SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Le point sur les Ă©valuations 2010
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le point sur les évaluations 2010
 
1) Calendrier
 
 
CM2
CE1
Distribution des livrets
Du 13 au 15 janvier
11, 12 et 14 mai
Passation des épreuves
Du 18 au 22 janvier
Du 17 au 21 mai
Corrections
Du 25 au 29 janvier
Du 25 au 28 mai
Remontée des résultats
Du 28 janvier au 17 février
Du 27 mai au 16 juin
Information des parents
Du 1er au 5 février
Du 30 mai au 4 juin
Publication des résultats
24 février
21 juin
 
 
2) Les modifications par rapport à 2009
 
- Suppression d’un certain nombre d’items correspondant à des compétences de fin CM2
- Modification d’un certain nombre d’items pour évaluer des compétences nouvelles.
- Ajout d’un code pour non-réponse (qui permet de n’évaluer que ce qui a été travaillé en classe)
- Modification de l’application locale permettant un calcul pour chaque élève sur la base du nombre réel d’items effectués
- Modification de l’application nationale pour permettre un travail par item au niveau des circonscriptions
 
La position du SE-UNSA
 
Le SE-UNSA continue à penser que les objectifs de ces évaluations restent confus. Les modalités ne permettent pas une évaluation fine des compétences des élèves et ne peuvent pas réguler l’action pédagogique des enseignants. Elles sont très lourdes, si leur objectif réel est un pilotage global du système éducatif. Une évaluation sur échantillon représentatif serait suffisante.
 
Pour autant, des reproches adressés au protocole ont été pris en compte par le ministère, dans la mesure où seuls les items portant sur des compétences travaillées pourront être renseignés. La date de passation en CM2 (janvier) est certes critiquable, mais une évaluation CM2 en mai-juin présente des risques à éviter à tout prix : transformation des évaluations en examen d’entrée en 6ème ou utilisation des résultats pour évaluer la valeur professionnelle des enseignants.
 

Le ministère a renouvelé son engagement à ne pas communiquer les résultats école par école.

La situation est moins critique que l’an dernier. De plus, nous devons prendre en compte les réactions des collègues qui ont reproché aux syndicats de les avoir mis en difficulté l’an dernier avec une consigne de boycott partiel.
Le SE-UNSA a donc décidé de ne pas lancer de consigne de boycott mais une démarche commune aux 3 principaux syndicats du 1er degré a été engagée, sous la forme d’une lettre au ministre, lui demandant la remise à plat du dispositif et l’ouverture d’une concertation sur ce sujet.
 

   lettre commune   
(153.7 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir