SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Compte rendu CAPD du 1er juin
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La CAPD du mouvement s’est tenue le 1er juin 2010. 
 
Les débats ont pourtant démarré dans une ambiance quelque peu tendue : en effet l’Inspecteur d’Académie a ouvert la séance sur un ton autoritaire et semblant peu ouvert au dialogue. Nous avons dû, nous aussi, hausser le ton pour demander que les débats se déroulent dans la sérénité.
 
Certains changements ont été effectués par rapport au projet initial d’affectation.
 
Il est à regretter cependant que les cas particuliers de quelques collègues en difficulté n’aient pas été traités avec toute l’humanité nécessaire. Le SE-UNSA s’est demandé s’il était la seule organisation syndicale à représenter et défendre les personnels.
 
De ce fait, les postes libérés ont pu être attribués de façon informatique et ces changements nous ont été communiqués le mercredi 2 juin. Nous avons informé les collègues concernés par ces changements mais c’est bien l’arrêté de nomination qui officialisera les nouvelles affectations.
 
N’hésitez pas à nous contacter si vous n’avez pas eu de nomination.
 
Pour ce qui est de la phase d’ajustement, l’Inspecteur d’Académie envisage de reconduire le processus de l’an passé : à savoir une première réunion les 28 et 29 juin entre les IEN et les services de l’IA sans vos représentants puis un groupe de travail le 7 juillet ( !!!) avec les organisations syndicales nous mettant ainsi devant le fait accompli.
 
Pour le SE UNSA, cette façon de faire est inacceptable !
Le SE-UNSA demande le respect du paritarisme et la présence des syndicats les 28 et 29 juin afin de garantir l’application des règles du mouvement, une transparence et une équité dans les affectations des personnes non encore nommées.
Pourtant, dans les autres départements de l’Académie, les syndicats sont présents en même temps que les IEN et l’administrationmais où est passée l’harmonisation académique ?
 
Afin que la rentrée se passe dans de bonnes conditions, il nous parait nécessaire de pouvoir constituer les équipes pédagogiques avant les vacances : le SE-UNSA a insisté sur ce point auprès de l’Inspecteur d’Académie.
 
Comment organiser les répartitions, préparer les commandes de fournitures, préparer le projet d’école, … ?
Comment un directeur nouvellement nommé à la phase d’ajustement, car il y en aura, peut-il s’investir dans la nouvelle école où il sera affecté ?
 
Nous nous sommes insurgés par rapport à cette date tardive du 7 juillet et à la responsabilité que l’administration a essayé de nous faire porter : « On a été obligé de programmer ce groupe de travail au 7 juillet à cause de la grève du 27 mai ». Un peu facile comme argument.
 
Si les opérations de mouvement se font aussi tard, c’est lié au report de la carte scolaire après les élections régionales pour ne pas mettre certains élus en difficulté. Voilà la véritable raison. On nous avait déjà joué le même tour il y a deux ans au moment des municipales.
 
Le SE-UNSA ne manquera pas de demander l’arbitrage du recteur afin que nous puissions participer au groupe de travail des 28 et 29 juin comme cela se fait dans les autres départements de l’académie.
 
L’an dernier nous n’avons pas pu revenir sur les illogismes sortis du logiciel, quant aux autres soucis relevés, il aura fallu force d’argumentation pour obtenir gain de cause, même si les cas relevés étaient plus que légitimes !
 
 
Le SE-UNSA mettra tout en œuvre pour être entendu et pour que les organisations syndicales soient présentes les 28 et 29 juin.


 
 
 
 
Cliquez pour agrandir