lors de la première phase du mouvement et de pallier au vœu géographique.

Cela n'est pas possible à cause du cadrage ministériel qui limite le nombre de vœux à 30 maximum.

 

- Nous demandons la mise en place, avant mouvement, d'une pré-saisie permettant aux collègues (sur la base du volontariat) d'avertir l'administration qu'il va participer au mouvement.

Cela Ă©viterait, Ă  la suite de la première phase, que certains postes, qui auraient intĂ©ressĂ©s des collègues, restent vacants car personne ne pensait qu'ils pourraient ĂŞtre vacants. (exemple : postes de direction). Cela se fait dans certains dĂ©partements.

Cela n'est pas prévu dans la circulaire ministérielle. De plus cela multiplierait le nombre de phases au mouvement et serait très compliqué à mettre en place.


 

- Nous demandons le changement de dĂ©nomination de postes pour les Ă©coles fusionnĂ©es : au lieu d'Ă©crire adjoint maternelle et adjoint Ă©lĂ©mentaire, Ă©crire adjoint primaire.

En effet, chaque année, certains collègues se trouvent insatisfaits du poste sur lequel ils sont nommés pensant avoir tel ou tel poste. Or, il est possible que des collègues qui étaient déjà en poste dans l'école aient procédé à un mouvement interne.

Cela ne serait pas possible d'un point de vu technique notamment parce que les collègues déjà en poste ont eu, à leur arrivée, un PV d'installation avec une dénomination spécifique.

 

- Comment vont ĂŞtre traitĂ©s les postes ASH par rapport Ă  la mise en place du CAPPEI ?

Comme l'an dernier, les collègues devront candidater pour des postes avant le mouvement et passer devant une commission d'entretien pour valider ou non la candidature à un CAPPEI et suivant le nombre de départs.

 

- Qu'en est-il pour les collègues dĂ©jĂ  spĂ©cialisĂ©s mais avec une autre option nommĂ©s sur des postes Ă  titre provisoire actuellement mais qui n'ont pas pas pu suivre la formation pour obtenir l'Ă©quivalence?

Leur poste restera gelé encore l'an prochain s'ils ont fait la demande auprès de l'IEN ASH.

 

- Qu'en est-il pour les collègues qui veulent postuler pour des postes mais pour lesquels ils n'ont pas la bonne option ?

Cette année, le mouvement va fonctionner comme les années précédentes.

 

- Nous demandons la possibilité aux collègues nommés à titre définitif d'essayer l'ASH sans perdre leur poste et sans obligation de s'inscrire à une formation.

Cela permettrait davantage de nominations sur les postes ASH et la possibilité aux collègues de découvrir d'autres types de postes.

Cela sera toujours possible, mais que lors de la phase d'ajustement.

 

- Les PES peuvent-ils postuler sur les postes ASH dès la première phase ?

Oui, à condition qu'ils écrivent un courrier motivé adressé à la DASEN sous couvert de l'IEN ASH.

 

Le vĹ“u gĂ©ographique :

- Nous demandons la suppression de ce voeu.

Nous avons demandĂ© Ă  ce que celui-ci soit supprimĂ© en raison de son manque d’efficacitĂ©. En effet, chaque annĂ©e, les postes sur lesquels les collègues sont nommĂ©s par le biais des vĹ“ux gĂ©ographiques auraient dans tous les cas Ă©tĂ© pourvus puisque d’autres collègues, avec un barème infĂ©rieur, le demandaient en vĹ“u particulier.

Ce vœu sera toujours inscrit dans les règles du mouvement dans le respect de la circulaire ministérielle.

Cependant cette année sera mis en place un algorithme rénové. Celui-ci devrait corriger les anomalies telles que le candidat caché et le vœu précis.

Cela voudrait donc dire qu'un candidat qui aurait fait un vœu précis passerait devant le candidat qui postule sur un poste par le biais des vœux géographiques même s'il a plus de points.

 

- Est-il possible de ne pas le rendre obligatoire.

 Ainsi, seuls les collègues qui souhaitent multiplier leurs vĹ“ux, pourront le demander.

Cela n'est pas possible en raison du cadrage de la circulaire ministérielle.

 

L’incompatibilitĂ© de certains postes avec le temps partiel :

- Nous avons demandé à ce que cette incompatibilité ne soit pas systématique et nous demandons la suppression de cette incompatibilité avec les temps partiels.

Quid des directeurs et des TR Ă  temps partiel.

Aucune réponse n'a été donnée de la part de l'administration.

 

Postes Ă  profil :

- Nous demandons à ce que ce nombre de poste soit réduit.

Selon les directives du ministère, ces postes sont à présent distingués.

Sont considĂ©rĂ©s comme postes Ă  profil, les postes qui ne demandent pas de diplĂ´me ou certification particulièrecontrairement aux postes Ă  exigences particulières (directeurs, maĂ®tres formateurs, postes ASH, psychologue scolaire, poste flĂ©chĂ© allemand).

Cependant ces postes sont nombreux : CASNAV, MDPH, PMQC, TICE, conseillers pĂ©dagogiques, enseignants rĂ©fĂ©rents…

L'administration prend note que nous souhaitons Ă©viter le multiplication de ces postes.

 

- Qu'en est-il des postes des collègues qui étaient nommés à titre définitif et qui vont occuper des postes à profil?

Les commissions d'entretien ayant lieu après ou pendant la première phase du mouvement, les postes dont étaient titulaires les candidats retenus seront mis au mouvement lors de la phase d'ajustement et ne seront donc attribués qu'à titre provisoire pour la prochaine année scolaire.

 

Les postes de TRS :

- Quel avenir ? L'an dernier, ces postes n'Ă©taient plus apparents au mouvement car une fois qu'un TRS est nommĂ© sur un poste de titulaire, son support disparaĂ®t. En sera-t-il de mĂŞme cette annĂ©e ?

L'administration veut garder un certain volume de poste de TRS car il y aura toujours des décharges de direction à effectuer.

La question se pose de savoir s'il faut faire réapparaître ou non ces postes au mouvement pour maintenir un vivier de TRS.

 

Postes de direction :

- Qu'en est-il des collègues qui obtiennent un poste de direction Ă  titre provisoire dès la première phase sans vouloir s'investir dans la direction ?

L'administration souhaite laisser les règles en l'état.

Donc un collègue nommé à titre provisoire lors de la première phase, comme à la phase d'ajustement, peut s'il le souhaite occuper le poste de direction sans en avoir la gestion qui sera alors proposée par les IEN aux collègues nommés à titre définitif.

 

Les postes flĂ©chĂ©s :

- Qu'en est-il de ces postes ? Y'a-t-il des changements ?

Ils restent toujours d'actualité.

 

Barème dĂ©partemental :

- Nous demandons à ce que le nombre de points pour Mesures de carte scolaire soit augmenté et passe au moins de 6 points à 12 points.

En effet, en raison du nombre de suppressions envisagées, du peu de postes restant disponible et de la proximité de certaines écoles avec plusieurs zones géographiques, cela paraît injuste de ne bénéficier que de 6 points lorsqu'on est victime de mesure de carte scolaire.

L’administration prend note de la demande. La secrétaire générale va voir avec l'IA-DASEN ainsi qu'avec l'ensemble de l'équipe administrative.

Pour les autres bonifications pas de changements.

 

Phase d’ajustement

- Nous demandons à ce que cette partie apparaisse dans la première circulaire mouvement pour plus de transparence et de compréhension du déroulement des opérations .

L'administration va voir ce qu'il est possible de faire.

 

- Est-il possible de maintenir les points de bonification de la première phase Ă  la deuxième phase ?

Cette opération paraît complexe.


Cas particulier liĂ© aux mesures de carte scolaire :

- Comment vont-ĂŞtre traitĂ©s les postes pour les dĂ©doublement de CP ?

L'administration propose le dispositif suivant :

Pour les postes dĂ©jĂ  existants : attribution du niveau CP en REP sur la base de l'Ă©quipe en place (donc demander si un membre de l'Ă©quipe est volontaire pour prendre ce poste) sous la responsabilitĂ© de l'IEN ;

Pour les postes qui vont ĂŞtre ouverts : postes Ă  profil soumis Ă  une commission de recrutement.

Nous demandons que les 2 postes soient proposés en priorité pour les enseignants du conseil des maîtres de l'école.

L'administration prend note de nos remarques et va encore réfléchir sur la mise en place du dispositif.

 

CĂ©line Cognet, Eric Guyot et CĂ©cile Lanoue pour le SE-Unsa 58

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir