SECTION SE-Unsa de la MOSELLE - 1 RUE DE L ARGONNE - 57000 METZ
Tél. 03 87 69 09 10 - 57@se-unsa.org

 
AnnĂ©e de stage nouvelle formule : encore des inconnues...
Article publié le vendredi 13 mai 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Les premiers rĂ©sultats des concours tombent et la pĂ©riode de saisie des vĹ“ux pour l’affectation en tant que stagiaire a dĂ©butĂ© ce 2 mai pour l’ensemble des candidats des concours du second degrĂ© et PsyEN. Pour les quelque 23 000 enseignants des premier et second degrĂ©s et CPE attendus pour la rentrĂ©e 2022, il est temps de se projeter dans cette annĂ©e particulière qu’est l’annĂ©e de stage, qui a subi des modifications suite Ă  la rĂ©forme de la formation initiale.
 
Stagiaire Ă  temps-plein ou Ă  mi-temps ?
 
Les stagiaires lauréats d’un master Meef seront à temps plein avec un crédit d’heures de formation de 10 à 20 jours sur l’année.
Tous les autres (y compris les lauréats dispensés de la condition de diplôme) seront à mi-temps en classe et à mi-temps en formation à l’Inspé.
Pour rappel pendant l’année de stage les fonctionnaires stagiaires sont soumis aux mêmes obligations réglementaires de service que les titulaires (18h pour un lauréat du Capes, 24h pour un PES, 35 pour un CPE, etc.). Cette nouvelle organisation dont les conséquences sont autant pédagogiques que financières a été unanimement dénoncée par les organisations syndicales (lire notre article).
 
Des parcours de formation adaptés mais variables
 
Le parcours de formation tient compte du parcours universitaire et professionnel antĂ©rieur et des besoins du stagiaire mais est cependant variable selon les territoires. Il est ainsi dĂ©fini et arrĂŞtĂ© par une commission acadĂ©mique. Il dĂ©pend donc :
- du profil des stagiaires : Meef ou non, expĂ©rience ou non d’enseignement ou d’éducation, dispensĂ©s de diplĂ´me ;
- des choix effectuĂ©s par l’InspĂ© et le rectorat (ex : nombre de jours de formation pour les stagiaires, mise en place ou non de tests de positionnement pour identifier les besoins du stagiaire, possibilitĂ© pour le stagiaire de faire valoir sa formation et son parcours antĂ©rieur en vue de l’adaptation de son parcours de formation etc.).
 
Les stagiaires sont informés des modalités de leur parcours dans un délai d’un mois à compter de la prise de fonctions (1er septembre ou 1er novembre en cas de prolongation de stage).
 
Quels contenus ?
 
Les contenus des différents parcours sont définis selon une offre de formation conçue par chaque Inspé, en lien avec le rectorat d’académie.
Pour les stagiaires Ă  mi-temps, il y a toutefois des invariants nationaux :
- un parcours incluant un tronc commun composĂ© de dispositifs qui s’appuient sur les compĂ©tences du rĂ©fĂ©rentiel de formation ;
- des enseignements d’une ou plusieurs unitĂ©s d’enseignement relevant d’un master Meef ;
- une prise en compte des spĂ©cificitĂ©s liĂ©es aux missions et conditions d’exercice des professeurs de lycĂ©e professionnel ;
- une formation initiale Ă  la laĂŻcitĂ© et aux valeurs de la RĂ©publique, Ă  la scolarisation des Ă©lèves Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers ainsi qu’une formation relative Ă  l’égalitĂ© filles-garçons.
 
Pour les stagiaires Ă  temps-plein, les informations sont peu nombreuses : Ă  ce jour, la nouvelle rĂ©glementation indique seulement que l’expĂ©rience en responsabilitĂ© en milieu scolaire (ex AED prĂ©pro, ex contractuel alternant, ex contractuel) dĂ©terminera en partie le contenu du parcours qui sera soit « d’approfondissement Â» soit « de consolidation Â».
 
Un DIU pour les stagiaires non Meef ?
 
Le principe de parcours de formation adapté aux profils des lauréats et défini localement ne date pas de la réforme.
Ce principe de parcours de formation diffĂ©renciĂ©s selon les acadĂ©mies a pour inconvĂ©nient une annĂ©e de formation initiale très hĂ©tĂ©rogène sur le territoire, en particulier pour les laurĂ©ats non dĂ©tenteurs d’un master Meef ou dispensĂ©s de diplĂ´me. LĂ  les stagiaires suivent des modules de formation non-diplĂ´mant, ici ils ont la possibilitĂ© d’une VAE pour le master Meef, ailleurs d’obtenir un diplĂ´me universitaire Ă  la fin de leur annĂ©e de stage…
Les Inspé mènent donc une réflexion pour aboutir dès l’année prochaine à une homogénéisation des situations de tous les stagiaires au niveau national. La modalité envisagée est celle d’un Diplôme Inter-Universitaire (DIU) qui concernerait donc prioritairement les lauréats des concours 2022 hors Meef.
Quant au tutorat, il est maintenu pour la totalité des parcours de formation.
 
L’avis du SE-Unsa
 
Proposer une formation différenciée en fonction des parcours antérieurs n’est certes pas une nouveauté et le SE-Unsa reste attaché à ce principe de parcours adapté. Cependant les changements opérés au niveau du master Meef et la distinction entre lauréats Meef et non Meef impliquent de définir et d’être en capacité de dispenser de nouveaux parcours de formation, en plus de ceux déjà existants.
Si les invariants nationaux permettent d’avoir une idée assez précise des contenus de formation pour les lauréats stagiaires non MEEF, pour les autres tout reste encore à définir.
Dans les deux cas il s’agit d’opĂ©rer dans des temps records et sans moyens supplĂ©mentaires : le texte officiel arrĂŞtant la position des futurs stagiaires (mi-temps ou temps plein) n’est paru qu’en fĂ©vrier 2022. Pour exemple, le besoin estimĂ© pour le DIU s’élève Ă  lui-seul Ă  45 millions d’euros, mais le gouvernement n’a toujours pas communiquĂ© le montant de la future enveloppe consacrĂ©e au volet Stage de la formation initiale.
L’année de formation initiale dite année de stage est ainsi un impensé supplémentaire de la réforme de la formation initiale des enseignants et CPE.

 

 
 
 
 
 
ALC