SECTION SE-Unsa du MORBIHAN - CITE ALLENDE - BOITE 42 - 12 RUE COLBERT - 56100 LORIENT
Tél. 09 64 13 14 95 - Por. 06 89 89 13 41 - 56@se-unsa.org

 
Langues Vivantes au Bac : tirer les leçons pour avancer
Article publié le jeudi 14 mars 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Dans la plupart des acadĂ©mies, les Ă©preuves orales du Bac gĂ©nĂ©ral sont maintenant lancĂ©es. Il faut dès Ă  prĂ©sent en tirer des leçons pour les annĂ©es Ă  venir.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles se sont dĂ©roulĂ©es de façon très diffĂ©rente selon les acadĂ©mies et mĂŞme selon les Ă©tablissements.
Les consignes pour l’élaboration des sujets ont pu varier d’une académie à l’autre et même, à l’intérieur des académies, d’une langue à l’autre. L’organisation a parfois reposé intégralement sur les enseignants de langues. Leur charge de travail s’en est trouvée considérablement alourdie alors qu’ils étaient en même temps examinateurs.

L’évaluation des compĂ©tences orales des Ă©lèves est trop importante pour que les choses en restent lĂ . Il est indispensable que les Ă©lèves et les enseignants puissent bĂ©nĂ©ficier de meilleures conditions.

Le SE-Unsa exige que le ministère mette tout en Ĺ“uvre pour que les difficultĂ©s rencontrĂ©es cette annĂ©e ne se reproduisent pas. Cela passe en particulier par :

  • pour les sujets : un cahier des charges prĂ©cis et homogène entre les langues et les acadĂ©mies ainsi que la mise en place d’une banque nationale de ressources.
  • pour le dĂ©roulement des Ă©preuves : un cadrage plus strict des modalitĂ©s pratiques, avec en particulier l’organisation de convocations en bonne et due forme aussi bien pour les Ă©lèves que pour les enseignants.
  • pour les enseignants examinateurs : des temps dĂ©diĂ©s, y compris en amont, et la rĂ©munĂ©ration du travail supplĂ©mentaire que reprĂ©sentent ces Ă©valuations.
     
 
 
 
 
ALC