SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Bricolages budgétaires au Sénat
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le Sénat, par un amendement introduit dans le projet de loi de finances 2010, vient de ponctionner de 1,8 million d’euros les écoles au profit des établissements techniques agricoles.

Depuis de nombreuses années, l’enseignement agricole public est notoirement sous doté comme de nombreux rapports en attestent. La création de 60 postes à son profit n’était donc pas inutile.

Mais plutôt que d’abonder le nombre global des emplois de la mission enseignement scolaire, le Sénat a fait le choix, au contraire, de retirer encore un peu plus de moyens aux écoles.
Alors que 5400 élèves supplémentaires y sont attendus à la rentrée 2010, les suppressions d’emplois vont désormais dépasser 450 ETP, dégradant un peu plus les conditions de travail des élèves et de leurs enseignants.

Pour le SE-UNSA et le SEA-UNSA-Education, l’Education nationale et l’enseignement agricole public doivent bénéficier de moyens suffisants pour assurer leurs missions d’éducation et de formation. Ils condamnent cette politique budgétaire qui affaiblit le service public et fragilise l’ensemble du système éducatif.

 
Paris, le 3 décembre 2009
Christian CHEVALIER, Secrétaire Général SE-Unsa
Guy SIGALA, Secrétaire Général SEA-UNSA Education
Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93 [Mél.]
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir