SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - [Mél.]

 
Journées nationales de l’ANCP (association nationale des conseillers pédagogiques)
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le SE-Unsa a participĂ© aux  journĂ©es nationales de l’ANCP en janvier Ă  Vichy. Il s’agissait d’échanger sur l’avenir de la fonction de conseiller pĂ©dagogique Ă  l’heure de la refondation de l’école. Pour le SE-Unsa, il y a bien une place particulière pour les conseillers pĂ©dagogiques aux cĂ´tĂ©s des Ă©quipes dans le dĂ©fi de la rĂ©duction de l’échec scolaire.

La loi d’orientation trace les grandes lignes d’évolution du système Ă©ducatif et programme les moyens qui lui seront nĂ©cessaires mais ce texte ne va Ă©videmment pas dans les dĂ©tails du rĂ´le de  chacune des fonctions. Pour autant, pour le SE-Unsa, c’est dans cette nouvelle dynamique pour l’école qu’il faut concevoir l’évolution de la mission des conseillers pĂ©dagogiques.  Pour le SE-Unsa, parce que le projet des Ă©quipes enseignantes est le levier pour faire rĂ©ussir davantage d’élèves, les conseillers pĂ©dagogiques doivent voir affirmĂ©es leurs prĂ©rogatives dans le domaine de l’aide Ă  la conception et Ă  la rĂ©alisation de projets.

Un dispositif  tel que « plus de maĂ®tres de classes Â» ou la transformation de l’actuelle aide personnalisĂ©e en ActivitĂ©s PĂ©dagogique ComplĂ©mentaires (APC) tĂ©moignent du dĂ©veloppement des projets des Ă©quipes. Pour le SE-Unsa, c’est tout Ă  fait pertinent mais pour Ă©viter que les projets n’avortent ou ne s’essoufflent, les Ă©quipes ont besoin d’étayage par du travail en rĂ©seau, de la formation, des temps d’analyse et de rĂ©gulation. Les conseillers pĂ©dagogiques ont un rĂ´le tout particulier Ă  y jouer. C’est en tout cas, un dĂ©bat que le SE-Unsa souhaite voir s’ouvrir. Il a Ă©crit au ministre en novembre 2012 pour que le dossier des missions des conseillers pĂ©dagogiques soit rouvert alors qu’une nouvelle impulsion est donnĂ©e Ă  l’école, que la prioritĂ© est accordĂ©e au primaire et que les ESPE (Ecole SupĂ©rieur du Professorat et de l’Education) sont crĂ©Ă©es. Missions et par consĂ©quent rĂ©munĂ©rations et formations doivent ĂŞtre adaptĂ©es Ă  cette nouvelle ambition.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir