SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - [Mél.]

 
Les circulaires « Rased » et « clis » sont parues au B.O.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les circulaires « Rased » et « clis » sont parues au B.O.

Suite aux 6 groupes de travail auxquels le SE-UNSA a participé, les versions définitives des circulaires « rased – clis » ont été publiées au BO du 27 août. Il s’agit de : 

- la circulaire 2009-088 sur « les fonctions des enseignants spécialisés des Rased dans le traitement de la difficulté scolaire à l’école primaire » > MENE0915410C)
- la circulaire 2009-087concernant la « scolarisation des élèves handicapés à l’école primaire : actualisation de l’organisation des classes pour l’inclusion scolaire ». > MENE0915406C)
 
  1. Les textes :
 
La circulaire « sur les fonctions des enseignants spécialisés des Rased dans le traitement de la difficulté scolaire à l’école primaire ».
Ce texte clarifie enfin les missions des enseignants spécialisés des RASED notamment ceux des enseignants spécialisés sédentarisés qui sont bien membres du RASED à part entière.
Grâce au SE-UNSA, la circulaire précise l’existence d’antennes RASED, notamment dans les secteurs ruraux, là où les distances entre les écoles sont importantes. L’organisation des RASED ne se limite pas en un réseau unique de circonscription. Le secteur d’intervention des personnels doit être suffisamment limité pour permettre une véritable efficacité pédagogique et une meilleure couverture du territoire.
 L’intervention du SE-UNSA sur l’examen en CTP de l’implantation des emplois et des secteurs d’intervention a été actée, ainsi que la prise en compte des frais occasionnés lorsque les personnels sont appelés à se déplacer lors de l’implantation de ces emplois
 
> La circulaire concernant « la scolarisation des élèves en situation de handicap »
Les CLIS (Classes d’Intégration Scolaire) deviennent les CLIS (Classes d’Inclusion Scolaire).
Ce projet de texte présente les modifications législatives et réglementaires actées par la loi de 2005 : PPS, enseignants référents…, mais il modifie peu les missions des CLIS. Ce texte devrait avoir un caractère provisoire, car de nouveaux textes concernant notamment les UPI, ainsi que l’organisation et le pilotage des dispositifs de scolarisation devraient voir le jour d’ici décembre 2009.
 
> Concernant les obligations réglementaires de service,
Pour les enseignants de RASED : le SE-UNSA est intervenu pour mieux prendre en compte les trois heures de synthèse et de coordination, afin d’assurer aux enseignants du RASED, le travail d’analyse et de suivi des élèves en difficulté d’une part et le travail avec leurs collègues d’autre part.
« un temps de coordination, travaux en équipes pédagogiques, relations avec les parents ou participation aux conseils d’école, égal à 108 heures annuelles, soit 3 heures hebdomadaires en moyenne »
« Les enseignants peuvent participer aux 18h de formations et d’animations pédagogiques » qui seront dégagées du temps de présence élèves.
Le temps global de travail des enseignants spécialisés du RASED en présence d’élèves correspondra à une moyenne de 23h30 par semaine.
Pour les enseignants de clis :« un temps de concertation avec les autres acteurs de la scolarisation de leurs élèves, membres de l’équipe de suivi de la scolarisation, ….aux travaux en équipe pédagogique, aux relations avec les parents ou aux participations aux conseils d’écoles est fixé à 108 heures annuelles, soit une moyenne de 3 heures hebdomadaires.
Les enseignants spécialisés des CLIS peuvent participer aux animations et formations pédagogiques de la circonscription, mentionnées au 3 de l’article 2 décret du 30 juillet 2008. »
 
> Rappel
Le SE-UNSA a constamment rappelé que les collègues de Rased et de Clis ne doivent pas être contraints à effectuer directement l’aide personnalisée auprès des élèves présentant des difficultés. Il est important de le préciser à la rentrée pour éviter toute dérive
 
 
 
  1. Formations spécialisées
Une baisse inquiétante de départs en formations spécialisées va fragiliser encore plus le dispositif Rased puisqu’il n’y a en 2009 que 46 départs pour les rééducateurs au lieu de 260, 119 pour les enseignants spécialisés à dominante pédagogique au lieu 510 de et 129 psychologues au lieu de 200. Des fermetures d’antennes de centres de formation sont prévues. La mise en œuvre de la nouvelle formation initiale, l’absorption des IUFM par l’université peuvent mettre en péril ces formations spécifiques.

Le SE-UNSA a dénoncé auprès du ministère cette forte diminution des départs en formations spécialisées notamment dans les options E et G et au regard des besoins du terrain les carences constatées en option D pour les Clis 1 (40% des postes pourvus par les enseignants non spécialisés). Il interroge le ministère sur sa volonté concernant une réelle politique pour les élèves en difficulté et en situation de handicap.


   CIRCULAIRE RASED-CLIS   
(309.1 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir