SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
La lettre des enseignants N°195
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

 
 
n° 195 - 10 octobre 2009
La santé au travail : une priorité pour le SE-UNSA
Notre employeur assure le service minimum pour l’application de la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité et de santé au travail.
Le SE-UNSA entend agir à tous les niveaux pour que cela change !
Faites-nous part de vos remarques et attentes sur la santé au travail en répondant à notre
Questionnaire santé
Absentéisme et récompense : à l’école « koh lanta » ?
Pour le SE-UNSA, l’École ne peut importer les pires pratiques de motivation d’équipes ou seul l’appât du gain souderait les individus.
Faire du groupe-classe une équipe à « la koh lanta » est indigne des valeurs que doit porter le service public d’Éducation.
En savoir plus.
Budget 2010 : le service public asphyxié
Avec 59,6 milliards d’euros, le budget de l’Éducation nationale augmente de 1,6%. Cette hausse est réduite à néant par les contributions supplémentaires, notamment celle pour les pensions (+2%).
Pour le SE-UNSA, c’est donc bien à une baisse du budget de l’Éducation nationale qu’on assiste.
En savoir plus.
Revalorisation : on est loin du compte
Fait inhabituel, Luc Chatel a tenu à participer au Comité Technique Paritaire Ministériel. Le ministre, insistant sur sa volonté de refonder le dialogue social dans son ministère, est venu proposer « un pacte de carrière basé sur deux piliers » : la dynamisation des ressources humaines et l’évolution des rémunérations des enseignants.
Pour le SE-UNSA, le compte n’y est pas.
En savoir plus.
Lycée : analyses, réflexions et propositions du SE-UNSA
Le lycée revient sur le devant de la scène. D’ici quelques jours, Luc Chatel devrait rendre public le cadre de la réforme.
Depuis plusieurs années, le SE-UNSA travaille à un projet éducatif ambitieux pour le lycée. Ambitieux car il bouscule les habitudes en prônant la disparition des sacro-saintes séries hors desquelles il semblerait que certains ne voient pas de salut !
Le SE-UNSA enrichit le débat et vous propose 48 pages d’analyses, de réflexions et de propositions pour refonder le lycée.
En savoir plus.
Lire notre publication spéciale Lycée 2009.
Quand les sénateurs attaquent le collège pour tous !
En votant un amendement déposé par le rapporteur de la loi sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie, les sénateurs se sont prononcés en faveur de la scolarisation d’élèves de quinze ans par les Centres de Formation des Apprentis afin d’y préparer un projet d’apprentissage.
Le SE-UNSA dénonce cette grave atteinte au principe républicain de la scolarisation commune qui montre à quel point le combat pour le collège unique n’est pas terminé.
Lire la suite.
Évaluations CE1/CM2 : on ne peut en rester là !
Le SE-UNSA s’est adressé au ministre pour lui demander d’ouvrir au plus vite le dialogue avec les enseignants et leurs organisations représentatives sur les évaluations nationales CE1/CM2.
Le dispositif, vivement contesté par les enseignants et leurs organisations représentatives, ne peut être reconduit à l’identique cette année !
Le SE-UNSA demande une remise à plat de toutes les évaluations nationales, pour en préciser les objectifs et en redéfinir les modalités.
En savoir plus.
Financement de l’enseignement privé : le CNAL* combattra la loi Carle
La loi Carle vient d’être adoptée. Si elle réduit considérablement le champ d’application de l’ex-article 89, elle n’en annule pas pour autant le principe de parité « public-privé » que nous contestons.
Pour le Comité National d’Action Laïque, la réduction du nombre d’élèves concernés ne représente ainsi, qu’une satisfaction comptable qui ne change rien au fond du problème.
En savoir plus.
*Le CNAL est composé des DDEN, de la FCPE, de La Ligue de l’Enseignement, du SE-UNSA et de l’UNSA-Éducation.
Le sociologue François Dubet répond au SE-UNSA
Le niveau des élèves baisse-t-il ? Quelles questions se profilent derrière ce débat récurrent ? Quels sont les dysfonctionnements de l’École ? Que faire pour assurer la réussite de tous les élèves ? Quelle réforme est nécessaire pour le lycée ? Qu’est-ce qu’une École plus juste ?
François Dubet répond aux questions du SE-UNSA.
Voir son interview.

 
C’est décidé, j’adhère au SE-UNSA !
 Paiement en ligne sécurisé par carte bancaire 
 
Pour vous inscrire ou interrompre votre abonnement à la lettre des enseignants,
connectez-vous à cette page ou envoyez un courrier électronique à lettre@se-unsa.org.
SE-UNSA - 209 boulevard Saint Germain - 75007 PARIS - tél. +33 144 392 300
CONSULTEZ NOTRE SITE : http://sections.se-unsa.org/54/ pour toutes vos informations
SE-UNSA 54
4, rue Alfred Mézières - BP 53365
54015 NANCY CEDEX
 
Tél :     03 83 32 07 23   fax : 03 83 37 16 38 e-mail : 
[Mél.]
 
 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir