SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - [Mél.]

 
Avenir des IUFM : l’inFORMATION n°9
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
 
 
 

 

 
 
  L’inFORMATION - La lettre en ligne du SE-UNSA sur l’avenir de la formation des enseignants
 
N° 9 du 8/01/2009  
 
 Pour recevoir cette lettre en ligne, Je m’abonne 
 
 
 

 

 

 
 
Pensez à envoyer cette lettre à un ami
 
 
 

 

Maquettes des masters : le cadrage de l’AERES est connu.

>>> L’AERES (Agence d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche) vient de rendre publique les « repères pour l’évaluation des masters métiers de l’enseignement ». Il s’agit du cadrage national qui doit servir à valider ou non les maquettes proposées par les universités.
Les universités ont jusqu’au 15 février pour rendre leurs projets de maquettes. L’AERES doit les avoir validées pour le 15 avril.
L’avis du SE-UNSA : L’AERES insiste fortement sur la « place essentielle des stages » dans ce master et sur la nécessité que les objectifs proposés dans ces masters « soient conformes au cahier des charges de la formation des maîtres » élaboré en 2006. C’est un aspect positif. Ceci étant, on peut craindre que le pire côtoie le meilleur au vu de l’urgence dans laquelle s’effectue l’élaboration de ces masters.
 
 
Maquettes des futurs concours
>>> Le ministère vient de faire connaître ses projets de maquettes de concours « nouvelle formule ».
L’avis du SE-UNSA : Nous continuons à penser que l’épreuve orale qui consiste en une leçon « virtuelle » devant un jury dont la caractéristique actuelle est qu’il ne comprend aucun enseignant (sic) ne peut permettre de juger des futures aptitudes professionnelles des candidats.
 
 
 
Les concours 2009 : recrutements insuffisants
>>> Le ministère vient de faire connaître le nombre de places mises au concours 2009.
L’analyse du SE-UNSA :
Dans le premier degré : les chiffres annoncés dans le cadre de la préparation budgétaire se confirment : baisse de 2818 places tous concours confondus, ce qui correspond à une chute de 28,23%. La baisse est particulièrement significative sur les concours externes. A noter, dans un tel contexte, une augmentation des recrutements langues régionales (externe et interne) et une augmentation de 25% des postes handicap (recrutement par contrat) qui passent de 120 à 150.
 
La répartition par académie n’est pas encore connue, mais dans certaines académies elle pourrait fragiliser fortment les petits sites départementaux.
 
Dans le second degré : très forte stabilité. Pour tous les concours du second degré, nous retrouvons exactement les mêmes chiffres qu’en 2008. Les seules modifications un peu significatives concernent :
 - le CAPES où pour augmenter légèrement (+33) les recrutements en externe, on diminue d’autant le CAPES troisième voie qui passe à 50.
 - Le CAPLP voit son nombre de postes augmenter de 30, mais au détriment du concours troisième voie qui perd 30 poste… et disparaît !
Les répartitions par discipline évoluent très peu. A noter une augmentation importante des recrutements en PLP Vente (concours externe et interne)
 
 
Avenir des IUFM : quand les masques tombent !
>>> Quand le président de la République se lâche, il félicite Xavier Darcos pour le réformes entreprises et notamment pour « la suppression des IUFM ». Pour ceux qui pensaient que IUFM avaient encore un avenir… les ambigüités sont levées !
 
 
 
Audience cabinet Pécresse :
Les syndicats quittent la séance
>>> Le 12 décembre, le cabinet de Valérie Pécresse recevait l’ensemble des organisations syndicales concernées par la mastérisation de la formation. Cette séance a très vite tourné court devant la parodie de négociation à laquelle nous avons assisté : aucun sujet mis en débat, aucune information. Les 18 organisations présentes ont alors décidé de quitter la séance.
 
L’avis du SE-UNSA : Cet épisode démontre les conditions particulièrement difficiles du dialogue que ce soit du reste avec le ministère de l’Enseignement supérieur ou avec celui de l’Education nationale sur cette question.
A ce jour, nous n’avons toujours aucune information ni concertation sur les mesures transitoires envisagées pour les non admis aux concours 2009. Nous ne savons toujours pas comment seront organisés les stages pratiques de formation pour les étudiants et pour les stagiaires. Quel sera l’avenir des EMF ? Comment seront choisis les terrains de stages, comment seront désignés les classes qui recevront les stagiaires ? Quelle formation quelle rémunération, quel temps de concertation pour les collègues concernés ? Quelle modalités pour permettre aux étudiants originaires de milieu modestes d’accéder au métier d’enseignant et de garanti ainsi une mixité sociale indispensable ?
 
 
 
 
La CPU écrit à Nicolas Sarkozy
 
 
 
 
Lettre ouverte de Philippe Meirieu à Xavier Darcos
Philippe MEIRIEU vient d’adresser une lettre ouverte à Xavier Darcos. Un passage entier est consacré à l’avenir de la formation des enseignants. Comme d’habitude son analyse est pertinente.
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir