SECTION SE-Unsa de la MAYENNE - 6 RUE SOUCHU SERVINIERE - 53000 LAVAL
Tél. 02 53 22 38 00 - Por. 06 82 54 34 28 - 53@se-unsa.org

 
MixitĂ© sociale en Mayenne : la publication des IPS livre un constat accablant de la sĂ©grĂ©gation Ă  l’École
Article publié le mercredi 16 novembre 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’indice de position sociale (IPS) mesure la composition sociale d’une école ou d’un établissement scolaire. Il est calculé en fonction des catégories socio-professionnelles des parents. Une décision de justice a conduit le ministère de l’Education nationale à rendre publics les IPS de chaque école et collège de France. Cela concerne les établissements publics et privés sous contrat.

Ainsi, désormais, chacun peut observer, chiffres à l’appui, les ravages de la ségrégation sociale dans notre système éducatif, notamment liés au rôle de l’enseignement privé - essentiellement religieux et exclusivement catholique en Mayenne- dans l’entre-soi scolaire des plus favorisés. Pour le SE-Unsa53, le constat est accablant.

Dans notre dĂ©partement, oĂą les Ă©lus ne s’offusquent pas d’un financement très important des Ă©tablissements privĂ©s sous et hors contrat (voire le revendiquent), les tableaux des IPS en Ă©coles et collèges (disponibles en bas de page) montrent notamment que les Ă©tablissements privĂ©s concentrent un public scolaire favorisĂ©. Quels sont les chiffres ?

Collèges

Alors que la moyenne nationale des IPS du niveau collège est de 103,3, celle des 1 662 collèges privĂ©s sous contrat est de 114,2 points ;

En Mayenne, l’IPS moyen des 27 collèges publics est de 99,3 quand celui des collèges privés atteint 103,56. Le collège à l’IPS le plus faible est Alain Gerbault Laval (80,8) quand celui de l’Immaculée Conception atteint 124,5 pourtant pas si éloignés géographiquement.

Sur Laval, les Ă©carts sont très significatifs d’un sĂ©paratisme scolaire et d’un Ă©vitement de certains Ă©tablissements par l’inscription dans le privĂ©. Les chiffres parlent d’eux-mĂŞmes : près de 20 points sĂ©parent les deux collèges voisins Gerbault et la Salle.

COLLEGE ALAIN GERBAULT

LAVAL

public

80,8

COLLEGE EMMANUEL DE MARTONNE

LAVAL

public

96,9

COLLEGE DE LA SALLE

LAVAL

privé

98,4

COLLEGE JACQUES MONOD

LAVAL

public

103,5

COLLEGE PIERRE DUBOIS

LAVAL

public

109,8

COLLEGE JULES RENARD

LAVAL

public

110,1

COLLEGE FERNAND PUECH

LAVAL

public

110,9

COLLEGE SAINTE THERESE

LAVAL

privé

114,1

COLLEGE IMMACULEE CONCEPTION

LAVAL

privé

124,5

Sur les 10 établissements au plus faible IPS, 9 sont publics et seul le Sacré Cœur d’Evron se glisse dans cette liste.

COLLEGE ALAIN GERBAULT

LAVAL

public

80,8

COLLEGE ALFRED JARRY

RENAZE

public

86,3

COLLEGE PAUL LANGEVIN

EVRON

public

91,6

COLLEGE RENE CASSIN

ERNEE

public

92,7

COLLEGE LE GRAND CHAMP

GREZ EN BOUERE

public

93,2

COLLEGE VOLNEY

CRAON

public

93,3

COLLEGE LES GARETTES

VILLAINES LA JUHEL

public

93,5

COLLEGE FRANCIS LALLART

GORRON

public

94

COLLEGE PRIVE SACRE COEUR

EVRON

privé

94,4

COLLEGE JEAN LOUIS BERNARD

BAIS

public

96,7

On trouve sans surprise les deux collèges au plus fort IPS Ă  Laval :

Sainte Thérèse (114,1) et l’Immaculée (124,5)

Ecoles

Alors que la moyenne nationale des IPS dans les écoles est de 102,7, celle des 4 242 écoles privées sous contrat est de 112.

En Mayenne c’est sans surprise une école publique qui a l’IPS le plus faible (66,2 soit près de 40 points sous la moyenne nationale) et une école privée qui avec 132,2 est 30 points au-dessus de cette moyenne. L’écart entre ces deux écoles est donc de 66 points.

Sur les 25 Ă©coles au plus faible IPS 23 sont des Ă©coles publiques comme le tableau ci-dessous le montre.

ECOLE ELEMENTAIRE JULES VERNE

LAVAL

public

66,2

ECOLE ELEMENTAIRE E. et  R. BADINTER

LAVAL

public

66,8

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

LA ROUAUDIERE

public

70

ECOLE PRIMAIRE CHARLES PERRAULT

LAVAL

public

71,3

ECOLE PRIMAIRE LE VIEUX TILLEUL

CONGRIER

public

74,2

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

LE RIBAY

public

74,9

ECOLE PRIMAIRE DE LA SALLE

LAVAL

privé

75,4

ECOLE ELEMENTAIRE LOUIS PERGAUD

LAVAL

public

77,5

ECOLE ELEMENTAIRE GERMAINE TILLION

LAVAL

public

79,4

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

BOUESSAY

public

80,7

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

NEAU

public

81,9

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

COURCITE

public

82,2

ECOLE PRIMAIRE  MARLENE JOBERT

CHARCHIGNE

public

82,8

ECOLE PRIMAIRE LES P TITES MEZANGES

MEZANGERS

public

83,9

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

VOUTRE

public

83,9

ECOLE ELEMENTAIRE LA SENELLE

LAVAL

public

84,2

ECOLE PRIMAIRE AUGUSTE LECUYER

MONTAUDIN

public

84,2

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

AVERTON

public

84,3

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

ST GERMAIN DE COULAMER

public

85

ECOLE PRIMAIRE  HILARD

LAVAL

public

85,5

ECOLE ELEMENTAIRE ERNEST GUILLARD

RENAZE

public

85,7

ECOLE PRIMAIRE  JACQUES PREVERT

SAINT DENIS DE GASTINES

public

85,9

ECOLE PRIMAIRE NOTRE DAME

BRECE

privé

86,1

ECOLE PRIMAIRE GEORGE SAND

SAINT LOUP DU DORAT

public

86,1

ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE

JAVRON LES CHAPELLES

public

86,5

Deux Ă©coles privĂ©es lavalloises sont les championnes de l’entre-soi : Saint Joseph (131,2) et l’ImmaculĂ©e (132,2).

Saint Berthevin s'illustre puisque l'école publique du lac a un IPS a 95,9 quand l'école Jeanne d'Arc est à 116,7 ce qui fait un écart significatif de plus de 20 points preuve s'il en était besoin que l'école privée sert ici à contourner la carte scolaire et permettre un entre-soi.

Pour les Ă©coles, mĂŞme constat que pour les collèges : la sĂ©grĂ©gation scolaire et sociale est de mise.

L’avis du SE-Unsa

Le rĂ´le central de l’enseignement privĂ© dans la sĂ©grĂ©gation scolaire est un secret de polichinelle, dont tous les acteurs du système Ă©ducatif ont parfaitement conscience. DĂ©sormais, la publication des indices de position sociale vient objectiver cette situation et le constat est sans appel : l’enseignement privĂ© concentre les Ă©lèves issus des milieux favorisĂ©s. C’est peut-ĂŞtre la principale raison de son existence.

Or, c’est l’argent public qui le finance Ă  hauteur de 73 % ; Ă  cela s’ajoute le manque Ă  gagner fiscal liĂ© Ă  des dons dĂ©fiscalisĂ©s Ă  des fondations qui n’alimentent que des Ă©tablissements privĂ©s. La question de leur reconnaissance d’utilitĂ© publique est posĂ©e. Ă€ plusieurs reprises, le ComitĂ© National d’Action LaĂŻque (Cnal) a demandĂ© Ă  la Cour des comptes d’évaluer le montant global de la politique de financement public de l’enseignement privĂ©. Sans rĂ©ponse.

Pour le Cnal et l’Unsa Education, mélanger les enfants et les adolescents quelle que soit leur origine sociale est une condition essentielle de la réussite scolaire de tous. Ce serait aussi favorable à la laïcité, car dans les écoles et collèges ségrégués, la revendication religieuse est plus forte. Il faudra donc beaucoup de lucidité et de courage pour faire Nation à travers l’École. La réussite de tous les élèves et notre avenir démocratique en dépendent.

 

En attendant la publication des IPS des lycĂ©es que le ministère n’a toujours pas diffusĂ©s, vous trouverez toutes les donnĂ©es brutes ici : IPS des Ă©coles, IPS des collèges

Lorraine BOĂ‹DEC

Secrétaire Départementale du 53


 

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir