SECTION SE-Unsa de la MEUSE - 2TER RUE GILLES DE TREVES - 55000 BAR LE DUC
Tél. 03 29 45 16 35 - Fax. 09 59 01 92 05 - Por. 06 07 29 25 59 - 55@se-unsa.org

 
Education prioritaire : la carte des REP en Meuse
Article publié le mardi 25 novembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) s'est réuni mardi 25 novembre 2014. Le projet de la future carte du réseau de l'Education Prioritaire pour le département de la Meuse y a été officiellement présentée. Ce projet devra être validé définitivement prochainement.

Le SE-UNSA vous informe... N'oubliez pas de voter pour les listes UNSA lors des élections profesionnelles du 27 novembre au 4 décembre !

 

L'essentiel

Actuellement il y a deux REP dans la Meuse. A la rentrée 2015 l'un des deux évoluera en REP+ et un nouveau REP sera créé.

 

En détail

+ BAR LE DUC (REP+)

Le collège Prévert, actuellement en REP, devient REP+.

Les écoles concernées également par ce passage en REP+ sont : Camille Claudel élémentaire et Cocteau maternelle.

+ VERDUN (REP)

Le collège Barrès reste en REP.

Les écoles concernées sont : Pergaud-Michel élémentaire, Prévert maternelle et Porte de France primaire

+ STENAY (REP)

Le collège Kästler intègre le dispositif REP.

Les écoles concernées sont : Toussaint élementaire et les Courlis maternelle.

 

Qu'est-ce que ça implique pour les enseignants ?

Le plan de réforme de l'Education Prioritaire est consultable sur le site du ministère ici : http://www.education.gouv.fr/cid76427/refonder-education-prioritaire.html?gclid=Cj0KEQiA7tCjBRDulMny5rfM0dkBEiQA7fcshfFv-OWvDe2fPdoyEcCbZ_BZlwR7Dy2HuirgUIs-QRQaAi918P8HAQ#Du_nouveau%20pour%20l%27%C3%A9ducation%20prioritaire

En bref, 3 axes essentiels impactent les enseignants :

1) Rémunération

- actuellement l'indemnité est de 1156 € par an. Elle sera majorée de 50% pour les REP et de 100% pour les REP+

- indemnité supplémentaire pour les fonctions d'intérêt collectif

- avancement facilité

2) Soutien et formation

- tuteur pour les débutants

- référentiel des bonnes pratiques

- 3 jours de formation par an pour les REP+

3) Conditions d'enseignement

- des coordonnateurs pour appuyer le travail en Ă©quipe

- du temps libéré en REP+ pour le travail en équipe et le suivi des élèves (1h30 par semaine en collège, l'équivalent de 9 jours par an dans le premier degré)

 

*****************************************************

Pour aller plus loin dans les explications

Education prioritaire refondĂ©e : les mesures 2014/2015

Une nouvelle carte

Les rĂ©seaux de l’éducation prioritaire (REP et REP+) resteront au nombre de 1081. A la rentrĂ©e 2015, il y aura 350 REP+. MĂŞme nombre de rĂ©seaux mais la rĂ©partition entre les acadĂ©mies sera modifiĂ©e. Ainsi, il y aura des sorties de l’éducation prioritaire Ă  partir de 2015 mais l’allocation progressive des moyens en fonction de la difficultĂ© sociale devrait Ă©viter les effets de seuil. Quant aux personnels,  ils bĂ©nĂ©ficieront d’une clause de sauvegarde pendant 3 ans et d’une bonification pour mutation dans un autre REP s’ils le souhaitent.

 

  • De nouveaux critères de sĂ©lection

Les niveaux de diplôme de la population, les taux de chômage, les professions et catégories sociales et les taux de boursiers ou le revenu médian seront pris en compte mais pas les données relatives aux résultats scolaires obtenus qui risqueraient de défavoriser des écoles ou établissements qui réussissent malgré des contextes d’exercice peu favorables socialement.

  • La situation des RRS

Elle "est beaucoup plus hétérogène" car "quelques-uns pourraient devenir REP +, la plupart REP, d’autres enfin ont vocation à sortir du dispositif". Mais ces derniers continueront toutefois à bénéficier de l’allocation progressive des moyens en fonction de leur niveau de difficulté.

  • Une clause de sauvegarde

Elle est prévue, pour les établissements qui sortiraient de l’éducation prioritaire, "afin que les personnels qui y exercent ne soient pas brutalement touchés par une perte d’indemnité". Ils garderont le bénéfice de leurs indemnités pendant trois ans et pourront pendant cette période participer aux mouvements pour rejoindre une école ou un établissement comparable et bénéficieront pour ce faire d’une bonification.

De nouvelles modalités de travail

Les nouvelles modalités de travail (co-intervention, accompagnement continu des élèves de 6ème, accompagnement éducatif, co-éducation…) nécessitent du temps de travail collectif et du temps pour rencontrer les familles. En REP+, dans le premier degré, les enseignants bénéficieront de 18 demi-journées libérées.

Le référentiel de l’éducation prioritaire

  • Accueil des moins de trois ans et plus de maĂ®tres que de classe

Ces Ă©tablissements sont aussi prioritaires pour l’accueil des enfants de moins de trois ans. Les IEN maternelle sont mobilisĂ©s pour favoriser les Ă©changes de pratiques et dĂ©velopper des rĂ©fĂ©rences en la matière. De mĂŞme, le dispositif "Plus de maĂ®tres que de classes" a vocation Ă  ĂŞtre dĂ©veloppĂ© prioritairement au cycle des apprentissages fondamentaux et en REP +. "Les Ă©quipes de circonscription et les formateurs pour l’éducation prioritaire donneront prioritĂ© au suivi de ce dispositif, Ă  l’accompagnement des Ă©quipes et Ă  la mise en place de formations d’équipes adaptĂ©es. 

  • Dans le premier degrĂ©

Les enseignants bénéficient de la libération de 18 demi-journées par année scolaire dans leur service d’enseignement pour participer aux travaux en équipe nécessaires à l’organisation de la prise en charge des besoins particuliers des élèves, aux actions correspondantes ainsi qu’aux relations avec les parents d’élèves et à la formation. Elles permettront également le suivi de modules de formation continue spécifiques.

Des moyens de remplacement spécifiques seront affectés pour ces écoles REP +. Une mutualisation de ces moyens peut être envisagée en cas de réseaux géographiquement proches afin d’optimiser leur utilisation. Les enseignants prenant spécifiquement en charge le remplacement des enseignants du réseau au titre des ½ journées libérées, peuvent également bénéficier des ½ journées libérées. Aussi, le calendrier annuel comme l’organisation de leur service doit en tenir compte.

  • L’augmentation  de la prime ZEP

La redéfinition des REP devrait acter à la rentrée 2015-16 des augmentations indemnitaires de +50% en REP et de +100% en REP+.

 

Un accompagnement plus professionnel des Ă©quipes

L’accompagnement se traduit par du temps de formation (3 jours au moins par an en REP+) et le développement d’enseignants-formateurs déchargés pour un tiers de leur service. Le pilotage et l’animation des réseaux sera assuré par le conseil école-collège et par le comité de pilotage qui remplace le comité exécutif. Les coordonnateurs et les directeurs d’école en sont membres.

 
 
 
 
ALC