SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - [Mél.]

 
Le SE-UNSA lance une action spécifique vers les parlementaires sur la question des RASED
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
 
 
 
 
LE SE-UNSA AGIT POUR LE RETRAIT DE LA MESURE BUDGETAIRE
QUI CONDAMNE LES RASED ET LEURS MISSIONS
 SUR LE TRAITEMENT DE LA GRANDE DIFFICULTE SCOLAIRE
 
Tous les enseignants sont concernés ! Si cette mesure est votée dès 2009, elle programme dans les trois ans la disparition des RASED et par là même condamne l’ensemble des enseignants à se charger seuls de la grande difficulté scolaire, ce qui est une mission spécifique des RASED.
 
C’est l’intérêt budgétaire, la recherche d’économies à tout craint qui prime sur l’intérêt des élèves et des personnels.
 
A la mi- novembre, les parlementaires vont examiner le projet de budget 2009.
Le SE-UNSA a donc décidé de lancer une action spécifique auprès d’eux afin de les sensibiliser sur ce dossier et contrer la politique du Ministre DARCOS.
 
Le SE-UNSA va interpeller les parlementaires au plan national et au plan local
Pour appuyer cette action, le SE-UNSA vous demande d’envoyer à votre député et sénateur une motion du conseil des maîtres et pour les personnels de RASED, une lettre individuelle (ou collective).
 
Jean-Marc DAP
Secrétaire Départemental SE-UNSA de Meurthe-et Moselle 

Pour nous joindre :
SE-UNSA 54
4, rue Alfred Mézières - BP 53365
54015 NANCY CEDEX
Tél : 03 83 32 07 23 fax : 03 83 37 16 38
e-mail : 54@se-unsa.org
 CONSULTEZ NOTRE SITE : http://sections.se-unsa.org/54/ pour toutes vos informations


Informations recueillies sur la « sédentarisation » des postes de RASED,
 
I Suite à la réunion des Inspecteurs d’Académie jeudi 16 octobre 2008 au Ministère de l’Éducation nationale (MEN) :
 
- Le principe retenu par le MEN est celui de la sédentarisation des maîtres E et G : derrière cette formule, il faut entendre que ces enseignants vont intégrer le mouvement général, et être nommés sur des postes ordinaires qui seront cependant fléchés afin qu’ils puissent continuer à percevoir leurs indemnités spécifiques. Cette opération ne donne pas lieu à des ouvertures de classes nouvelles, hors celles prévues dans le cadre de la réalisation ordinaire de la carte scolaire annuelle. Les postes de psychologues sont maintenus.
 
- Les postes libérés sont fermés après le départ de leur titulaire. L’opération se déroulera en trois ans, au rythme de 30% de « sédentarisations » par an. Il est probable que les IA verront leur obligation de réaliser l’objectif formulée sous la forme d’une dotation négative d’emplois.
 
- Sur le poste qui est attribué aux ex maîtres E et G, une classe ordinaire, donc, est attachée une mission d’aide et de conseil qu’ils exercent dans l’école, relative à la gestion de la difficulté scolaire ; l’aide personnalisée reste cependant le seul mode d’action mis en oeuvre auprès des élèves.
 
- Hors l’objectif général, déjà énoncé dans la note du ministère du Budget, les IA ont carte blanche pour réaliser l’opération : le choix des enseignants E et G quittant leur emploi, celui des écoles où ils vont s’installer, tout relève de leur décision, dans les cadres habituels fixés par les CAPD et CTPD. Une piste alternative à celle décrite aux points précédents est possible : la possibilité pour les maîtres E et G visés de postuler des CLIS, des établissements du secteur médicosocial ou des SEGPA, à charge pour les IA d’organiser pour ces volontaires des formations complémentaires dans les options qu’ils auront choisies.
 
- Il est mis fin aux formations initiales et continuées des options E et G dès la rentrée 2009.
 
 
II Autre information extraite du projet de note de service 2009 mouvement (permutations)
« En matière de réaffectation suite à mesure de carte scolaire, je vous demande d’apporter une attention particulière aux maîtres spécialisés qui devront recevoir, pour la rentrée scolaire 2009, une affectation en poste fixe en adéquation avec leurs compétences acquises dans le suivi des élèves rencontrant des difficultés scolaires ».
 
III Interventions du SE-UNSA auprès du ministère
- Direction des ressources humaines
- Direction des affaires financières
- Cabinet du ministre
Lors de ces trois audiences, nous avons eu confirmation des annonces budgétaires sur la « sédentarisation » et la réaffectation des collègues E et G sur des écoles.
Par contre, les conséquences pour les personnels ne sont pas traduites à l’identique par tous les interlocuteurs.
Seront-ils affectés sur une classe ordinaire ? Le flou demeure selon les interlocuteurs ce qui montre que la priorité est donnée à la mesure budgétaire et non à l’intérêt des élèves et des personnels.
 
A l’évidence, les solutions seront multiples. C’est pour ces raisons que le SE-UNSA va interpeller l’Inspecteur d’académie pour que les instances paritaires CTP et CAPD soient saisies sur ce point.
 
Si vous voulez être informés personnellement sur la suite de ce dossier envoyez nous votre mel à 54@se-unsa.org

   lettre député et sénat   
(27.5 ko)
   tract RASED   
(472.3 ko)
   motion conseil des maitre   
(26 ko)
   lettre du SIEN   
(39.3 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir