SECTION SE-Unsa du MORBIHAN - CITE ALLENDE - BOITE 42 - 12 RUE COLBERT - 56100 LORIENT
Tél. 09 64 13 14 95 - Por. 06 89 89 13 41 - 56@se-unsa.org

 
Rythmes : et si on reconnaissait le travail des directeurs ?
Article publié le jeudi 10 octobre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La rĂ©forme des rythmes scolaires a pu compter sur des directeurs et directrices qui ont, dans des conditions souvent difficiles, tout mis en Ĺ“uvre pour que cette nouvelle organisation se passe au mieux (lire Ă  ce sujet le compte-rendu du dernier comitĂ© de suivi des rythmes : http://www.se-unsa.org/spip.php?article6059).

Ainsi, l’acadĂ©mie d’OrlĂ©ans-Tours vient de dĂ©cider de leur attribuer  une Â«prime» de presque 100 euros pour le surcroĂ®t de travail occasionnĂ©. S’il faut se fĂ©liciter de voir reconnue, mĂŞme modestement, cette nouvelle tâche, celle-ci ne concerne Ă©videmment pas les seuls directeurs de cette acadĂ©mie.

Pour le SE-Unsa, cette mesure doit ĂŞtre Ă©tendue Ă  l’ensemble des acadĂ©mies. Elle devra Ă©galement ĂŞtre reconduite en 2014. En effet, il incombait aux maires de choisir ou non d’entrer dans le dispositif cette annĂ©e. Les directrices et directeurs non concernĂ©s par la nouvelle semaine scolaire cette annĂ©e ne doivent pas en faire les frais et doivent bĂ©nĂ©ficier de cette mesure. Le SE-Unsa saisit le Ministre Ă  ce sujet.

Cet Ă©pisode montre, une fois de plus, qu’il est temps d’apporter des solutions concrètes Ă  la question rĂ©currente de la charge de travail des directrices et directeurs d’école. Pour le SE-Unsa, les prochains groupes de travail sur le mĂ©tier seront une occasion Ă  ne pas manquer. Il y a urgence !

 
 
 
 
ALC