SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Avenir des IUFM et de la formation
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Avenir des IUFM et de la formation
 
Le SE-UNSA a décidé de signé le protocole de discussion sur la formation des enseignants
 
>Le SE-UNSA entre dans la négociation
Le secrétariat national a pris la décision de signer le protocole de discussion sur « les objectifs et principes directeurs de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants ». Le texte de ce protocole maintient les lignes de force du projet à savoir la mastérisation et la remise en cause de la professionnalisation. Ceci étant, des espaces de négociations sont proposés sur des sujets essentiels à propos desquels nous allons donc tenter d’infléchir les choix dans l’intérêt des personnels et du service éducatif. Comme pour les autres protocoles, accepter d’entrer en discussion n’augure en rien de notre position finale à l’issue du processus.
 
Ces négociations devraient débuter dans quelques jours.
 
>Analyse du protocole
Ce texte est la version 2 d’un premier projet de texte ministériel qui avait été soumis aux organisations syndicales à la mi-juillet et sur lequel nous avions proposé des amendements. Quelques évolutions sont notables dans cette nouvelle version :
- l’accent est un peu plus porté sur les aspects professionnels de la formation
- à noter que le texte est désormais explicite sur le fait que " la réforme ne comporte aucun décrochage entre les différents niveaux d’enseignement". C’est important pour le premier degré notamment.
- le mot IUFM apparait (enfin) dans le texte... mais ce sont bien sûr les universités qui continuent à garder la main
- la diversité sociale des recrutements est prise en compte. On parle de bourses et de nouveaux dispositifs d’aide pour les étudiants
- une réflexion sur la première affectation sera conduite (cette nouvelle formule est plus souple que la précédente qui précisait : "des procédures spécifiques d’affectation seront organisées". Un espace de discussion est ouvert
- nouveau : des négociations spécifiques auront lieu sur les modalités de recrutement des non titulaires et la VAE
- On se préoccupe enfin du devenir des PIUFM et des enseignants du premier degré et de la possibilité pour eux d’enseigner à l’université (sans doute un espace de discussion pour l’avenir des EMF)
- Modulation rédactionnelle concernant les stagiaires qui pourraient peut-être être affectés à temps partiel dans les classes.
 
>Les sujets essentiels de la négociation
- les maquettes des concours
- la configuration des masters
- la prise de fonction, l’affectation et l’accompagnement
- les bourses et les aides pour les étudiants
- la VAE et les non-titulaires
- la formation continue
- les conditions d’interventions des enseignants du premier et second degré dans l’université
- les aspects indemnitaires et indiciaires.
 
>Les autres signataires connus
Pour le moment sont signataires : le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNALC. Le SNES est hésitant, le SNUIPP ne signerait pas (à confirmer)
Au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : Sup Recherche-UNSA, SGEN-CFDT
 
>Pièces jointes
- le texte du protocole
- une affichette à destination des formateurs et des IUFM

   formation   
(89.6 ko)
   avenir IUFM NĂ©gociation   
(155 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir