SECTION SE-Unsa du MORBIHAN - CITE ALLENDE - BOITE 42 - 12 RUE COLBERT - 56100 LORIENT
Tél. 09 64 13 14 95 - Por. 06 89 89 13 41 - 56@se-unsa.org

 
Plus de maĂ®tres que de classes : du slogan Ă  la mise en oeuvre
Article publié le dimanche 20 janvier 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

« Plus de maĂ®tres que de classes Â» : comment passer d’un slogan qui sonne bien Ă  un dispositif pĂ©dagogique efficace? Pas si simple !

On dispose de très peu d’études sur l’impact de maĂ®tres supplĂ©mentaires sur la rĂ©ussite des Ă©lèves. Les maĂ®tres surnumĂ©raires ont bien fait l’objet d’une Ă©valuation de la DEPP en 2004. Il en ressortait que « si les effets de leur prĂ©sence sont jugĂ©s positifs par les acteurs concernĂ©s par les conditions d’enseignement, la conduite des apprentissages et la vie de l’école, il s’avère difficile d’en apprĂ©cier l’impact sur la rĂ©ussite des Ă©lèves Â». Alors, que faire ? Diminuer la taille des classes ? Travailler en petits groupes ? Co-intervenir dans la classe ?

La réduction de la taille des classes, d’après l’étude américaine STAR, n’apporte des résultats positifs que si elle est très importante (15 élèves) et qu’elle est concentrée sur les premières années d’école. Mais la réduction des effectifs n’est pas une condition suffisante et d’autres facteurs entrent en jeu.

 D’après les recherches, le dispositif devrait s’adresser en prioritĂ© aux Ă©lèves du cycle 2. Les interventions du maĂ®tre supplĂ©mentaire doivent ĂŞtre concentrĂ©es sur les acquis cognitifs et se dĂ©rouler au sein de la classe. Pas de saupoudrage des interventions et pas de groupes de niveau, donc. Le travail auprès des Ă©lèves en difficultĂ© nĂ©cessite des compĂ©tences approfondies, le maĂ®tre supplĂ©mentaire ne peut pas ĂŞtre un dĂ©butant. Son action doit ĂŞtre pensĂ©e collectivement et en articulation avec celle des RASED.  Et l’ensemble de l’équipe d’école doit, dans tous les cas, bĂ©nĂ©ficier de formations spĂ©cifiques pour tirer le meilleur parti de ces ressources supplĂ©mentaires. Le dispositif PARE, qui fonctionne dans les Bouches du RhĂ´ne depuis plusieurs annĂ©es, correspond Ă  ces critères. Si vous avez manquĂ© notre dossier, cliquez ici pour le retrouver.

 
 
 
 
ALC