SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Accompagnants des Ă©lèves en situation de handicap : un projet de dĂ©cret très dĂ©cevant
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Un projet de décret sur la création du métier d’AESH (Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap) a été soumis au CTM du 13 mai. Ce texte fait suite aux déclarations de Jean Marc Ayrault du 22 août 2013 annonçant la création d’un vrai métier et la fin de la précarité pour les AVS.


Force est de constater que le texte proposé est éloigné de la déclaration d’intention qui avait alors été largement saluée par la communauté éducative. En l’état, il ne répond pas aux enjeux contenus dans le rapport Komites auquel l’Unsa a pris une large part.


Le décret est « scolaro-centré » : le travail des accompagnants se limite au temps scolaire, comme si le handicap s’arrêtait aux portes de l’école. Il ignore ainsi la nouvelle donne des rythmes, abandonnant les jeunes dès la fin de la classe… Pour le SE-Unsa, l’accompagnement doit concerner l’enfant et pas seulement l’élève.


Côté personnels, le texte est également très décevant. Au lieu d’une réflexion globale sur un nouveau métier, on se contente d’adapter des textes déjà existants. Si, au bout de 6 années de contrats, la « Cdisation » est à portée de main, elle relève du parcours du combattant, en particulier pour les AVS en contrat CUI, très nombreux à exercer cette fonction. Avec une reconduction annuelle du contrat, elle n’endigue pas véritablement la précarisation. Quant à la rémunération, elle reste très faible, d’autant plus que la plupart des contrats seront à temps partiel.
Dans ces conditions, le SE-Unsa et l’Unsa-Education ont voté contre ce projet de texte lors du CTM. Ils attendent de nouvelles propositions plus en phase avec ce que préconisait le rapport Komitès.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir