SECTION SE-Unsa de la MEUSE - 2TER RUE GILLES DE TREVES - 55000 BAR LE DUC
Tél. 03 29 45 16 35 - Fax. 09 59 01 92 05 - Por. 06 07 29 25 59 - [Mél.]

 
Organisation territoriale de l’Éducation nationale : du changement en vue
Article publié le lundi 3 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Au milieu de l’été, le ministre a fait connaître ses arbitrages quant à l’évolution de l’organisation territoriale de l’Éducation nationale à la suite du rapport de la mission. Le SE-Unsa, avec sa fédération, a été reçu en audience ce lundi et a glané quelques informations complémentaires.

Ainsi, après un début de mise en œuvre en 2020, à l’horizon 2022, aux 13 régions correspondront 13 académies. Les grandes lignes des projets de chaque recteur de future académie seront validées par le ministère en février 2019. Puis, démarrera une phase de dialogue social nationalement mais aussi localement, de façon à définir les détails de la nouvelle organisation.

Pour le SE-Unsa, l’idée d’un recteur pour chaque nouvelle académie épousant le périmètre de la région permettra à l’Éducation nationale d’avoir un interlocuteur politique unique face au préfet et au président de région. Cependant, un modèle unique d’organisation n’est pas envisageable. Les spécificités (historiques, économiques, géographiques, sociales) de chaque territoire doivent être prise en compte. Une fusion des académies actuelles d’une même région ne doit pas être systématisée.


Une humanisation de la gestion des ressources humaines à travers le développement de la gestion de proximité est programmée. Cela apparaît pour nous comme une volonté de traiter plus humainement les personnels. Nous saurons rester critiques et constructifs quant aux propositions qui seront faites par les recteurs sur sa mise en place.
Les périmètres d’affectation et de mutation des enseignants ne seront pas modifiés avant 2022 au moins.

Pour résumer, de 2020 à 2022, les projets seront mis en place progressivement, sans déplacer les sites rectoraux. Les services administratifs pourront être mutualisés mais physiquement, ce sont les mêmes locaux qui accueilleront les personnels.

Tout au long de l’avancée de ce dossier, le SE-Unsa participera aux échanges en se posant les bonnes questions sur les évolutions proposées, et s’opposera à toute suggestion qui dégraderait les conditions de travail des enseignants.
 
 
 
 
ALC