SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - Por. 06 08 96 12 24 - 54@se-unsa.org

 
Programme UMP : Ă©cole de l’ultralibĂ©ralisme
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Dans son programme intitulé «Protéger les Français et préparer l’avenir des enfants de France», l’UMP affirme son choix d’une école ultra-libérale, dans le droit fil de la politique initiée depuis 2007.

La lecture attentive du document montre que l’UMP a une conception bien à elle de notions empruntées aux «progressistes» en éducation et qu’elle pratique sans vergogne le détournement lexical. Ainsi, le socle commun de connaissances et compétences devient «les savoirs fondamentaux», la personnalisation des apprentissages devient «la personnalisation des parcours», l’autonomie des établissements devient «la possibilité pour le chef d’établissement de recruter librement son équipe».

Faisant peu de cas du rôle essentiel que doit jouer l’École dans la construction du vivre ensemble, l’UMP veut mettre l’École au service des projets individuels. Quitte à faire exploser le collège en deux cycles séparés, en réintroduisant des filières dès la 4e et l’apprentissage à 14 ans. Tout cela en faisant mine d’ignorer que toute différenciation précoce des parcours joue contre les intérêts des enfants des classes populaires.

Différenciation des parcours, mais aussi encouragement à la différenciation des écoles et des établissements. Tous les ingrédients de la mise en concurrence sont disponibles :

• les résultats des évaluations CE1, CM2, 5e et 3e rendus publics,

• les directeurs et chefs d’établissement chargés de recruter et d’évaluer leurs équipes en fonction du projet de l’établissement,

• la désectorisation scolaire.

Il ne manque plus que la décision politique.

Quant aux enseignants, ils devront travailler plus. Mais qu’ils se rassurent, l’UMP «souhaite» revaloriser leur rémunération et améliorer leur formation en début de carrière. Vu le bilan sur ces deux points, on reste sceptique…

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir