SECTION SE-Unsa de la MOSELLE - 1 RUE DE L ARGONNE - 57000 METZ
Tél. 03 87 69 09 10 - 57@se-unsa.org

 
Personnel en situation de handicap : un plan exceptionnel en 2022 et 2023
Article publié le vendredi 13 mai 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) a décidé pour 2022 et 2023 d’un programme exceptionnel. Il sera consacré à des actions innovantes destinées à impulser une dynamique sur des thématiques émergentes.

Le SE-Unsa, via sa fédération l’Unsa Fonction publique, approuve ce plan pour une meilleure prise en compte des agents publics en situation de handicap.
Ce programme exceptionnel de 13 millions d’euros en 2022 se décline en quatre axes.
 
 
Accessibilité numérique
 
Cet axe vise Ă  lutter contre la dĂ©sinsertion professionnelle par :
  • le cofinancement d’audit d’accessibilitĂ© prĂ©cĂ©dant l’achat de logiciels de travail ;
  • le renforcement de l’accompagnement pour les produits dĂ©jĂ  installĂ©s ;
  • des mesures incitatives Ă  la formation des dĂ©veloppeurs.
 
Promotion interne des agents publics en situation de handicap
 
Un frein continue à exister dans le développement des parcours professionnels des personnels en situation de handicap.
Le programme du FIPHFP financera :
  • l’aide Ă  la constitution de viviers de personnels pouvant changer de catĂ©gorie ;
  • du coaching en direction de ces agents.
 
DĂ©veloppement de nouveaux modes organisationnels
 
Pour que le tĂ©lĂ©travail ne soit pas gĂ©nĂ©rateur de dĂ©sinsertion professionnelle ou d’isolement professionnel, le FIPHFP pourrait :
  • cofinancer les frais de location de tiers lieux pour les tĂ©lĂ©travailleurs en situation de handicap ;
  • contribuer Ă  une rĂ©flexion sur les amĂ©nagements de postes dans ces tiers lieux.
 
Handicap invisible
 
Le handicap invisible constitue 80 % des formes de handicap. Le FIPHFP financera des Ă©tudes de son conseil scientifique pour amĂ©liorer les actions en direction des personnels en situation de handicap invisible.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Pour le SE-Unsa, ce plan exceptionnel doit aussi profiter aux enseignants, CPE, PsyEN, AED et AESH en situation de handicap. Il doit notamment permettre une hausse du taux d’emploi des personnels en situation de handicap dans notre ministère, taux qui atteignait difficilement les 3,37 % en 2021 (contre 5,54 % dans l’ensemble de la Fonction publique) alors que le seuil minimal fixĂ© par la loi est de 6 %.
Une École inclusive passe aussi par un recrutement inclusif des personnels et le maintien dans l’emploi des personnels en situation de handicap, notamment grâce à une meilleure prise en compte de leurs besoins en matière d’aménagement de poste.

 

 
 
 
 
 
ALC