SECTION SE-Unsa du MORBIHAN - CITE ALLENDE - BOITE 42 - 12 RUE COLBERT - 56100 LORIENT
Tél. 09 64 13 14 95 - Por. 06 89 89 13 41 - 56@se-unsa.org

 
Collège : des ressources pour rĂ©ussir l’inclusion
Article publié le jeudi 5 mars 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
L’inclusion Ă  l’école est une rĂ©alitĂ©, Ă  des degrĂ©s divers, non seulement pour les Ă©lèves en Ulis, en UPE2A, en Segpa intĂ©grĂ©s dans des classes, mais aussi plus largement avec le dĂ©veloppement des dispositifs d’accueil des Ă©lèves Ă  besoins particuliers (PPRE, PAI). Si l’objectif d’inclusion est consensuel, les personnels peuvent ĂŞtre en difficultĂ© pour la rĂ©ussir, dans un contexte de suppressions de postes et de conditions de travail qui se dĂ©gradent et avec une formation initiale et continue qui ne rĂ©pond  pas toujours pas aux besoins de cet enjeu.
 
 
Ce que dit l’enquĂŞte SE-Unsa C’est quoi ĂŞtre enseignant au collège en 2019 ?
 
Parmi les Ă©lĂ©ments qui ont le plus accru la charge de travail des enseignants de collège, la prise en charge des Ă©lèves Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers (EBEP) arrive en tĂŞte avec 42 % des rĂ©ponses. D’ailleurs, la deuxième rĂ©ponse qui arrive en tĂŞte avec 38 % des rĂ©ponses, ce sont les formulaires et compte-rendus Ă  rĂ©diger, qui  souvent liĂ©s Ă  la prise en charge de ces Ă©lèves.
 
Doit-on en conclure que les enseignants sont opposĂ©s Ă  l’inclusion ? Non ! La prise en charge des EBEP n’arrive pas dans les premières rĂ©ponses dans les tâches qui sont le moins satisfaisantes pour les collègues. En revanche, quand on demande aux collègues de quoi ils auraient besoin pour ĂŞtre plus satisfaits de leur travail, l’aide de personnes ressources pour accompagner les Ă©lèves Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers arrive en 3e position avec 16 % des rĂ©ponses.
 
Voir les résultats de notre enquête : https://externe.se-unsa.org/enquete_college_2019/article.php
 
 
Ce que demande le SE-Unsa
 
  • un renforcement de la formation initiale et continue de l’ensemble des professionnels pour offrir Ă  la fois une meilleure connaissance des handicaps et troubles des apprentissages, et permettre d’adapter les contenus et modalitĂ©s pĂ©dagogiques aux spĂ©cificitĂ©s de chaque Ă©lève.
  • une amĂ©lioration des liens entre l’Éducation nationale et les partenaires du secteur mĂ©dico social. Cela passe notamment par des temps dĂ©diĂ©s de concertation.
  • le maintien voire l'augmentation des possibilitĂ©s d’accueil des structures mĂ©dico-sociales et Ă©ducatives (ITEP, IME). Ces structures sont des maillons essentiels d'une Ă©cole inclusive dans le parcours d’un Ă©lève en situation de handicap ou Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers.
 
En savoir plus sur nos autres propositions
 
 
 
 
 
 
 
 
ALC